Publié le 27/02/2015 dans ,

Devenez votre propre référenceur web !

Devenez votre propre référenceur web ! référenceur web 283x300

Si vous envisagez de développer la notoriété de votre entreprise sur le net, sachez que vous pouvez tout autant devenir votre propre référenceur web. A condition d’en connaître les éléments-clés, c’est possible ! Votre motivation et votre régularité feront le reste.

Être référenceur web, kesako ?

De même que vous maîtrisez la notoriété de votre entreprise auprès de vos clients, prestataires ou fournisseurs, sachez que vous pouvez développer son leadership par et sur le web. Il est temps de vous pencher sur la définition d’un bon référenceur web.

Un référenceur web dans une PME doit maîtriser 4 aspects principaux, d’après l’article dédié de l’APEC :

- Gérer, effectuer et animer les différentes campagnes de communication web et opérations webmarketing ;

- Gérer l’acquisition de trafic payant (référencement payant, liens publicitaires, …) ;

- Rédiger des contenus éditoriaux ;

- Mettre à jour les contenus et créer de nouvelles pages grâce aux outils CMS (systèmes de gestion de contenu automatisés).

Faites-vous des fiches après un rapide coup d’œil sur les articles dédiés : listez les points que vous maîtrisez, ceux à approfondir et planifiez vos actions. Il y a beaucoup de tâches simples, mais qu’il s’agit d’organiser efficacement pour ne pas perdre de temps. Neocamino peut vous accompagner sur ce point !

Quant au « bon » référenceur web, que vous serez – êtes (!) ce sont votre expertise sur vos activités et votre expérience qui vous assurent une progression. Avec une dose de motivation et de régularité, vous pourrez vous hisser dans le top 10 du référencement Google !

Profil-type d’un auto référenceur web en 3 étapes

Patience obtient tout. Ne lâchez rien ! Voici les 3 principales étapes à checker sur votre rétroplanning :

1.    Apprenez à maîtriser les enjeux du webmarketing par rapport à votre stratégie digitale et donc, votre stratégie marketing.

Dans votre plan marketing, intégrez votre charte éditoriale pour cibler les réseaux sociaux, les blogs et sites internet sur lesquels se rendent a priori vos prospects ;

2.    Rédiger, rédiger, rédiger

- Allez, un petit effort, même les « matheux » : internet exige des textes courts, et les correcteurs d’orthographes et grammaticaux vous aident de mieux en mieux ! Relisez-vous : la relecture compte pour un tiers du temps de rédaction, afin de toucher au mieux vos cibles de lecteurs ! En complément, faites-relire vos textes par vos proches, vous verrez ils ne refuseront pas… d’autant que les textes sur le web sont composés par des paragraphes courts (j’insiste).

- Rédigez ce qui vous tient à cœur : des sujets précis que vous maîtrisez. Encore une fois, la longueur des textes importe moins que les types et les angles des sujets que vous traiterez. Bref, mieux vaut plusieurs articles courts et ciblés qu’un seul laïus interminable !

- Soyez ordonné : rédigez sur un planning hebdomadaire défini.

3.    Soyez ouverts sur votre marketing digital

Réservez-vous du temps de “veille” non seulement dans votre secteur d’activité, mais encore sur les outils et supports de communication digitale : blogs, forums de discussion ciblés, réseaux sociaux, sites internet de référence, etc

Laissez de côté vos a priori : avec minimum de temps et de discipline, vous verrez qu’il y a beaucoup d’idées reçues sur le référencement web. A commencer par : « ce n’est pas pour moi ! »

 

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog