Publié le 27/12/2011 dans ,

Bien vendre une activité de loisir : mon expérience de touriste

En cette période de Noël, j’ai passé quelques jours dans les Alpes où j’ai skié deux jours : cadre grandiose (la chaîne du Mont Blanc à l’horizon) et conditions très agréables (poudreuse et temps clément) – du tourisme donc, du loisir aussi … un peu moins d’internet c’est vrai.

J’ai rapporté mes skis au loueur après ce séjour et suis resté dans le magasin un moment en attendant qu’on vienne me chercher en voiture car je venais directement des pistes et j’avais oublié … de prendre des chaussures de rechange- pom pom pom.

Bien vendre une activité de loisir : mon expérience de touriste chamonix ski alpes

Cela m’a permis d’observer quelle attitude commerciale avait le vendeur dans cette  entreprise locale qui vend des prestations de loisir finalement et de dresser une liste de quelques points qui pourraient aussi vous intéresser :

  1. Montrez-vous très intéressé par les personnes avec qui vous traitez : l’ainé de la famille est-il un bon skieur ? Oui, ah, c’est parce qu’il a déjà fait deux camps de ski ? Et où étaient donc ces camps ? Combien de temps ont-ils duré ? Et hop, essaie ta chaussure Bien vendre une activité de loisir : mon expérience de touriste icon smile – il s’agit bien de mettre sincèrement vos interlocuteurs au centre des discussions, de les encourager à parler d’eux-mêmes, pour répondre précisément à leurs besoins et désirs.
  2. Souriez : la bonne humeur est contagieuse, profitez-en !
  3. Demandez quels sont les noms des gens à qui vous vous adressez : le vendeur prenait les notes des pointures de chacun et en profiter pour prendre le prénom de chacun, ce qui a rendu la discussion plus naturelle – se faire appeler nommément est universel et agréable dans toutes les langues, vous-même, n’hésitez pas à vous présenter.
  4. Présentez les choses de façon positive et bénéfique pour vos interlocuteurs : si l’ainé était un skieur accompli, le cadet était débutant, le vendeur lui a présenté alors pourquoi il lui proposait tels skis et tels réglages, ce que cela allait lui apporter, en lui rappelant que bien sûr tout cela était changeable en cours de séjour si besoin – l’important est ici de bien répondre à un besoin en plaçant en face un atout, afin de faire des arguments qui permettent de vendre utilement et efficacement.

Avez-vous aussi des réflexes avec vos clients afin de rendre naturel votre démarche  d’accueil et de vente ? Cela vous permet-il de fidéliser votre clientèle ? Vos employés montrent-ils la même envie ? Dans quelle mesure cela a à voir avec la passion ?

Bon retour aux travailleurs et à très bientôt,

Camille

Crédits photo

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog