Publié le 23/11/2017 dans

Les 5 erreurs à ne pas commettre dans votre balise Title

Les 5 erreurs à ne pas commettre dans votre balise Title optimisation balise title 300x199

La balise Title fait partie de l’arsenal des armes qui vous permettront de gagner la guerre du référencement. C’est elle que les internautes aperçoivent en haut de leur navigateur, elle aussi que les moteurs de recherche utilisent comme titre pour présenter votre site au milieu des autres résultats de recherche. Ou au-dessus d’eux, si vous avez bien travaillé.

1. Lister uniquement des mots-clés dans la balise title

Rédigez votre balise title pour qu’elle réponde précisément à une requête telle qu’elle pourrait être formulée par un être humain. Avec la recherche vocale, les internautes utilisent de plus en plus de phrases telles que « comment réussir sa mayonnaise à tous les coups » au lieu de mots-clés comme « recette mayonnaise ».

Votre titre doit donc reprendre les termes de cette question et être présenté avec une syntaxe correcte. N’oubliez pas pour autant d’y insérer le mot-clé sur la base duquel le texte a été conçu.

2. Écrire un titre trop long

La bonne moyenne pour le contenu d’une balise title, c’est 55 à 65 caractères. Ou 512 pixels. Parce que certaines lettres occupent beaucoup moins d’espace que les autres : un « i » sera moins gourmand en pixels qu’un « m ». Vous trouverez sur internet des outils appelés simulateurs de SERP en pixels, qui convertiront vos mots à votre place.

Si vous dépassez la limite fixée, vos titres seront tronqués et complétés à l’écran par des points de suspension. C’est nettement moins attirant pour les internautes !

3. Utiliser le même titre sur plusieurs pages

Si vous reprenez un titre strictement identique sur plusieurs pages, vous donnez juste l’impression à Google que vous ne savez que vous répéter, et que vous ne présentez aucun intérêt.

Comme ce n’est certainement pas votre but, vous aurez intérêt à les différencier. Si vous composez un article en plusieurs parties, vos balises Title se concentreront alors sur l’aspect précis de chacune d’entre elles.

4. Placer les mots les plus importants à la fin

Vous devez trouver comment composer votre balise pour que le mot-clé, celui sur lequel vous souhaitez axer le référencement, soit le plus au début possible. Ce mot-clé peut même être le nom de votre marque, s’il s’agit pour vous de l’élément essentiel. Ce qui peut d’ailleurs être le cas pour une page d’accueil. Un nom d’entreprise, avec sa spécificité, sera toujours plus parlant que « accueil » ou « homepage ».

5. Rédiger un titre bas de gamme et ennuyeux

Rappelez-vous : la balise title, c’est le premier lien que les internautes auront avec vous. Si elle est bâclée, votre image en pâtira (et le nombre de clics vers votre site aussi). Créez-la avec autant de recherches et de pertinence que pour le H1 de votre page (son titre éditorial).

Il est tout à fait possible d’utiliser des techniques de copywriting pour imaginer sa balise : « Les cinq secrets pour réussir » aura toujours plus d’impact que « quelques techniques de vente ».

Respectez votre personnalité, vos clients… et vous saurez comment rédiger vos titres !

Crédit photo : Karim Ghantous

Plus d'articles sur :

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog