Publié le 04/02/2015 dans , ,

La communication commerciale, moteur de votre réussite ?

La communication commerciale, moteur de votre réussite ?  Win 2616845b

La communication commerciale s’organise, dans une entreprise, TPE ou PME, quelle qu’elle soit. Pour en maîtriser les principaux aspects, comme votre temps, précieux, voici mes meilleures astuces.

Les 5 éléments à utiliser sans faute dans votre communication commerciale

En amont comme en aval, votre communication commerciale se prépare, s’organise et doit se gérer. Voici 5 astuces à retenir pour réussir durablement votre communication commerciale :

  1. Soyez pragmatique dans votre stratégie commerciale. Etablissez une  liste de vos objectifs commerciaux : par exemple, x prises de contacts et x propositions commerciales ou devis à l’issue d’un salon professionnel. Quantifiez chaque action : cela vous aidera à gérer votre temps.
  2. Dans la même veine : soyez à l’aise avec vos outils de travail ! Utilisez les moyens et logiciels que vous maîtrisez : le pack office Microsoft peut suffire, si vous n’êtes pas « fan » des logiciels de gestion tels que MS Project, par exemple. Un agenda papier régulièrement tenu vaut parfois mieux qu’un agenda sur un mobile obsolète… Inversement, l’outil de partage des documents Google docs associé à Dropbox pour le stockage de fichiers et de visuels sont très faciles d’utilisation et pratiques pour un travail collaboratif ; pensez-y !
  3. Etudiez, analysez votre clientèle. Je ne le répéterai jamais assez, mais le temps « pris » en amont se transforme en temps « gagné » si vous connaissez parfaitement vos cibles clients, leurs partenaires, vos concurrents éventuels. Sur ce point, les réseaux sociaux, employés à bon escient, vous feront gagner un temps fou. De même, animer un blog permet de bien rester au contact des attentes de votre marché.
  4. Apprenez par cœur votre mini-présentation : en quelques phrases, et en 30 secondes chrono, vous devez être capable de vous présenter à l’oral et de décrire votre activité globale. Et ça, ça se travaille ! Idem à l’écrit : privilégiez des e-mails courts et efficaces.
  5. Organisez votre communication commerciale sur un processus, hebdomadaire ou mensuel : un simple tableau Excel des contacts pris ou à prendre, avec une colonne pour y noter les « remarques et commentaires », ainsi qu’une base de données mise à jour régulièrement peuvent suffire. Le tout est de planifier et de réaliser ces tâches de façon régulière et répétée… Tout comme l’entretien de vos réseaux sociaux, de votre blog et site Web.

Gagnez du temps dans votre communication commerciale

Si les outils de travail se dématérialisent, le temps demeure non extensible : toujours 24 heures par jour, et beaucoup moins dans une journée de travail. Il faudra toujours dormir, pour être au top le lendemain !

De l’avis de plusieurs, le partage des tâches dans la gestion d’une entreprise doit consacrer environ 30% du temps à la prospection, avec les actions de communication commerciale qui lui sont liées : phoning, relances, prises de rendez-vous, etc. A ces tâches, s’ajoutent le temps consacré à ses outils de communication, variable suivant la personnalité des entrepreneurs.

Le bureau se dématérialise – j’insiste – et devient mobile. Sans être accro à votre tablette, PC ou téléphone portable, vous n’échapperez pas à cette tendance, en tant qu’entrepreneur. Le multimedia, à condition de savoir l’utiliser peut devenir votre meilleur allié dans votre communication commerciale. Sur ce point, Neocamino propose pour ses clients un calendrier éditorial qui permet de suivre leurs communications sur leur blog, par exemple. En complément, vous pouvez opter pour une application CRM de type You don’t need a CRM : cet outil  de gestion suit et hiérarchise les commentaires en ligne pour vous aider à les transformer en futurs clients !

L’essentiel est d’allier ces outils sans les multiplier : un seul agenda, une boîte mail IMAP pour rapatrier vos différentes adresses e-mails, une seule base de données à jour. Pour cela, créez-vous des dossiers référents, à actualiser régulièrement de manière planifiée : un jour par mois, vous actualisez votre base de données référente, par exemple. Testez votre process, ajustez-le, rectifiez… et avancez ! Comme un chef cuisinier manie les ingrédients pour créer une nouvelle recette, évaluez le temps prévu pour telle ou telle action, de l’action effectivement réalisée : x appels téléphoniques pour x prospects, par exemple.

Seule, votre expérience pourra vous donner le bon dosage !

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog