Publié le 26/05/2014 dans , ,

Comment bien financer son projet ?

Comment bien financer son projet ? 4882451430 85c5401edf b

Tout au long de son existence, une entreprise devra opérer des choix entre les différents types de ressources qui sont à sa portée, pour se financer.

Choisir la source de financement adéquate, est une problématique très importante, puisque une décision inappropriée peut avoir des conséquences néfastes sur l’équilibre financier de la société, ainsi que sur sa continuité d’exploitation.

D’où la question de savoir comment déterminer le bon financement ? Eh bien, il faut suivre une démarche structurée et faire un choix qui tient compte de critères de choix bien précis, tout en gardant à l’esprit la règle de base d’un équilibre financier viable. Mais avant, un bref rappel de la typologie des sources de financement, s’impose.

Rappel : Typologie des différents financements disponibles

Pour financer son projet, On distingue deux grandes familles : le financement interne qui se fait à partir des ressources propres de l’entreprise, et le financement externe.

Les sources de financement interne sont les fonds propres, et la trésorerie. Quant aux sources de financement externe, elles comprennent les apports extérieurs en capital (capital risque, business Angel, marchés financiers), les emprunts bancaires, les facilités bancaires, les autres moyens de financement à court terme (mobilisation de créance, escomptes, etc.), ainsi que les aides et les subventions.

La règle de base de l’équilibre financier

Il s’agit du principe de l’équilibre financier qui est basé sur la durée de vie. Ainsi, le terme de l’objet du financement doit être financé par une ressource de même terme ou de terme avoisinant.

En d’autres termes, les ressources durables financent les emplois stables, et les besoins à court terme doivent être financés par des disponibilités courantes.

Les critères de choix

Pour déterminer le bon financement, les critères de choix sont le coût, les risques associés, ainsi que d’autres facteurs non-tangibles tels que vos convictions personnelles entre autres.

Tout choix de financement a un coût, même les financements internes, contrairement à ce que de nombreux entrepreneurs croient. Il s’agit d’un coût d’opportunité. Par exemple, financer par fonds propres, amoindrit votre capacité d’endettement et amoindrit votre image stable. Il faut donc quantifier le manque à gagner, afin de comparer les coûts des différents financements.

En termes de risques, il y en a sur le plan stratégique ainsi que sur le plan financier. Pour le premier niveau, on a par exemple la dilution du pouvoir, et d’un point de vue financier, on peut avoir un risque de déséquilibre financier sur divers horizons.

La procédure à suivre pour déterminer le bon financement

Elle se décline sous trois étapes :

  1. Dans un premier temps, il s’agit de déterminer l’objet du financement et ses caractéristiques. L’objet du financement peut être un projet d’investissements à moyen ou long terme, un investissement courant, le fonds de roulement ou la croissance. Les caractéristiques sont : la durée de l’objet du financement, les éventuelles alternatives, les contraintes sur l’entreprise, etc.
  2. Ensuite, il faut catégoriser le type de source de financement au sein duquel on va aller chercher, en fonction du principe de l’orthodoxie financière.
  3. Enfin, il faut procéder au choix approprié en se basant sur les critères de sélection que vous aurez choisi.

La démarche étant plutôt complexe et nécessitant des compétences en matière financière, il peut être intéressant de faire appel à un courtier spécialisé en financement des professionnels et des entreprises tel que Creditprofessionnel.com (www.creditprofessionnel.com)

Crédit photo : Keith Ramsey

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog