Publié le 16/12/2016 dans

Comment nous avons créé un blog qui rapporte et pas qu’un peu

Comment nous avons créé un blog qui rapporte et pas quun peu blog qui rapporte 300x193

 

Tout commence par une sombre nuit d’hiver. Un professionnel est assis devant son ordinateur. Dehors, le vent hurle les chiffres du nombre de visiteurs sur son site. Une chouette perchée dans un arbre observe la lumière émise par l’écran, ne comprenant pas pourquoi la tache blanche qu’elle admirait se remplit peu à peu de caractères noirs et sibyllins.

Le professionnel sait qu’il ne peut plus se contenter d’une simple vitrine professionnelle. Il s’apprête à ajouter une page. Son doigt hésite et frissonne sur la souris… Va-t-il appuyer ? Comment peut-il être certain qu’il saura créer un blog qui rapporte ?

Cette histoire aurait pu être la nôtre. C’est peut-être la vôtre. Mais les histoires ne parlent jamais des perdants…

Épisode 1 : ne pas vendre du vent

Chez Neocamino, la majorité de notre chiffre d’affaires est réalisée grâce à notre blog. En quatre ans, nous avons atteint près de 80 000 visiteurs par mois. Mais les attirer et puis les laisser repartir sans leur donner envie de rentrer en contact avec nous n’était pas au centre de nos préoccupations. Nous avons un service à vendre. Pour vous, c’est peut-être un produit. Ou vous recherchez de nouveaux abonnés à votre newsletter… Peu importe au final. Mais vous ne devez jamais oublier que votre blog n’est pas tenu juste pour passer le temps. Vous devez savoir exactement quel est l’objectif que vous désirez atteindre avec celui-ci. Pour qu’un blog rapporte, il faut savoir quelle récolte vous voulez obtenir.

Épisode 2 : soyez droit dans vos angles

Qui sera intéressé, selon vous, par un grand blog fourre-tout où l’on parle aussi bien de pêche à la ligne que de voiture de course et des comparatifs des meilleures couches pour bébé ? À part un père de famille sportif ? Ne soyez pas obtus : si vous ne choisissez pas un angle précis dans lequel orienter vos articles, vous obtiendrez peu de retour.

Trouver ces sujets est beaucoup plus difficile que de partir avec un filet à papillons à la chasse aux lucioles (surtout qu’il y en a assez peu en Europe). Mais comme l’homme est un prédateur qui aime bien s’équiper, il a conçu un outil pour cette chasse particulière. Le genre d’outils, par exemple, qui indique quels mots clés seront les meilleurs. Comme celui que nous avons créé chez Neocamino. Pour l’essayer c’est par ici.

Après, vous pouvez chasser à l’ancienne, lancer une massue pour tenter d’attraper un lapin… C’est votre choix (mais ne vous étonnez pas de ne pas rentrer dans l’histoire ensuite).

Épisode 3 : plus il y a de pages, mieux c’est

Personne ne vous demande d’écrire un pavé. Plutôt un roman par épisodes. Avec de nombreux épisodes, de préférence. Si ça a marché pour Balzac, pas de raison que cela ne fonctionne pas pour vous, non ?

Notre propre blog comptabilise 1 600 contenus. Et leur nombre ne cesse de grandir. Il faut dire aussi que nous savons compter et que l’équation 1 article = 1 mot clé = X visiteurs n’est pas trop difficile à résoudre. Plus nous avons d’articles à proposer, plus nous avons des chances de toucher des visiteurs.

Il y a peut-être des secteurs pour lesquels c’est plus difficile que pour d’autres. Et il serait plus que fastidieux de tenter de démarrer un site en ayant dès le départ des centaines d’articles. Il est plus conseillé de publier régulièrement pour être efficace.

Juste une petite remarque en passant : même si certaines personnes ont une tendresse pour les navets littéraires produits en série, ce n’est pas le cas des moteurs de recherche. Ni sans doute de vos clients. Proposez de la qualité, rien que de la qualité… Oui, même en quantité !

Épisode 4 : ne restez pas un personnage secondaire

Vous connaissez la différence entre un personnage secondaire et un personnage principal. Le deuxième est beaucoup plus actif et présent. Dans le monde des entrepreneurs, cela signifie qu’un blog qui rapporte est un blog dont on parle. Donc, diffusez vos articles. Il y a plein de réseaux sociaux justement conçus pour ça, elle n’est pas belle la vie ? Postez-les sur vos pages, mentionnez-les dans vos newsletters, invitez vos amis à les partager… Il n’y a que de cette manière que vous deviendrez le héros de votre histoire !

Épisode 5 : faites des spin-off

Dans le langage des séries télé, un spin-off c’est quand un personnage d’une série fait une apparition dans une autre. Ce qui est bien, c’est que chacune profite de la notoriété de l’autre. Il faut bien reconnaître que cela se fait un peu moins en littérature : quand un auteur parle d’un collègue, il est souvent décédé depuis plusieurs décennies. Par contre, c’est un procédé qui est beaucoup plus utilisé pour les blogs !

Chaque fois que votre nom apparaît en signature d’un article chez quelqu’un d’autre, vous augmentez votre réseau. Vous en profitez même pour asseoir votre expertise. Regardez pour nous : nous avons commencé par proposer nos talents à plein de petits blogs… et nous avons fini par écrire dans les Échos. Il ne faut pas hésiter par commencer petit et par proposer ses services sans attendre les opportunités. On a parfois de bonnes surprises.

 

Ca y est ! L’homme vient de cliquer. Il va démarrer son blog. Et vous, êtes-vous prêt à vous lancer dans l’aventure et à tout faire pour que votre blog rapporte ?

 

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur :

Création de site internet

abo-blog