Publié le 16/02/2015 dans , ,

Landing page : définition, exemples et astuces

Landing page : définition, exemples et astuces  Screen Shot 2014 12 17 at 4.22.43 PM 300x265

La « landing » page, c’est un « atterrissage » de données ; c’est l’occasion d’enrichir efficacement et rapidement votre base de données, quelle qu’elle soit. Vos clients, prospects et partenaires peuvent intégrer des informations via votre site web ou votre blog, sans que vous ayez besoin de lever le petit doigt ! C’est aussi une façon de rendre votre site attractif, et de créer de l’interaction avec vos visiteurs… A condition toutefois d’avoir bien conçu cette fameuse landing page !

Transformer l’intention de l’internaute en action : la landing page

Objectif : lune ! Faites décoller votre activité par votre site web

Si vous recherchez un moyen de rendre votre site interactif, lisible et ergonomique tout à la fois : créez une landing page ! C’est un bon exercice, et un outil payant dans la collecte de données fiables sur vos visiteurs, voire la transformation de vos prospects en clients.

De l’intention à l’action, il y a un pas à franchir, et cela vaut particulièrement pour vos visiteurs. Un site bien référencé en tête de Google, via des Adwords, par exemple, peut faire choux blanc si vous n’avez pas réfléchi au contenu qui se trouve derrière. En effet, si les visiteurs peuvent vous trouver facilement, encore faut-il qu’ils restent sur votre site et « agissent » par le biais de vos contenus. En ce sens, la landing page propose à ces personnes d’agir : en remplissant un formulaire, ou un champ quel qu’il soit, présenté de manière attractive.

Cas d’exemple : la page d’accueil Neocamino !

Nous avons construit notre page d’accueil sur le mode de la landing page : un gros bouton orange d’invitation à l’action “Découvrez vos 1ers conseils gratuitement. Si les guides à télécharger en bas de page sont aussi disponibles, les visiteurs qui « atterrissent » sur notre page d’accueil savent clairement ce que nous aimerions qu’ils fassent.

La concision incite  à l’action. Prévoyez ainsi des formulaires courts et ciblés. Sur ce point, notez pour l’anecdote que Neocamino a doublé le taux de conversion en passant d’un formulaire avec six champs à un formulaire ultra-simple qui référence uniquement l’e-mail. Bref, la simplicité est source d’efficacité !

3 conseils pour votre landing page

1.    Créez de la valeur

Le guide Neocamino donne quelques clés pour construire votre site internet sous le mode landing page, et en premier lieu celui-ci : créez de la valeur ! Pour susciter l’intérêt des internautes qui surfent sur votre site, offrez-leur quelque chose qui va dans leur intérêt : Une information qualifiée, un conseil gratuit, une remise… Comme pour le lèche-vitrine, votre site doit immédiatement éveiller un intérêt pour que votre visiteur s’arrête et « entre » dans votre boutique : « entre » son e-mail dans votre champs vide, en l’occurrence !

Voici en outre quelques astuces délivrées par le blog Kissmetric.com pour permettre de mettre en application ces précieux conseils :

-       Un beau titre

Le titre principal de votre page, de type H1 doit être visible, compréhensible et attractif.

-       Un beau sous-titre

Après votre titre principal, soignez son petit-frère, le sous-titre de type H2. Il décrit un point spécifique de votre site, tout en étant clair et concis.

-       Des contenus de qualité

Vos contenus doivent être rédigés dans un français impeccable. Relisez-vous et, idéalement, faites-vous relire pour aboutir à un orthographe et une grammaire qui frôlent la perfection !

2.    Choisissez une action

… Et une seule ! Si vous dispachez plusieurs informations, mêmes complémentaires, sur la même page, le visiteur risque de s’y perdre. Il ne cliquera pas. Choisissez une fois pour toute une action, à mettre en avant sur votre landing page.

A ce sujet, utilisez des verbes d’action forts : « cliquez pour profiter de l’offre maintenant », « abonnez-vous gratuitement ! », etc

Notez que d’autres indicateurs de performance, tels que les codes couleurs, les types de liens et les visuels sont aussi répertoriés sur le blog Kissmetric. En voici quelques-uns faciles à appliquer pour réussir votre landing page :

-       Intégrez vos meilleurs « testimonials », c’est-à-dire les commentaires positifs de vos clients : attention cependant, ils doivent être facilement vérifiables… et donc véridiques cela va sans dire !

-       N’abusez pas des liens externes sur votre landing page : ils pourraient noyer l’internaute, ou tout au moins le distraire.

-       Testez votre landing page : vous-même avec plusieurs adresses mail, bien sûr, mais aussi en demandant à vos prescripteurs, proches, famille, amis…

3.    Engagez l’échange avec vos visiteurs !

Commencez par recueillir l’adresse e-mail de votre visiteur, afin d’en savoir plus sur ses intentions. Il vous appartient ensuite de lancer l’échange.

Pour aller plus loin, téléchargez le guide Neocamino : 10 étapes-clés pour trouver des clients par internet.

Bref, une landing page réussie, c’est en quelque sorte la piste d’atterrissage de vos visiteurs qui contribue à faire décoller votre entreprise…

Crédit photo : Neocamino

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog