Publié le 19/10/2017 dans ,

Les assurances indispensables de l’entrepreneur

Les assurances indispensables de l’entrepreneur  red warning triangle and broken car at the side of the road picjumbo com 300x200

Un salarié dispose de nombreuses protections prises en charge par l’employeur : mutuelle, prévoyance… Avant de se mettre à son compte, on n’y pense rarement mais c’est important de se protéger à minima. Je vous ai préparé un résumé des assurances essentielles auxquelles vous devriez souscrire (si ce n’est pas encore fait) !

Ta santé et celle de tes proches tu protégeras

L’assurance maladie ne vous rembourse pas la totalité de vos frais médicaux (une partie ou rien dans le cas de l’ostéopathie). Souscrire à une complémentaire santé (ou mutuelle) vous permet de réduire vos dépenses de santé. En tant qu’employeur vous êtes ou serez obligé d’en proposer une à vos salariés. La protection de l’entrepreneur n’est pas automatique, vous devez donc faire les démarches pour adhérer à une mutuelle (qui peut être différente de celle de vos salariés).

C’est une étape essentielle dans la protection de votre activité pour que vous ne soyez pas freiné par des frais médicaux trop élevés. Si vous le souhaitez vous pouvez faire bénéficier vos proches de cette protection, ils seront alors appelés des « ayants-droit » (conjoint(e), concubin(e), enfants).

Tes revenus tu garderas

On pense souvent que la sécurité sociale et la mutuelle prennent tout en charge, or, même pour les salariés elle n’est pas systématique. La prévoyance santé est toujours la grande oubliée des assurances et pourtant… Elle permet de garantir le niveau de vie en cas d’accident de la vie. Cela passe notamment par une compensation des revenus en cas d’arrêt maladie puisque l’indemnité d’arrêt maladie correspond à 50% du montant du salaire.

Il est d’autant plus important de se protéger puisqu’en cas d’arrêt de travail, le versement des indemnités ne débute qu’après un délai de carence de 30 jours.

Ton activité tu protégeras

La responsabilité civile professionnelle est l’assurance qui vous couvrira face à tous les dommages que peut causer votre activité professionnelle. Par exemple, dans le bâtiment, elle couvrira un défaut de fabrication !

Lorsque vous êtes auto-entrepreneur, elle n’est pas obligatoire, cela dépend de votre profession. Pour savoir si vous devez souscrire à une assurance, vous pouvez vous rapprocher de votre CCI ou Chambre des Métiers. Même si elle n’est pas obligatoire, je vous conseille de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle pour que tous les éventuels dommages causés par ce que vous produisez soient pris en charge.

Tes obligations tu assureras

Que vous soyez auto-entrepreneur ou non, votre entreprise fonctionne grâce à vous ou à un collaborateur clé. Dans les assurances, que l’on parle d’une femme ou d’un homme, on définit cette personne comme un “Homme Clé”. Définition de l’homme clé : « c’est la personne qui possède un savoir-faire, une technique, une expertise, des responsabilités uniques qui font de lui un élément indispensable de la société »

L’assurance Homme clé permet de prendre en charge les frais qui découlent de l’arrêt maladie, notamment les factures reçues alors qu’aucun chiffre d’affaires n’est généré.

Ta retraite tu anticiperas

La liberté d’être à son compte… c’est aussi le risque d’avoir une mini retraite par rapport à un salarié qui aurait la même rémunération. Pour anticiper cette période de votre vie qui peut vous paraître lointaine, vous avez deux solutions :

  • Souscrire à un contrat de retraite complémentaire Madelin. Ce type de contrat est intéressant pour les entrepreneurs au régime réel puisque les versements sont déductibles du résultat.
  • Le Plan Epargne Retraite Populaire (PERP) est plus intéressant pour les auto-entrepreneurs puisqu’il vous permet de cotiser pour votre retraite ET de diminuer votre revenu imposable à l’impôt sur le revenu. En conclusion, c’est une solution qui vous permet de payer moins d’impôts et d’avoir une meilleure retraite le moment venu.

Tes assurances tu choisiras

Pour choisir l’assurance qu’il vous faut, commencez par déterminer les points clefs qui vous concernent. Par exemple, pour la complémentaire : vous portez des lunettes et n’avez jamais de problèmes dentaires ? Préférez une mutuelle qui rembourse les lunettes correctement et non les soins dentaires.

Il existe de nombreux comparateurs en ligne qui peuvent vous aider à choisir. Il existe également la bonne vieille technique de la lecture des contrats… Un peu longue mais essentielle pour le choix d’une assurance. Prix, conditions, protection… Il faut tout regarder.

Maintenant vous savez ce que vous avez à faire, protégez vous.

Des questions supplémentaires ? Toute la team ILoveTax est disponible pour répondre à toutes vos questions sur notre groupe Facebook d’entraide ou par mail hello@ilovetax.fr

Crédit photo : VIKTOR HANACEK

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog