Publié le 01/12/2016 dans

Les 3 clés d’un bon taux de conversion en e-commerce

Les 3 clés dun bon taux de conversion en e commerce business 15721 1920 200x300

 

Le taux de conversion en e-commerce, c’est le nombre de visites qui vont réellement se conclure par un acte d’achat. C’est un chiffre important pour vous : la vente est, en principe, le but principal de tout site commercial ! Il est très variable selon le type d’enseignes : par exemple, le taux de conversion des sites de commande drive des supermarchés est bien au dessus des moyennes du marché. En moyenne, il varie entre 2 et 3 % pour les e-commerces déjà bien installés. Pour un nouveau site, ce chiffre sera plus de l’ordre de 0,5 %. En pratique, cela signifie que vous effectuerez une vente toutes les 200 visites.

Si vous suivez nos conseils, nous ne pouvons pas vous promettre que votre site enregistrera des taux de conversion records. Néanmoins, vous devriez obtenir des résultats qui vous donneront envie de commencer une petite danse de la célébration !

1. Convaincre et pas seulement vendre

Vous êtes certainement convaincu que vos produits sont les meilleurs du marché. Que vos clients potentiels auraient tort de s’en priver. Et qu’il faut absolument qu’ils passent commande, tout de suite, sans attendre, dès qu’ils arrivent sur vos pages de vente.

Ralentissez un peu la musique : personne ne vous achètera rien si vous ne prouvez pas vos dires.

Quand vous présentez une offre, ne négligez surtout pas ses avantages. Pas seulement ses caractéristiques : tout le monde le voit bien que la voiture est rouge. Mais expliquez patiemment à vos prospects ce que ce produit peut leur apporter, à eux particulièrement.

Bien sûr, pour y parvenir, il faut déjà être bien positionné, afin d’être crédible. Vous veillerez ainsi à avoir un ton identique sur tout le site, même s’il s’agit de l’humour. Si vous vendez des chaussettes qui sont tout sauf ordinaires, racontez qu’elles permettront à leurs heureux propriétaires de devenir eux-aussi des êtres extraordinaires. Vous devez vendre du rêve, pas seulement une plate description. C’est un peu la mélodie qui sous-tend les paroles que vous leur énoncez.

Ne négligez pas non plus d’optimiser vos pages produits : les internautes peuvent arriver sur votre site en effectuant une recherche pour un objet, sans savoir que vous l’avez justement en stock. Il serait dommage de les priver de l’opportunité de vous connaître parce que vous n’aurez soigné que l’introduction présentée sur votre page d’accueil.

2. Un site qui connaît la musique

Si vous voulez que le client potentiel finalise son achat, ce n’est pas la peine de lui concocter un parcours d’obstacle. Le panier de commande doit être facilement accessible, se remplir automatiquement d’un clic sans devoir passer par lui à chaque étape. Un site irréprochable est incontestablement une bonne note pour un acheteur. De même, veillez à la vitesse de chargement de vos pages : si la moindre image se charge aussi lentement qu’une valse à mille temps, vous risquez de faire fuir la plupart des prospects. Il faut vraiment qu’ils aient très très envie de votre produit en particulier, et que vous soyez le seul à le proposer, pour qu’ils patientent…

Un site bien conçu, c’est aussi un site qui soigne l’internaute, depuis son arrivée jusqu’à son départ. Par exemple, à l’aide de cookies qui reconnaissent les acheteurs et d’un bon outil de CRM, vous pouvez leur chanter « bon anniversaire » au bon moment quand ils reviennent vous voir. De même, vous ne les laissez pas partir en laissant leur panier à l’abandon. C’est un peu comme si Cendrillon quittait la piste de danse en oubliant son soulier derrière elle. Si vous ne parvenez pas à les retenir au moment du départ, vous aurez soin de partir à leur recherche ensuite. Il paraît que les mails sont maintenant plus efficaces que les chambellans, mais vous avez le choix des méthodes…

3. Toujours préparer la chanson suivante

Un taux de conversion se calcule souvent à un moment donné. Néanmoins, c’est dans la durée qu’il prend réellement son rythme de croisière. Utilisez tous les instruments en votre possession pour inviter vos contacts à de nouvelles danses. La collecte d’emails, par exemple par le biais d’une newsletter, est la clé de sol de nombreuses campagnes de marketing. Cependant, si vous voulez que vos internautes fredonnent souvent votre nom, ne comptez pas trop sur les newsletters qui sont uniquement conçues pour la promotion ou l’information sur les produits. C’est utile, certes. Mais c’est un peu rébarbatif à lire. Pour que le taux d’ouverture de votre newsletter soit bon, vous devez y inclure des informations intéressantes. C’est bien d’une stratégie de contenu dont il est question ici. C’est le remix actuel de la newsletter et c’est aussi lui qui améliorera votre taux de conversion. Surtout sur le long terme.

 

En savoir plus :

Vous voulez en savoir plus pour atteindre votre objectif ? Nous vous proposons un diagnostic gratuit de votre site avec un de nos conseillers pour vous guider.

Plus d'articles sur :

Création de site internet

abo-blog