Publié le 09/06/2014 dans ,

SEO WordPress : Les 7 pêchés capitaux !

SEO Wordpress : Les 7 pêchés capitaux ! 533985271 1f28804553

“Si vous utilisez wordpress, vous avez fait 90% du boulot en terme de SEO”. Cette phrase, c’est Matt Cutts en personne qui l’a prononcée lors d’une conférence WordPress en 2009. Mais les 10% restants, s’ils ne sont pas fait correctement peuvent vous porter gravement préjudice. Dans cet article nous allons vous exposer les 7 erreurs SEO wordpress et les façons de les éviter. C’est parti !

Ne pas optimiser les permaliens

Comme nous le savons, avoir ses mots clés dans les URLs est très important pour le référencement naturel de vos pages. La structure des permaliens de WordPress n’est, par défaut, pas optimisée. En effet, elle fait apparaître des caractères spéciaux que l’on appelle des variables, dommageables pour la compréhension des visiteurs et des moteurs de recherche. Fort heureusement, WordPress offre la possibilité de modifier cette structure pour la rendre plus SEO Friendly, alors ne vous handicapez pas inutilement et empressez-vous de choisir la bonne formule. Pour vous aider dans la marche à suivre, vous pouvez suivre cet article qui va vous accompagner jusque dans les détails de la manoeuvre.

Ne pas utiliser d’extension SEO

Vouloir être en première page de Google sans utiliser d’extension SEO wordpress, c’est un peu comme tenter de jouer au football avec un ballon de basketball. Il existe une pléthore de plugins pour vous aider dans l’optimisation de votre contenu pour le référencement comme All-in-One SEO Pack, Scribe, WordPress SEO et notre favori (celui que nous utilisons) : Yoast SEO.

Grâce à ces différents outils, vous allez pouvoir accéder à un certain nombre d’indications vitales sur la qualité de votre contenu et la présence de vos mots-clés dans vos articles. Vous allez également pouvoir optimiser vos pages principales (Accueil, contact, catégories etc). S’en priver serait une erreur fatale pour votre site et sa visibilité. Pour en savoir plus sur le référencement wordpress, vous pouvez consulter cet article.

Ne pas avoir de sitemap

La sitemap est un excellent moyen d’informer les robots d’indéxation de la présence d’un certain nombre de pages sur votre site, pour leur permettre d’être analysée et prise en compte.

L’erreur que beaucoup commettent (nous le vérifions à chacun de nos audit) est d’oublier de mettre en ligne un sitemap sur leur site internet. Vous pouvez créer un sitemap de plusieurs manières, mais la plus rapide et la plus simple reste tout de même de passer par un plugin comme Yoast SEO, qui se chargera de la tâche pour vous. (Quand on vous dit que c’est In-dis-pen-sable). Petite astuce : si votre site internet utilise beaucoup de vidéo, pensez à créer un sitemap dédié. (Yoast propose un service dédié, mais payant.

Ne pas avoir activer le Google Authorship

Mettre en place et activer le Google Authorship n’est pas un facteur de référencement naturel direct, mais il aide considérablement à faire grimper votre taux de clic. Le Google Authorship, c’est cette façon que propose Google aux auteurs de réclamer la paternité de leur contenu. Une fois mis en place sur votre site internet, votre photo Google+ apparaîtra à côté des titres et meta description. Cela peut être d’une grande aide, non seulement en terme de branding, mais également en terme de référencement.

NOTE : Le 25 Juin, Google à annoncé la fin de l’affichage des photos dans les résultats de recherche. Mettre en place le Google Authorship demeure tout de même important dans l’optique de crédibiliser son contenu auprès des internautes.

Ne pas faire de linking interne

Le positionnement est influencé certes par l’optimisation on page, mais également par la popularité de vos page. Cette popularité est mesurée par le nombre de liens externes pointant vers elles (on parlera de backlinks) et de liens internes (entre les pages de votre site). Le linking interne donne des indications non seulement aux utilisateurs mais aussi aux robots d’indéxation que la page vers laquelle vous pointez est populaire et mérite d’être positionnée parmi les 10 premiers résultats.

Indexer des pages qui ne devraient pas l’être

Parmi les bonnes pratiques du SEO wordpress, l’on compte la désindéxation de certaines pages “inutiles”. Exemple typique : Vous venez de gagner un nouvel abonné à votre newsletter, généralement le visiteur est redirigé vers une page de remerciement lui demandant de confirmer son inscription. Il n’est pas nécessaire de laisser cette page dans le registre d’indéxation des robots de Google. Gardez à l’esprit que vous devez seulement indéxer les pages qui apportent de la valeur ajoutée si elles sont trouvées parmis les résultats naturels.

Faire un mauvais usage de vos mots-clés importants

7ème et dernière erreur fatale s’agissant du SEO WordPress, la mauvaise utilisation de certains mots-clés importants. Vous avez déterminé, après une recherche détaillée, une liste de mots-clés sur lesquels il serait à la fois possible et intéressant pour vous de se positionner, c’est une bonne chose de faite, mais cela ne représente que la moitié du travail. Il faut ensuite pouvoir choisir quels sont les mots-clés avec intention de conversion et créer des pages dédiées en conséquence. L’erreur que beaucoup commettent consiste à optimiser une page pauvre en qualité sur un mot-clé susceptible de générer à la fois un trafic et un taux de conversion intéressant. Ne tombez pas dans ce piège et prenez le temps de créer des pages spécialement tournées vers la conversion de l’internaute que vous ciblez.

En évitant de commettre ces erreurs, vous allez non seulement provoquer une grande hausse de votre trafic (sur une longue période) mais aussi augmenter la visibilité de votre site. Et vous, quels sont vos façons d’optimiser le référencement wordpress ? Partagez avec nous dans les commentaires.

Crédit Photo : Titanas

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog