Publié le 07/05/2014 dans

Sites one page : quel impact pour le référencement ?

Sites one page : quel impact pour le référencement ? 3948724485 792b1af70d

Sites one page, effet parallaxe, sites à page unique … Autant d’adjectifs pour qualifier la nouvelle tendance préférée des web designers. Vous n’avez pas pu passer à côté, d’abord adoptés par les sites d’agences web et les portfolios, aujourd’hui même certains sites e-commerce s’y mettent. Au delà de son ergonomie et de son aspect très esthétique, le site à page unique compte également quelques défauts invisibles à l’œil nu mais redoutable pour votre référencement. Voici ce que nous cache cette nouvelle tendance.

Aussi logique que cela puisse paraître, le site à page unique n’est construit qu’à partir d’une code source unique : contrairement à un site classique composé de plusieurs pages et donc de plusieurs codes sources, le site one page n’offre pas cette possibilité. Il va donc falloir redoubler d’effort en se concentrant davantage sur le référencement de cette unique page. Mais si on reprend les principes de base du référencement naturel, n’est-ce pas en ayant plusieurs pages que l’on augmente nos chance de booster notre positionnement dans Google ?

C’est à vous de vous poser les bonnes questions et de définir vos objectifs : est-il préférable d’avoir un site très ergonomique ou un site parfaitement optimisé ? Il faut savoir que les sites en one page présentent des avantages et des inconvénients. Parmi les avantages :

  • Tout le contenu est chargé en une seule fois
  • Concernant les règles des 3 clics, il est mieux de scroller plutôt que de multiplier les clics inutiles !
  • Parfait pour les sites ayant peu de contenu

Cette architecture compte néanmoins quelques inconvénients :

  • Le temps de chargement est plus long
  • L’utilisateur peut-être perdu s’il n’a pas l’habitude de ce genre de site
  • Le référencement est très difficile car une seule page

Avec toutes les difficultés qu’engendrent les sites à page unique pour le référencement, il est préférable de les utiliser de manière ponctuelle : par exemple pour un événement particulier,  pour un site qui ne durera pas dans le temps ou pour présenter un projet. De manière générale, ce genre de site n’est pas opérationnel pour un site dont le fonctionnement repose sur le référencement. Par exemple, si vous avez un site e-commerce avec un nombre conséquent de références, n’y songez même pas !

Pour vous dissuader, voici quelques éléments de bases qui sont difficilement utilisables sur un site en one page :

  • les balises <title> et <meta description> sont uniques, il faut donc prendre soin de choisir les plus généraux possibles afin qu’elles puissent s’adapter à chacune de vos sections. Vous imaginez, une seule et unique balise title pour un site e-commerce ?!
  • la mise en place du fichier sitemap est difficile. S’agissant d’une page unique, il est impossible d’avoir un sitemap classique représentant l’arborescence de votre site. Vous avez tout intérêt à utiliser des ancres pour ne pas perdre l’utilisateur.

On ne dit pas qu’il est impossible de bien référencer son site lorsqu’on fait ce choix, mais il faut savoir être astucieux et privilégier certaines méthodes du SEO.  Certaines balises, si elles sont bien utilisées, peuvent suffire à palier ce problème de page unique :

  • utiliser une balise <article> afin de bien structurer votre page, combinée à la balise <section> cela vous permettra de plus ou moins dissocier vos pages à la manière d’un site classique
  • simplifiez la structure de votre site en utilisant une balise <h1> pour toute la page et <h2> pour chaque section.  Ne vous amusez pas à utiliser plusieurs balises <h1> dans le but d’optimiser votre page, cela ne fonctionnera pas : une page = une balise <h1>, c’est la règle !
  • utilisez des ancres html afin de faciliter la navigation et de créer des liens internes vers chacune de vos sections. Cela vous permettra de pallier l’éternel problème du Javascript !
  • N’oubliez pas de consigner l’ensemble de ces règles sur votre robots.txt !

A vous de choisir : ergonomie ou optimisation ! L’un peut très facilement associé à l’autre mais jamais à parts égales. Voici quelques exemples de site réalisés grâce à l’effet parallaxe.

Comme vous le constatez, ce genre de sites est souvent destiné à de l’événementiel : si vous avez peu de contenu, un gros budget, et que vous êtes tellement populaire que vous n’avez pas besoin de référencement allez-y … Et vous, êtes-vous prêts à sacrifier votre cher référencement au dépends de quelques fantaisies ? Réagissez en commentaire !

Crédit photo : JD Hancock 

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog

  • http://www.iwebyou.fr/ Joel Garcin

    Cet article illustre bien la différence entre l’effet de mode et l’objectif d’un site.
    Si le référencement naturel (et non pas payant ou social) n’est pas important, alors oui les one-page sont parfait pour un lancement produit, un évènement.
    En revanche pour un site de marque ou institutionnel … c’est laisser sa place dans les SERP aux concurrents

  • http://upgrad.paris Valérie Djoumessi

    Merci pour cet article et pour les liens vers les différents sites.
    En effet, pour des entreprises dont la problématique principale repose sur un besoin de notoriété pour un lancement de produit, ce type de site est parfait. En revanche, pour de plus petites structures telles que la mienne, je ne sacrifierai pas mon précieux référencement pour de jolis artifices que Google et consorts n’apprécient que moyennement. D’ailleurs, on remarquera que le site principal de Sony (http://www.sony.fr/) est lui beaucoup plus conventionnel.

    En revanche, je serai prête à sauter le pas si un système créait une URL différente à chaque section scrollée.

    • Nathan Thomassin

      Completement d’accord avec cette remarque concernant l’hypothèse d’une création d’url pour chaque section scrollée. Connaissant la puissance d’innovation de google, peut être que cette nouveauté pourrait voir le jour prochainement.