Publié le 26/11/2012 dans , , ,

5 techniques pour faire de votre call to action une réussite

5 techniques pour faire de votre call to action une réussite  tumblr me385o4vLx1r65iq5 Dans tous les bons articles parlant de marketing entrant, on vous parle désormais de call to action – en français, appel à l’action. Rien de très contestataire ou révolutionnaire derrière cette expression, il s’agit plutôt de rendre concrète l’idée que bien souvent les utilisateurs d’un outil ou les visiteurs d’un site internet ne font pas quelque chose … parce qu’on ne leur propose pas !

Nous vous proposons de passer en revue 5 pratiques pour optimiser les call to action de vos pages lorsque vous voulez créer un site un internet pour une entreprise, si vous vous penchez sur l’élaboration de votre outil informatique ou … que vous rédigez un manuel d’utilisation.

1. Soignez la structure des pages du site internet

Quand on évoque le call to action, on pense souvent à un gros bouton orange clignotant vers lequel tous les clics de souris des visiteurs de votre site internet iraient idéalement.

Faisons preuve de nuance (sur le côté bling-bling d’abord) : il faut surtout commencer par se souvenir qu’une personne réalise une action parce qu’on lui propose donc mais aussi parce les conditions autour sont réunies. Nous avons déjà parlé de comment structurer les pages d’un site internet et c’est bien de cela dont il s’agit.

Pour que les visiteurs de votre site réalisent les actions auxquelles vous pensez (acheter, contacter, commenter, partager…), il faut absolument que pour la page sur laquelle ils se trouvent, ils puissent déterminer :

  • à quel problème répond-elle ?
  • quelles sont les caractéristiques de la solution (service, produit …) que vous proposer ?
  • quelle crédibilité est affichée (références, articles de blog d’expert -vous !- ou guides à télécharger …) ?
  • quelle action est attendue et comment la réaliser ?

Le tiercé gagnant est donc (dans l’ordre) Problème + Caractéristiques + Expertise + Action – le but est ici de mettre vos visiteurs dans les conditions de réalisation de l’action, comme pour un commercial qui réaliserait un entretien de découverte de son client avant de lui faire une proposition commerciale.

2. UNE action

Si la structure de votre site internet est correctement optimisée, si vos articles de blog sont référencés avec des mots clés pertinents, alors il y a de fortes chances que vos visiteurs se trouvent sur votre site pour une bonne raison – ils ont un problème – et, encore mieux, qu’ils se trouvent sur la page qui répond à leur problème.

Dans ce cas, ne cherchez pas à obtenir d’eux plus qu’ils ne peuvent vous donner, déterminez une action pour laquelle vous avez le sentiment que :

  • ils vous donnent la permission de le leur demander (par exemple, vous vendrez sans doute difficilement un appartement en direct sur un site internet, mais vous obtiendrez en revanche facilement un appel entrant ou un contact à appeler si vous présentez une annonce qui convient à l’un de vos visiteurs)
  • vous pourrez interagir avec le visiteur, devenu prospect, selon une mécanique qui mènera à une vente, une adhésion, un don … (l’action que réalise le visiteur doit avoir de la valeur pour vous aussi)

3. Soyez pushy

Vous ne devez pas hésiter à clairement dire à vos visiteurs ce que vous attendez d’eux. Bien sûr, le ton employé doit rester le vôtre, il ne s’agit pas de devenir l’entreprise que vous n’êtes pas.

Deux bonnes façons de pousser (gentiment) vos visiteurs à l’action peuvent être de :

  • utiliser des verbes d’action à l’impératif (“appelez”, “achetez”, “cliquez” …)
  • introduire une notion de temps ou de rareté (“Étude gratuite pour les 10 premiers appels”)

4. Votre action doit être visible

Avez-vous remarqué mon gros bouton rose en haut à gauche ? Sans doute ne vous a-t-il pas échappé parce qu’il est placé à un endroit où on le voit, parce qu’il a une taille assez conséquente pour un bouton et aussi parce qu’il est … rose.

Ces 3 éléments sont importants, considérez bien les choix que vous faites en matière de

  • place
  • taille
  • couleur

… pour ce qui concerne vos call to action. Les éléments d’appels à l’action tels que boutons, formulaires, liens, images … sont trop souvent de la même nature que le contenu qui les entourent, voire inexistants.

Au contraire, rendez-les visibles ! Utilisez des couleurs qui ressortent, laissez des espaces blancs et vides de contenus autour des éléments d’appels à l’action, faites des boutons de taille raisonnable mais qui se voient.

5. Partout

Enfin, si vous souhaitez que votre site internet voit ses visiteurs convertis en prospects, en clients, en personnes qui interagissent avec votre entreprise en tout cas, vous devez le penser comme un dispositif très mécanique. Chaque page de votre site internet doit avoir une utilité et partout où vos visiteurs atterrissent, vous devez penser à leur chemin de sortie.

Si ce chemin se révèle la petite croix en haut de leur onglet de navigateur, c’est perdu ! En revanche, si vous savez vouloir les emmener vers une action précise (un bouton d’inscription, un test de votre outil, un commentaire sur un article, un partage sur les réseaux sociaux …) alors vous pourrez mesurer le taux de réussite de cet objectif et optimiser ce qui peut l’être en fonction.

L’idée est que où que vos visiteurs soient sur votre site, ils sachent précisément ce que vous attendez d’eux. En fonction de leur réaction, vous pourrez :

  • modifier le call to action (vous demandez trop à vos visiteurs, dans les conditions de votre site internet, ils ne sont pas prêts à réaliser cette action)
  • le répliquer (le call to action fonctionne bien, vous pouvez l’utiliser dans une autre partie de votre site internet sur un autre segment, un autre service ou produit par exemple)
  • l’optimiser (les visiteurs répondent vraiment bien à votre demande, vous pouvez essayer de leur demander un peu plus)

À vous de jouer !

Qu’attendez-vous de vos visiteurs lorsqu’ils viennent sur votre site internet ? Préférez-vous qu’ils achètent directement un produit ou qu’ils vous donnent un contact ? En tout cas, ce qui nous ferait très plaisir nous c’est …

5 techniques pour faire de votre call to action une réussite  tumblr me3dddW94C1r65iq5

Plus d'articles sur : , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog

  • Epistol

    Article à renommer : Tout ce qu’il faut faire pour faire chier vos visiteurs.