Publié le 13/02/2015 dans , , , , , ,

Coeur facebook, smileys, tout savoir sur les émoticônes des réseaux sociaux !

Coeur facebook, smileys, tout savoir sur les émoticônes des réseaux sociaux !  8049537623 a039becd6b

Il y a les addicts, les « fans », et il y a les contre, beaucoup s’en passent ou ne s’en servent qu’à l’occasion dans leurs messages personnels… Les émoticônes font légion sur la toile, à commencer par Facebook, mais également twitter et pléthore de réseaux sociaux. Pour tout savoir sur ce phénomène des coeur facebook ou des smileys, qui va peut-être au-delà du simple effet de mode : c’est par ici !

Que veulent-ils dire ?

« Emoti » quoi ? Les émoticônes, ou « smileys », si vous préférez ;-) représentent une brève émotion, sous la forme d’un petit visuel stylisé. Dès la moitié du 17e siècle ( !) un poète anglais aurait inventé le Monsieur-Qui-Sourit. C’est lui : Coeur facebook, smileys, tout savoir sur les émoticônes des réseaux sociaux !  icon smile

Depuis, ces visages tour à tour joyeux, tristes, euphoriques ou amoureux ont créé des émules. Ces dernières années, d’autres symboliques de plus en plus élaborées et proches du message que l’on souhaite passer sont apparues sur le Net : anniversaire, noël, amour <3, etc. Les mises à jour de votre smartphone en témoignent !

Mais c’est sans conteste sur les réseaux sociaux qu’ils font légion : facebook ; twitter, Instagram… et autres social networks en regorgent. Leur esthétique se diversifie et les téléchargements gratuits se sont développés.

Quand les utiliser ?

Partout, pour tous, utilisateurs de smartphones ou de tablettes, sur les réseaux sociaux web ou mobile : les émoticônes sont là. Ok, qu’en faire ? Et quand les employer ?

Pour commencer, pourquoi les utiliser ? Il y a les inconditionnels, les pro de chez « pro » qui affirment cette nouvelle forme de langage dans leurs tweets, ou dans leurs publications facebook, en page d’accueil ou dans leurs articles. Dans les SMS aussi, les « pour » les utilisent à tout-va…avec le précieux avantage d’épargner le sempiternel débat sur les fautes d’orthographe : là, vous avez 10 / 10 à votre dictée, tout en évitant les remarques négatives sur le langage sms  – tro bi1 koi !

Il y a les réfractaires, pour qui seuls, les djeuns ou ados attardés aiment les utiliser. Parfois, sur leur compte facebook personnel, ils tentent une timide percée… mais certainement pas dans leur page ni leur monde professionnel !

Pourtant, entre les deux extrêmes, ces émoticônes peuvent trouver des applications plus ou moins inattendues, y compris dans le monde du travail. A condition de les maîtriser un tant soit peu.

Certains dirigeants d’entreprise ou cadres souhaitant créer un lien de proximité avec leur équipe les utilisent dans leurs messages en intranet, par exemple, ou en petits groupes. D’autres s’en servent ouvertement dans leur communication digitale : sur leur page pro Facebook, dans les réseaux sociaux, en commentaires d’articles. Les geek en premier !

Pouvez-vous les utiliser dans votre entreprise ?

Oui, on l’a vu, certains professionnels les utilisent dans leur communication externe ou interne. Pour autant, il n’existe pas de règle absolue ni de réponse tranchée dans le monde de l’entreprise.

Certaines sociétés souhaitent garder une crédibilité vis-à-vis de leur clientèle : par exemple, une mairie ou autres cibles institutionnelles. Il est clair qu’ajouter à tout bout de champs des émoticônes dans le cadre d’une réponse à un appel d’offre peut faire peur : à éviter absolument dans le texte ! De la même façon, une cible senior risque de passer à côté d’un message, qu’elle lira comme une page de glyphes incompréhensibles pour elle…

D’un autre côté, les sociétés très présentes sur le web le revendiquent, outre les geek. Certaines marques pourraient s’emparer de cette tendance pour son caractère « branché » et « cool ». Sur twitter, par exemple, un nombre croissant de community manager, employés par de grands et prestigieux groupes ne sont pas loin de les reprendre à leur compte : en retweetant des commentaires de leurs fans ponctués par ces micro-visuels, ils adhèrent implicitement à cette forme de communication. Hello Bank a franchi le cap dans ses spots publicitaires !

Retenez qu’en fonction de votre marque, de vos cibles et du message que vous souhaitez leur faire passer, les émoticônes peuvent en faire partie. A condition de bien les choisir, et à bon escient. Pour les amateurs ou professionnels, notez que les smiley se déclinent aussi par métier.

Avec les téléchargements gratuits qui augmentent, les figures se diversifient, les dessins s’affinent, les styles se précisent et s’animent. A vous de trouver votre gamme d’émoticône !

Les émoticônes : un effet de mode ?

Rivalisant d’originalité et d’inventivité à l’occasion du nouvel an, des fêtes de Noël, des anniversaires, de la St-Valentin, etc… les émoticônes demeurent principalement usités à l’occasion de fêtes ponctuelles.

Il est difficile de savoir si ces nouvelles formes d’expression perdureront. Il est fort à parier qu’elles évolueront, au gré de l’inspiration de leurs créateurs et de l’évolution de leurs utilisateurs. Si les smileys proviennent d’un poète du 17e S., pourquoi ces émoticônes ne pourraient-elles pas muter en œuvres d’art contemporain qui s’exposent, ou se « trouvent » entre deux pans de murs en graffitis, à l’instar du street art ?

Les manières de faire un <3 qui claque !

Là encore, tout est relatif dans « un cœur qui claque » : suivant vos destinataires, et votre cible, en fonction de votre marque et de votre personnalité… il existe autant de cœurs émoticônes que de logos : du plus sobre au plus exubérant, simple ou artistique. Tout est affaire de goût !

Du plus simple <3 au plus artistique, voici un lien facebook des différents cœurs et, pour aller plus loin, un autre sur les émoticônes de facebook.

A vous de copier-coller, mais aussi d’imaginer, pourquoi pas, une autre forme de communication !

 

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur : , , , , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog