Publié le 08/01/2014 dans ,

Le plagiat sur internet : les fausses idées reçues

Le plagiat sur internet : les fausses idées reçues 3511072921 f48f067b4d

Lorsque vous avez en charge la gestion d’un blog, d’un site internet, d’un réseau social ou autre, vous êtes souvent amené à faire usage de photos, vidéos, images pour accompagner, qualifier ces plateformes. La question qui se pose c’est de savoir si ces contenus sont accessibles librement par tout internaute, donc par vous également. À la suite de cet article, vous aurez des réponses à des questions que se posent beaucoup d’entrepreneurs, TPE, PME quand ils souhaitent mettre à profit un contenu qui n’est pas le leur pour compléter, agrémenter leurs articles de blog par exemple. Voici donc 5 questions qui reviennent souvent dans ce genre de situation.

1. Un contenu mis en ligne perd sa protection copyright

Vous ne pouvez pas utiliser, copier, ou publier les photos, images, musique, vidéos, articles ect… d’une tierce personne sans sa permission. La personne qui produit un contenu quel qu’il soit en est propriétaire et ce contenu est soumis à la protection du copyright  dès qu’il est créé et il ne perd jamais ce droit.

2. Copier un contenu en ligne et citer le propriétaire

Vous ne pouvez pas utiliser les contenus d’une tierce personne tant qu’elle ne vous en a pas donné la permission. Vous noterez une certaine redondance dans ces propos mais il est important de le répéter. Il existe certains sites qui vous permettent d’utiliser leur contenu sous condition de les citer via un lien par exemple. Faites donc attention si le contenu est bien libre d’utilisation et sous quelles conditions.

3. Modifier le contenu ou en utiliser une partie

Un contenu dérivé est toujours soumis aux conditions de copyright du contenu d’origine. Une exception s’applique si vous écrivez une critique et que vous faites référence à un contenu existant.

4. L’absence de symbole copyright rend le contenu libre d’utilisation

Il n’est pas obligatoire (mais souvent conseillé) d’utiliser un symbole copyright ou équivalent pour qu’il soit protégé par le droit d’auteur. Le contenu est protégé dès le moment où il est créé et le propriétaire ne perd pas son droit d’auteur s’il n’utilise pas de symbole copyright.

5. Utiliser le contenu d’une tierce personne sans en profiter financièrement

Vous violez les droits d’auteur que vous vous fassiez de l’argent ou pas. L’argument qui dit que vous ferez soi-disant au propriétaire de la publicité gratuite ne compte pas. En cas de poursuite votre chiffre d’affaires peut être pris en compte pour dédommager le plaignant.

Ces 5 points sont souvent les plus rencontrés lorsqu’une personne souhaite animer ses plateformes numériques (site internet, blog, réseaux sociaux etc..). Le plagiat sur internet peut se pratiquer en toute ignorance ou si vous ne faites pas attention. Je vous conseillerai d’utiliser des sites pour trouver du contenu libre de droits pour vous éviter d’éventuels problèmes.

Crédit photo : sea turtle

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog