Publié le 17/05/2014 dans , ,

10 astuces à adopter pour votre référencement naturel WordPress

10 astuces à adopter pour votre référencement naturel Wordpress 10874001974 4ce37fe90e

Le référencement naturel d’un blog n’est pas une mince affaire : même si vous utiliser un CMS aussi efficace que WordPress, vous allez tout de même devoir mettre en place quelques outils pour booster vos pages. Voici quelques astuces qui sauront vous faciliter la tâche :

1. Définir les mots clés

La définition de mot-clés est la première tâche sur laquelle vous devez vous pencher lorsque vous commencer votre article de blog. En utilisant des outils tels que Google Adwords et Moz, vous aurez une idée de la pertinence de chacun des mots. Ces mots doivent être contenus dans le titre, mais aussi dans l’article en lui même ainsi que dans la meta description.

 2. Définir les catégories

Il est important de catégoriser l’ensemble du contenu de votre blog : en plus de faciliter la navigation de vos utilisateurs, cela vous permettra également d’optimiser votre référencement naturel WordPress. Pour définir au mieux vos catégories, optez pour un design simple et épuré, n’oubliez pas l’ergonomie de votre site ! Pour que votre stratégie soit efficace, nommez vos catégories en fonction des mots-clés qui sont susceptibles de  booster votre référencement.

3. Utiliser les balises

Ce n’est pas parce que WordPress vous offre un CMS facile d’utilisation que vous devez négliger les balises html ! Par défaut, certaines sont déjà utilisées sans même que vous ayez à les paramétrer : par exemple, lorsque vous tapez le titre de votre article, celui-ci s’inscrit directement dans la balise <title>. Les balises relatives au texte telles que <h1> <p> etc. sont disponibles dans les la barre d’outils de texte. N’oubliez pas qu’une seule balise <h1> par page suffit, inutile de surcharger vos pages. Pour ce qui est des images, la balise ALT se renseigne lorsque vous chargez vos images.

 4. Installer un plugin

Si je devais vous conseiller qu’un seul plugin pour votre référencement naturel WordPress ce serait WordPress SEO crée par Yoast : ce plugin, qui est le plus utilisé pour le référencement sur la plateforme, vous facilite l’optimisation de vos pages grâce à son tableau de bord. Ce dernier vous donne accès à la balise meta description mais aussi à l’analytics de vos pages. Pratique lorsqu’on souhaite centraliser l’ensemble de son SEO. Nous vous expliquons dans cet article comment fonctionne ce plugin.

5. Réécrire les url

La réécriture d’url est réalisable directement à partir de WordPress et ne nécessite pas l’installation de plugin. L’URL final doit être judicieusement rédigée : elle doit contenir vos mot-clés afin de faciliter la navigation pour les utilisateurs mais aussi l’indexation pour les moteurs de recherches. Prenez donc bien soin de dénuer vos URL de tous paramètres qui pourraient compromettre votre stratégie de référencement.

6. Créer des liens entre les articles

Mettre en place une stratégie de netlinking peut s’avérer très efficace pour votre référencement : en créant des liens entre vos pages, vous maximisez vos chances de voir vos articles en première page. De plus, cette technique vous permettra de faire remonter vos anciens articles et facilitera l’accès à vos pages pour les moteurs de recherches. N’oubliez pas également que votre but est de garder l’utilisateur le plus longtemps possible sur votre site !

7. Gérer les erreurs

Erreur 404, 410, redirection 301 … Tout autant de choses qui vous feront vite perdre la tête si vous ne savez pas les gérer ! Pour vous faciliter la tâche, il existe plusieurs plugin sur WordPress :

  • Redirection vous permet comme son nom l’indique de créer des redirections manuellement après une erreur 404
  • 404 notifer permet seulement de vous avertir lors d’erreurs
  • Broken link détecte et corrige les liens cassés ainsi que les redirections

 8. Créer un sitemap

Il existe plusieurs plugin pour créer votre sitemap tel que Google XML Sitemaps vous permettant de créer votre propre sitemap. Comme sur un site web classique, le sitemap va vous permettre de donner accès à l’arborescence de votre blog à l’utilisateur. Ce fichier est également consulté par les moteurs de recherche qui se chargent d’explorer (crawler) chaque URL. Cela permet donc d’indexer l’ensemble de vos pages.

 9. Mettre à jour le contenu existant

L’une des difficultés majeures lorsqu’on décide d’ouvrir un blog est de maintenir à jour l’ensemble de ses articles. En fonction de la fréquence à laquelle vous postez, vous allez être confronté à ce problème : comme je vous l’expliquais précédemment, le netlinking va vous permettre de faire remonter vos articles les plus anciens. Mais la mise à jour ne s’arrête pas là : si vous constatez que des informations doivent être actualisées, n’hésitez pas à le faire afin de garder votre crédibilité aux yeux de vos fidèles lecteurs !

 10. Eviter le duplicate content

On ne vous le répètera jamais assez, le duplicate content est la hantise des moteurs de recherches, alors si vous ne voulez pas être boycotté vous avez tout intérêt de le laisser tomber ! Le duplicate content n’est pas seulement le fait de s’inspirer un peu trop d’un article trouvé sur la toile, cela concerne même vos propres articles ! Si vous souhaitez faire une mise à jour ou reprendre le contenu d’un article, ne vous contentez pas d’un bon vieux copier-coller : reformuler au maximum !

Et vous, que trouvez-vous de plus efficace pour le référencement de votre blog ?

Crédit photo : Serge Kij 

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog