Publié le 28/08/2014 dans

Calcul du prix de vente : dompter le hasard

Calcul du prix de vente : dompter le hasard 6937961907 394d4bf910

Pour votre entreprise, rien de plus important que votre prix de vente et votre coût de revient. Ils servent de base à l’établissement de votre stratégie de développement globale et sont le résultat de calculs simples et cruciaux. Nous allons voir comment procéder à un calcul du prix de vente dans les règles de l’art.

Il est assez simple d’expliquer comment obtenir le prix de vente, comment calculer une marge et ainsi, améliorer les profits de votre entreprise.

La formule du prix de vente est simple

Prix de vente HT = coût de revient HT + marge commerciale

Qu’est ce que le coût de revient ?

Le coût de revient rassemble l’ensemble des coûts fixes inhérents à la fabrication d’un produit ou d’une prestation de service.

On peut l’écrire comme la somme des éléments suivants :

  • Coût d’achat : le coût de la matière première utilisée pour fabriquer votre produit / service
  • Coût de production : le coût de fabrication / mise en place de votre produit / service
  • Coût de distribution : le coût de gestion des commandes et des stocks, d’emballage, de conditionnement, de transport, d’intermédiation, vers le client final
  • Coût de promotion : les charges de communication, publicités, PLV, promotions des ventes, affichage, presse etc.
  • Coût administratif : le temps de gestion des commandes clients et contacts groupant le SAV et la gestion de la relation clients

Ce calcul s’applique aussi bien aux prestations de service qu’à la production de marchandises.

Quelle importance pour la marge commerciale ?

La marge commerciale constitue un indicateur simple, qui peut jouer un rôle déterminant dans la gestion de votre entreprise et la stratégie Achat/Vente.

Une entreprise peut augmenter sa marge commerciale en augmentant ses prix de vente ou en réduisant ses coûts d’achat, en négociant notamment avec ses fournisseurs.

Tout dépend du sens dans lequel commence sa réflexion (fixer sa marge commerciale pour déterminer le prix de vente, et vice et versa).

Le calcul du prix de vente n’est vraiment pas la mer à boire, vous voyez ? Mais il faut garder en tête qu’il n’y a pas de marge idéale ! Selon les secteurs d’activité et l’évolution du business au sein même de l’entreprise, les ambitions peuvent varier. A vous de jouer !

Crédit photo : Fraisine

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog