Publié le 12/06/2013 dans ,

Le e-commerce en 2013 : chiffres, avantages, limites

Le e commerce en 2013 : chiffres, avantages, limites tumblr inline moabzeRC1R1qz4rgp Le e-commerce fait chaque année un peu plus d’adeptes en France. Peut-il s’arrêter en si bon chemin ? Voici un point sur l’état actuel de l’e-commerce en France, en 2013.
Petit retour sur les chiffres les plus significatifs au 1er trimestre 2013. Nous nous intéresserons également à ses limites, mais aussi à ses avantages.

Crise ou pas, l’e-commerce séduit et se porte bien !

Au 1er trimestre 2013, l’e-commerce, c’est 12,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une progression de 14%.

De même, on compte désormais plus de 32,6 millions de cyberacheteurs en France, soit une augmentation de 5%.

Par ailleurs, on recense plus de 120.000 sites e-commerce actifs en France.  19.000 nouveaux sites ont vu le jour il y a moins d’un an.

Enfin, le panier moyen est évalué à 85 euros. Il connaît une baisse significative : il a diminué de 8% sur 2 ans.

Les points d’amélioration du e-commerce

Si le e-commerce se porte bien, il n’est pas parfait pour autant. Les consommateurs font souvent part des mêmes frustrations.

- La principale limite de l’e-commerce est sans doute la barrière de l’Internet. L’impossibilité d’essayer, de voir le produit en direct, est une contrainte. Celle-ci pousse certains consommateurs à ne pas passer par l’e-commerce pour acheter un certain nombre de produits.

- Malgré une sécurité renforcée, le paiement en ligne et la divulgation de données personnelles reste un handicap. Aujourd’hui encore, de nombreux internautes n’ont pas confiance et souhaitent limiter autant que possible cette pratique. Beaucoup utilisent Internet pour se renseigner, et faire leurs achats en magasins physiques par la suite.

- Un S.A.V pas toujours au point. Retourner ses produits est trop souvent compliqué.

- Enfin, autre barrière de l’Internet, l’e-commerce est parfois fastidieux, la faute aux vérifications de sécurité, notamment. Rien ne remplace la simplicité d’un achat en direct. Ce phénomène est très bien résumé par cette vidéo.

Le e-commerce et ses points forts

Là encore, on retrouve souvent des arguments semblables chez les consommateurs, pour expliquer ce qui les pousse à se transformer en cyber-acheteurs.

- D’abord, le e-commerce est “pratique”. C’est un gain de temps, et cela évite d’avoir à se déplacer. Le fait de pouvoir commander 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, est évidemment un atout majeur.

- Le choix pèse aussi en sa faveur. Internet prend tout son sens pour ce point. Avec tous les sites à leurs dispositions, les consommateurs ont plus de chance de trouver ce qu’ils veulent, et ils apprécient.

- C’est moins cher ! Qui dit plus de choix, dit plus de possibilité de comparer, et donc de trouver le site le moins cher.

- L’accès à l’information. Là encore, l’Internet permet de bénéficier des avis d’autres consommateurs, mais aussi d’informations détaillées sur les produits.

Une chose est sûre : le e-commerce a de beaux jours devant lui !

Source : E-commerce Mag, vous trouverez plus de détails ici

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog