Publié le 07/07/2014 dans , , , , ,

Parler en public et être écouté comme un orateur

Parler en public et être écouté comme un orateur mrbean Vous est-il déjà arrivé de parler, même sérieusement, mais que personne ne vous écoute ?

Ne pensez pas que c’est immuable, voici quelques clés pour parler en public et être écouté.

Et oui ça s’apprend !

Aux Etats-Unis on remarque la dextérité avec laquelle ils arrivent à capter l’attention, même pour parler des choses les plus ennuyantes. Ces célèbres Talks Show sont toujours très animés et plus le sujet de la conférence est pesant plus l’accent est mis sur la forme de la présentation.

Mais comment font-ils pour être autant à l’aise ? Comment parviennent-ils à captiver l’auditoire ?

L’objectif n’est pas de vous transformer en roi du talk show, mais de parler en public correctement. Savoir communiquer à l’oral, c’est réussir à faire passer une idée et intéresser le client. Si je fais confiance à mon coiffeur c’est parce qu’il à su me communiquer cette confiance. Savoir parler en public c’est un bon outil pour attirer le client et aussi le fidéliser. Les publicités mensongères ou autres inventions saugrenues ne vous aideront pas.

Un certain nombre d’habitudes à écarter

Eviter les bavardages, les ragots, le jugement, tout le vocabulaire négatif, les plaintes (ce qui reste un sport national, c’est vrai), les excuses (s’excuser pour se déresponsabiliser, sans avoir conscience de la conséquence de nos actes), l’exagération (nous devons parler avec mesure, sinon, lorsque je verrai quelque chose de réellement enthousiasmant comment vais-je l’appeler?), l’ennui, le mensonge (on n’écoute pas les gens qui mentent), le dogmatisme (confondre les faits avec les opinions).

Pour qu’on vous écoute, il faut que l’auditeur ou l’auditoire, qui vous fait face, vous trouve crédible, qu’il se dise : “je sens que ce que va me raconter ce type va me plaire ! ”

Cela vous parait élémentaire, mais ce n’est pas simple à appliquer. Abandonner ces habitudes vous permettra de gagner en crédibilité auprès des gens.

4 fondamentaux pour que nos mots aient plus de pouvoir

En Anglais, on appelle ça HAIL ce qui signifie (parler ou saluer avec enthousiasme) mais ça signifie aussi :

  • honnêteté
  • authenticité
  • intégrité
  • love

Autrement dit, soyez, pour votre auditoire, la personne que, vous-même, vous voudriez écouter. Soyez clairs dans vos propos, et n’y allez pas par 4 chemins tout en étant vous-même, c’est à dire, une personne qui sait de quoi elle parle et à qui elle parle. Enfin faites vous confiance, c’est comme ça qu’on aura envie de vous suivre et de vous faire confiance.

La boîte à outils pour communiquer à l’oral

Quelle méthode utiliser pour être plus confiant lorsque je parle devant un auditoire ? Quelle méthode pour être écouté ?

L’objectif est de réussir à rendre vos mots aussi puissants que vos pensées, vos convictions.

1. On vote pour des politiciens qui ont de la voix

Poser sa voix : ni trop haute ni trop basse, la voix fait votre autorité. Il faut vous montrer sûr de vous confiant, si vous êtes confiant, vos clients auront confiance en vous.

2. Donner de la profondeur à son discours

Le timbre de la voix : Pour avoir un timbre de voix correct il faut faire attention à sa posture (se tenir droit) pour que le son de la voix sorte mieux.

Prenez vous en exemple, lorsque vous allez acheter un nouveau lave-vaisselle et que vous demandez conseil à un vendeur et que celui-ci baisse la tête quand ils vous parle, qu’il est courbé et regarde au sol vous aurez moins confiance en ce qu’il dit et il ne vous convaincra pas vraiment à acheter ce lave-vaisselle plutôt qu’un autre.

3. Assaisonner son discours

Le ton, la tonalité, l’accent (ne pas parler de manière monocorde). Cette tonalité ne sera possible que si vous parvenez à balayer l’auditoire du regard, comme si chacune des personnes que vous fixez seulement quelques secondes était votre ami(e) ou collègue à qui vous racontiez vos supers vacances à Berlin.

4. Les gens qui parlent trop vite ne sont jamais écoutés

Il faut savoir parler à une allure raisonnable, il n’y a aucun mal à faire des pauses, mettre des silences, cela permet de capter l’attention d’une ou deux personnes dans l’auditoire qui aurait décroché.

5. Bougez, bougez

Vos gestes sont importants! Ils animent un discours, ils mettent en forme vos mots. Lorsque vous êtes face à votre auditoire et potentiel clients, utiliser l’espace qui vous êtes imparti, vos mains peuvent bouger et animer vos mots. Enfin concentrez vous sur les gestes et expressions de vos clients vous verrez ainsi s’ils sont réceptifs ou non.

Bien sûr, un discours avec trop de gestes soulignera une impression d’énervement ou de stresse.

6.  A 120 décibels!

Trouver le bon volume n’est pas simple. Il faut parler à un niveau assez élevé pour ne pas endormir l’auditoire mais en même temps pas trop fort pour éviter de l’effrayer.

7. Le standing ovation

Dès que vous en avez l’occasion interagissez avec l’auditoire. Ca peut être des petits jeux rigolos, les faire applaudir, crier, rire, chanter… Tous les moyens sont bons. Si chacune des personnes qui vous écoute à réellement l’impression d’interagir personnellement avec vous, vous avez tout gagné.

Cette vidéo est une conférence TED, observez comment il parvient à capter notre attention !

Cet article est très bien sur les mauvaises habitudes à banir !

A présent vous disposez d’un petit vade-mecum qui pourra vous suivre partout ou presque. Il ne reste plus qu’à vous entraîner devant votre miroir, en allant travailler, sur le retour dans les bouchons, devant vos enfants, cousins, amis, parents… Bref entraînez-vous et n’appréhendez plus de parler en public. Allez voir vos clients, ils sont là pour vous écouter !

 

Plus d'articles sur : , , , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog