Publié le 07/09/2017 dans

Adopter la bonne stratégie d’entreprise pour votre TPE

Adopter la bonne stratégie dentreprise pour votre TPE shutterstock 520808218 300x200

Une société qui vient de se créer se doit d’avoir sa stratégie d’entreprise. Elle doit même l’anticiper avant son arrivée dans le monde concurrentiel ciblé. Cette nécessité est tout aussi forte pour une entreprise déjà bien installée mais qui se doit de ne pas s’endormir sur ses lauriers en s’adaptant à un environnement toujours en mouvement. Il en va en fait de son développement, donc de sa survie.

L’entreprise doit tout d’abord faire un état des lieux précis puis définir ses axes de développement, ses orientations stratégiques, tout en définissant précisément les moyens à mettre en œuvre pour atteindre le plus rapidement possible, les objectifs ciblés.

 

Développer ses activités

Une entreprise doit faire les bons choix stratégiques pour se développer. Elle peut miser sur sa croissance ou maintenir une ou plusieurs activités en se contentant du niveau actuel (ce qui correspond à une forme de stabilisation) ou enfin, plus audacieux, abandonner certaines activités pour se recentrer sur d’autres.

 

Dominer la concurrence

Il convient de bien connaître la concurrence, les entreprises installées sur le même secteur afin de faire de cette concurrence un élément de motivation, on pourrait dire d’émulation.

Pour dominer cette concurrence, on peut utiliser la stratégie des meilleurs coûts. Afin de pouvoir proposer aux clients les prix les plus compétitifs, l’entreprise doit se lancer alors dans une bataille pour faire des économies. Une chasse au gaspillage est alors nécessaire. Elle touchera tous les postes de dépenses que sont les charges fixes ou variables. Il faudra limiter les coûts d’approvisionnement (par une stricte négociation avec les fournisseurs), les coûts de production (avec le risque d’y perdre en qualité, ce qui au final, ne serait pas un gain!) et les coûts de distribution. Nous conseillons cette stratégie pour les entreprises capables de faire des économies d’échelle.

Autre stratégie possible, toujours pour dominer la concurrence: celle d’innovation et de technologie. C’est une valeur ajoutée qui est ici recherchée. S’il y a un procédé, éventuellement breveté qui donne un avantage, c’est évidemment un plus qui doit faire pencher le choix vers cette démarche qui apportera une forme de différenciation très visible. La différenciation peut d’ailleurs être plus large et consister en une recherche de démarcation forte avec une proposition unique sur le marché que les clients pourront aisément repérer.

Enfin, s’il n’y a pas d’autres solutions et si toutes les stratégies présentées ci-dessus ont été expérimentées, sans trop de succès, l’entreprise peut envisager une coopération avec ses concurrents. Il faudra pour que cela marche que l’accord apparaisse bien comme gagnant/gagnant. On peut envisager, dans cette situation, que chacune se spécialise dans un domaine pour mettre en lumière la complémentarité des deux entités.

 

Faire partager la stratégie en interne

Une fois la stratégie d’entreprise arrêtée, il convient de la faire partager si plus grand nombre, au sein de la structure. Cela donnera du sens au travail de chacun des collaborateurs et suscitera un sentiment d’appartenance à l’entreprise, bien utile pour que chacun donne le meilleur de lui-même pour la réussite collective. Cet aspect interne de la feuille de route à suivre est tout aussi important que les éléments externes liés à l’environnement et décrits précédemment.

 

A vous de jouer

Nous avons ici présenté de manière synthétique les grands principes de la stratégie d’entreprise. Vous pourrez vous en inspirer pour mettre en œuvre celle de votre propre entreprise. Il existe aussi des outils très professionnels comme la méthode Swot qui permet de gagner du temps en procédant de manière logique et progressive. À vous de jouer donc et bonne chance !

 Crédit photo : Shutterstock.com

Plus d'articles sur :

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog