Publié le 28/05/2015 dans , ,

Open Source ou SaaS pour créer une boutique en ligne ?

Open Source ou SaaS pour créer une boutique en ligne ? shutterstock 247426483 300x200

Vous êtes sur le point de créer votre boutique en ligne et vous avez raison ! Compte tenu de la bonne santé du marché (plus de 11% de croissance en 2014 selon la Fevad), le potentiel est considérable. Mais voilà, une fois votre veille effectuée sur les solutions e-commerce qui s’offrent à vous, vous êtes confronté(e) à un choix : open source ou SaaS ?

 

Sur quelle technologie devez-vous miser ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces 2 solutions ? Voici tous les éléments qui vous permettront de choisir la plateforme e-commerce la plus adaptée pour créer votre boutique en ligne.

 

Les particularités de l’Open Source

Commençons par décrire ce qu’est l’Open Source. Comme le décrit déjà si bien le blog PME Web, il s’agit d’un logiciel dont le code source est accessible et partagé à l’ensemble des utilisateurs. Ces derniers peuvent collaborer pour améliorer ce code dans le but d’obtenir les résultats souhaités. Vous avez la possibilité de modifier le code selon votre volonté. Ainsi, avec l’Open Source, vous avez la possibilité de contrôler l’évolution de votre site e-commerce. La liberté qui vous est fournie est quasi-totale, dans la limite du réalisable, bien entendu !

 

De fait, vous comprenez bien que cette flexibilité vous charge également de davantage de responsabilités. En effet, c’est à vous de créer entièrement votre site internet. Vous aurez également la charge de configurer vos paramètres, d’assurer la sécurité de vos données, de faire la maintenance de votre site, de gérer toute éventuelle mise à jour ou l’intégration de nouveaux outils ou nouvelles fonctionnalités… Cette liberté présente donc des contraintes puisqu’elle vous oblige à engager de nombreux coûts et vous rend dépendant de votre équipe de développeurs (si vous avez les moyens d’en embaucher) ou de l’agence qui vous accompagne.

 

L’Open Source n’est donc pas accessible à tout le monde et nécessite de nombreuses compétences bien spécifiques en terme de développement. Et si vous avez déjà mis le nez dans du code, vous savez sans doute que cela peut devenir une véritable usine à gaz pour quelqu’un qui ne s’y connaît pas trop…

 

Les avantages du SaaS

Venons-en au SaaS (Software as a Service) qui est un service online, c’est à dire qu’il vous faut seulement une connexion internet, un login et un mot de passe pour pouvoir accéder à votre administration et à votre boutique en ligne.

 

Avec ce type de solution, c’est votre prestataire e-commerce qui s’occupe de la maintenance du logiciel. Il vous propose également des designs et des templates. Il se montre disponible pour vous aider en cas de problème et vous conseille en fonction de votre secteur d’activité, vos spécificités et vos objectifs. Également, c’est lui même qui ajoute et vous propose des fonctionnalités qui permettent d’améliorer l’expérience vécue par les visiteurs de votre site et générer toujours plus de ventes.

 

Ainsi, avec une solution SaaS, vous n’avez pas besoin de compétences techniques pointues. Vous pouvez donc vous concentrer uniquement sur votre coeur de métier : le commercial avec la vente de produits, votre stratégie, vos opérations marketing et vos objectifs. Toute la partie technique est du ressort de votre plateforme, vous n’avez pas à vous en soucier. Généralement, une solution SaaS est pensée pour être la plus simple et la plus intuitive possible afin de faciliter au maximum son intégration. Une plateforme SaaS comprend tous les outils nécessaires pour la création de votre site. Vous pouvez utiliser différents modes de paiement ou de livraison standards. Vous pouvez demander à en ajouter également.

 

Autre point technique, contrairement à l’Open Source, le SaaS vous offre un service tout-en-un : l’hébergement complet de votre site, la maintenance, etc. Vous n’avez donc pas à vous soucier de l’espace de stockage dont vous aurez besoin ni de la vitesse de chargement de vos pages. Éventuellement, certaines plateformes vous imposent un maximum de produits que vous proposez sur votre site mais nous allons voir plus loin que ce n’est pas le cas de toutes !

 

La seule limite que l’on peut trouver au SaaS réside dans le fait que vous êtes dépendant de votre prestataire, des fonctionnalités qu’il propose, de ses innovations,… Mais cette limite est compensée avec le fait que vous pouvez, à tout moment, demander d’ajouter une nouvelle fonctionnalité ou un nouveau prestataire livraison, par exemple. Du coup, vous êtes uniquement dépendant de la réactivité de votre plateforme e-commerce.

 

Les tarifs

De façon générale, si vous décidez de créer votre boutique en ligne en utilisant une solution Open Source, il vous sera obligatoire de recruter des développeurs avec les compétences et connaissances nécessaires pour vous permettre de créer votre site et de gérer les différents développements techniques. Avec une plateforme SaaS, n’importe lequel de vos employés, ou vous-même, sera capable d’utiliser la plateforme et l’ensemble de ses fonctionnalités.

 

Avec de telles contraintes, un site e-commerce basique développé sur un modèle Open Source vous coûtera entre 8 000 et 10 000 euros au minimum.

 

Avec une solution SaaS, vous payez un coût fixe par mois pour un service tout-en-un : hébergement, maintenance, fonctionnalités, support technique, conseils personnalisés,…

 

Cependant, comme je le disais toute à l’heure, certaines plateformes SaaS vous limitent en terme de nombre de produits, de visites, de pages vues, de capacités de stockage, etc. Il est donc parfois difficile d’évaluer vos besoins réels à venir et donc de choisir le type de formule qui vous convient le mieux. Également, il va falloir payer pour la limite située au dessus de vos besoins réels.

 

L’alternative reste la plateforme e-commerce WiziShop, solution SaaS qui se rémunère selon un pourcentage de votre chiffre d’affaires. Aucune limitation n’est imposée ni aucun engagement.

En somme, les solutions SaaS sont forcément adaptées aux e-commerçants qui réalisent entre 0 et 5 millions d’euros de ventes par an. Le marché du commerce électronique est représenté par 96% de TPE et PME, qui n’ont donc pas forcément les moyens d’embaucher des développeurs ou de dépenser 10 000 euros pour la création de leur boutique en ligne. Surtout qu’il n’est pas conseillé de consacrer la totalité de son budget initial sur la création de son site puisqu’il faudra ensuite investir dans des leviers marketing pour faire venir des visiteurs. Les solutions SaaS sont donc davantage adaptées aux besoins de la majorité des e-commerçants.

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur : , ,

Création de site internet

abo-blog

  • Les Résoteurs

    Je ne suis pas forcément d’accord ! Avec un CMS vous n’êtes pas obligé de prendre un développeur si vous opter pour un template déjà créer. De plus vous pouvez y apporter vous même des modifications. Si vous souhaitez avoir un template personnalisé bien évidemment cela coutera plus cher surtout s’il faut le créer de A à Z. Il faut compter environ dans les 7000€ en moyenne. Tout dépend des besoins. Il y a des sites qui proposent des templates tout fait et qui correspond à bons nombres d’activités professionnels, je pense de suite à themeforest.
    Chez wizishop si vous optez pour un design sur-mesure c’est à partir de 5000€ HT et vous devez payer une sorte d’abonnement mensuel qui correspond à un % sur votre CA.
    Alors je pense qu’il faut bien peser le pour et le contre de chaque solution. Ne pas hésitez à demander plusieurs devis si vous souhaitez réaliser votre site via un CMS. Les prix suivant les agences varient énormément !

    LesRésoteurs
    http://www.lesresoteurs.fr

  • Matthieu Corthésy

    Hum… Désolé de m’énerver, mais le plagiat de l’article paru sur mon blog (en avril 2015) est flagrant… Un lien vers l’article original aurait été courtois !

    • Matthieu Corthésy

      Merci d’avoir réagi rapidement et d’avoir ajouté le lien :-)