Publié le 21/02/2016 dans

3 erreurs à ne pas faire dans la partie communication de son business plan

3 erreurs à ne pas faire dans la partie communication de son business plan communication business plan

Les investisseurs ou banquiers qui regarderont votre business plan jugeront la crédibilité et la viabilité de votre stratégie de communication. Il est important que chacune de vos hypothèses et démarches soient justifiées et que vous mettiez en avant les ratios les plus pertinents pour votre projet. Voici 3 erreurs à ne pas commettre si vous voulez que votre business plan sorte du lot !

Etablir une stratégie de référencement sur le court terme

Il ne faut pas croire qu’une fois que l’on a optimisé son site internet, on en a fini avec sa stratégie de référencement. Une stratégie SEO efficace se joue au quotidien. C’est avec la régularité de vos actions quotidiennes et la prise en compte des changements d’algorithmes utilisés par Google que vous pourrez améliorer votre référencement.

Les effets de votre stratégie SEO ne sont pas immédiats

Lorsque vous publiez un article ou modifiez le contenu de votre site web, les changements ne seront pas tout de suite pris en compte par Google, il faut attendre qu’il ait visité votre site. De même pour vos backlinks, Google ne s’en rendra compte que quand il sera allé sur la page du site internet en question.

Pas besoin de vérifier votre référencement à chaque fois que vous publiez un nouvel article, ayez une vision sur le long terme, au minimum 6 mois !

Il faut avoir du contenu de qualité, en quantité !

Plus votre site internet sera complet et riche, plus les internautes passeront du temps dessus. Or, la durée des sessions des visiteurs sur votre site est prise en compte par Google car elle est un gage de qualité. C’est avec le temps que vous pourrez enrichir votre contenu, l’actualiser, proposer des liens vers d’autres pages de votre site, etc.

Pour Google, un bon site internet propose des pages de qualité en grande quantité. Il faut donc se forcer à publier et mettre à jour régulièrement son contenu.

L’ancienneté de votre site internet est un critère de poids

La priorité de Google est d’avoir des sites internet de qualité à proposer à ses utilisateurs. Un site internet qui tient sur la durée montre que son contenu est bon et que le créateur du site à l’intention de continuer à publier.

Beaucoup de sites internet ont une durée de vie courte (quelques semaines, quelques mois), il faut donc s’armer de patience pour faire la différence avec ces sites: l’objectif est de montrer à Google que vous avez un site de confiance qui ne va pas fermer du jour au lendemain.

L’ancienneté de votre site internet sera alors une barrière à l’entrée pour les nouveaux arrivants qui voudraient se référencer sur les mêmes mots-clés que vous.

Dans votre business plan, montrez que vous avez une véritable stratégie SEO sur plusieurs années et que vous prévoyez de vous investir dans cette stratégie de manière régulière.

Mal calculer son coût d’acquisition client

Qu’est-ce que le coût d’acquisition client ?

Le coût d’acquisition client représente vos dépenses en communication pour recruter un client.

Le calcul de ce coût est primordial quand vous lancez votre entreprise car il permet d’établir la somme que vous devrez investir en communication pour que votre projet devienne rentable. Vous pourrez alors intégrer à votre business plan votre seuil de rentabilité (nombre de clients à partir duquel votre entreprise est rentable).

C’est un indicateur clé pour les investisseurs puisqu’il rend compte du niveau de difficulté pour recruter de nouveaux clients : ce ratio évalue ainsi l’attractivité et la viabilité de votre projet.

Comment le calculer ?

Pour que votre coût d’acquisition client soit juste, il doit prendre en compte l’ensemble de vos dépenses en marketing et communication sur une période donnée. Vous diviserez alors cette somme par le nombre de clients acquis sur cette période.

Exemple

Vous avez un site e-commerce de livraison de plats préparés à domicile. Vous avez un chargé de communication qui vous coûte 2200€ par mois. Vous avez lancé une campagne Adwords à 500€ par mois et vous payez 300€ de publicité sur les réseaux sociaux. Cela vous fait un budget total en communication de de 3000€/mois.

Vous avez comptabilisé 90 clients pour le mois dernier. Votre coût d’acquisition client s’élève donc à 3000/90= 33,3€

Le bon calcul de ce coût sera un atout pour votre business plan. Il crédibilisera votre démarche et appuiera vos choix stratégiques.

Ne pas prendre en compte la Lifetime value

Qu’est-ce que la Lifetime value

La lifetime value est l’estimation de l’ensemble des profits qu’un client va générer pour votre entreprise tout au long de sa vie.

Pour le calculer, il faut donc additionner les dépenses antérieures du client avec les prévisions de dépenses futures auxquelles on retranche l’ensemble des coûts marketing pour ce client.

Pourquoi et comment l’utiliser ?

Cet indicateur vous permet de définir votre stratégie de fidélisation et le budget que vous pourrez allouer pour cette stratégie. Il permet également de segmenter votre clientèle et d’adapter votre communication selon le type de client (gros client qui achète rarement, petit client très régulier,…).

Cette notion doit avoir une place de choix dans votre stratégie de communication car il est souvent plus facile de fidéliser un client que d’en recruter un nouveau.

Dans votre business plan, le calcul de la lifetime value indiquera aux investisseurs que vous avez une stratégie de fidélisation et qu’elle ne sort pas de nulle part. Elle s’appuie sur des calculs et hypothèses fiables. Votre projet gagnera alors en crédibilité et se démarquera de beaucoup d’autres business plan !

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog