Publié le 16/08/2017 dans

L’ultime façon de rédiger une proposition commerciale

Lultime façon de rédiger une proposition commerciale shutterstock 530404471 300x200

À ne pas confondre avec le devis, la proposition commerciale est un élément décisif dans la prise de décision chez le client. En effet, ce document représente 35 % de l’intérêt du prospect et votre crédit auprès de celui-ci. Autrement dit, elle doit être la devanture de votre travail. Personnalisée et percutante, votre proposition commerciale doit aboutir à la signature d’un contrat. Dans cet article nous allons vous donner une vue d’ensemble sur la démarche gagnante pour votre présentation.

 

Prenez la température

Pendant l’échange avec le client, vous devez identifier ses problèmes et ses besoins. Plus vous récolterez d’informations sur lui, mieux vous serez en mesure de lui proposer une proposition personnalisée. En d’autres termes, repérer ses attentes, ses conditions et ses objectifs.

 

Soumettez une proposition sur-mesure

À l’issue de l’entretien commercial avec le client, vous avez toutes les informations en main pour répondre à ses attentes. Tous ces critères vont vous aider à rédiger un projet ciblé en formulant une offre personnalisée.

Cette proposition sur-mesure est fondamentale pour mettre en confiance le prospect. Elle est une garantie écrite de la compréhension de ses attentes, et par voie de conséquence que vous êtes la personne qu’il lui faut. Il est donc improductif de refaire votre plaquette commerciale ou de copier une autre proposition déjà écrite. Cette proposition doit être individualisée.

 

Soyez limpide et succinct

Pour bénéficier d’une excellente relation avec le client, il est indispensable d’adopter un langage clair et simple. Mettez-vous à sa place en vous disant que s’il fait appel à vos compétences, c’est que sa maîtrise dans le domaine est limitée. Évitez de le noyer avec les termes techniques inhérents à votre activité professionnelle. Une chose est certaine, s’il ne comprend pas votre proposition, il se tournera vers un autre freelance. Un conseil, simplifiez votre propos et soyez honnête avec eux.

 

Mettez en avant vos compétences

Démontrer son expertise est une manière supplémentaire pour susciter l’intérêt de votre client. En affichant votre faculté à résoudre son problème, il sera informé immédiatement de votre aptitude à trouver des solutions efficaces à ses problèmes.

Pour augmenter ce sentiment d’expertise, n’hésitez pas à mettre en valeur vos contrats précédents en lui racontant, par exemple, les résultats que vous avez obtenus avec un autre prospect. Mieux encore, démontrez vos dires avec des données chiffrées (graphiques, tableaux, etc.).

En résumé, soyez le plus concret possible pour mettre en évidence la véracité de vos propos.

 

Travaillez la forme

La mise en forme de votre proposition est un critère important dans le gain de la confiance du prospect. À la place d’utiliser un traitement de texte classique à l’image de OpenOffice Writer, Word, etc., optez pour des applications comme celles de Bunkr ou Prezi pour améliorer votre présentation.Par ailleurs, vous pouvez également améliorer le visuel afin d’enjoliver votre proposition commerciale.

Veillez à la pertinence de vos arguments. Ils doivent être cohérents et suivre une logique implacable. Petit conseil de mise en forme, commencez la rédaction de votre proposition par l’énoncé du problème ou des besoins de votre client.

Pour finir, soumettez concrètement vos solutions au prospect en expliquant ses différentes étapes avant de terminer sur vos tarifs.

 

Concluez de manière magistrale

La conclusion de votre proposition est essentielle, elle est la dernière impression que vous laisserez à votre client. Autant marquer son esprit une bonne fois pour toutes en le surprenant. Pour cela il suffit de lui proposer un service inattendu. Vous pouvez, par exemple, lui accorder une réduction ou une offre spéciale sur votre proposition actuelle.

Conclure sur une proposition percutante vous démarquera de la concurrence et augmentera vos chances de signer le contrat.

 

Vous venez de lire 35 % du travail de la persuasion d’un prospect. Il ne vous reste plus qu’à aiguiser vos formules et de rédiger votre propre présentation percutante. Vous vous lancez ?

Plus d'articles sur :

Efficacité commerciale

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog