Publié le 03/01/2017 dans

Choisir un outil CMS pour éditer votre site facilement

Choisir un outil CMS pour éditer votre site facilement shutterstock 547601368 300x177

Pour éditer son site sans maîtriser le codage HTML, le plus simple reste de passer par un outil CMS. Et là, tout de suite, on a déjà l’impression de parler en code secret. Nous allons vous rassurer : il n’est pas nécessaire d’être un agent spécial avec permis OO pour découvrir les arcanes de tout ce système. Mieux que ça : nous allons vous aider à choisir votre outil CMS… et vous expliquer ce que c’est !

L’outil CMS, mieux qu’un accessoire high-tech

CMS signifie Content Management System. En français, cet acronyme devrait se traduire par Système de Gestion de Contenu. C’est un peu ce que fait tout logiciel, en réalité, mais ce nom concerne plus précisément la création et la mise à jour de sites internet.

Un CMS permet de :

  • travailler de manière collaborative sur un même site, en attribuant à chacun des rôles et des permissions spécifiques ;
  • structurer le contenu d’un site ;
  • mettre en page des contenus avec une interface WYSIWYG (« what you see is what you get ») et des balises simplifiées.

L’idée est donc de mettre à jour rapidement un site sans s’encombrer de notions techniques. Les outils CMS sont cependant nombreux et il n’est pas toujours facile de faire son choix. Après des tests menés en laboratoire par nos équipes, voilà ceux que nous avons retenus.

 Nos recommandations, si vous les acceptez

Nous avons sélectionné trois outils de CMS complets et assez intuitifs. Vous devriez trouver votre bonheur parmi ceux-ci.

  • Jimdo, notre petit favori. Il est extrêmement simple à utiliser, même pour les néophytes. Il est même efficace du point de vue du référencement. Et, ce qui ne gâche rien, il dispose de fonctionnalités indispensables à 95 % des entreprises. Si vous gérez une TPE, vous devriez vous y intéresser de plus près. Batman et James Bond cherchent d’ailleurs à en racheter les droits !
  • Orson. Tous les goûts sont dans la nature et vous n’apprécierez peut-être pas Jimdo. Dans ce cas-là, vous pouvez vous tourner vers Orson. Il est un peu plus cher mais il est n’en est pas moins réussi. Son fonctionnement diffère un peu de celui de Jimdo et nous ne pouvons que vous conseiller de tester les deux outils pour voir lequel vous convient le mieux.
  • Wizishop. Si votre site est surtout dédié au e-commerce, c’est à Wizishop qu’il faut vous intéresser. Leur équipe est particulièrement réactive (ils doivent avoir été agents secrets dans une vie antérieure, eux aussi) et il ne manque rien à leur outil. La gestion de votre e-boutique, ou plutôt l’édition de celle-ci, pourrait bien vous donner envie de procéder régulièrement à des mises à jour. Juste pour le plaisir !

Et WordPress ?

Difficile aujourd’hui de parler d’outils CMS sans évoquer WordPress. Ce petit outil joue dans la cour des grands ! Il équipe toutes les agences… Et c’est peut-être là que le bât blesse. Les fonctionnalités de WordPress sont presque infinies. Elles peuvent surtout très vite s’avérer complexes.

Si vous ne maîtrisez pas à la perfection les outils informatiques, vous devrez justement faire appel à une agence pour gérer votre WordPress en externe. Le tarif pour la mise à jour de votre site grimpera en fonction de vos besoins. Si ceux-ci intègrent des fonctionnalités complexes, l’opération vaut le coût. Sinon, est-il vraiment indispensable de vous équiper d’un outil CMS que vous ne saurez pas maîtriser ?

La question mérite de se poser. Si vous n’êtes pas satisfait de la gestion de votre site, vos clients ne le seront sans doute pas non plus !

 Les outils CMS que vous pouvez oublier

Parmi les outils CMS dont vous avez déjà entendu parler, figurent peut-être les noms de Joomla, Drupal, Magento ou autres… Ces derniers s’installent sur votre ordinateur et ne se gèrent pas en ligne. Certains sont rassurés par ce type d’outils. Ils ne sont pourtant pas recommandés dans le cadre d’un travail collaboratif ou pour une TPE. Le risque de faire des erreurs ou de ne pas être synchrone entre tous les membres de l’équipe augmente avec ces outils CMS.

Nous ne pouvons pas vous interdire de les tester… Mais vous ne viendrez pas vous plaindre si votre site s’autodétruit dans les 5 minutes qui suivent !

 

Nous espérons que cette liste vous aidera à faire votre choix. Il paraît pourtant que personne n’est infaillible. Même pas nous. Alors, si vous avez des remarques à ajouter sur ces outils CMS ou sur d’autres, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires. Nous avons hâte de vous lire…

 

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog

  • cathy

    Parmi les outils CMS dont vous avez déjà entendu parler, figurent
    peut-être les noms de Joomla, Drupal, Magento ou autres… Ces derniers
    s’installent sur votre ordinateur et ne se gèrent pas en ligne.
    >> c’est absolument faux, ces sont des cms tout comme WordPress qui s’installent sur un hébergement et sont accessibles en ligne !

    Certains
    sont rassurés par ce type d’outils. Ils ne sont pourtant pas
    recommandés dans le cadre d’un travail collaboratif ou pour une TPE.
    >> Et pourquoi ? Joomla est excellent et même nativement plus complet que WordPress ou d’autres…

    Le
    risque de faire des erreurs ou de ne pas être synchrone entre tous les
    membres de l’équipe augmente avec ces outils CMS.
    >> Je ne vois toujours pas quel est le problème. Joomla a une fonction que je ne connais pas sur WordPress par exemple, quand quelqu’un édite un article il est verrouillé pour les autres. Donc aucun risque de se marcher dessus à plusieurs !