Publié le 13/05/2014 dans , ,

Les 3 règles vitales pour une bonne stratégie de contenu

Les 3 règles vitales pour une bonne stratégie de contenu 3294600532 8f30b794bf

On entend souvent parler de marketing de contenu, d’inbound marketing etc … La discipline requiert un certain esprit d’analyse pour pouvoir réussir une campagne. Comment bien définir sa stratégie de contenu afin de faire connaitre sa marque et trouver des client ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir dans cet article.

Définir son audience

Il est important, au moment de penser une stratégie de contenu, de définir son audience et ses particularités. Qui sont-ils ? Quel âge ont ils en moyenne ? Sont ils majoritairement des hommes ? Des femmes ? Constituer une photographie générale de votre audience et des personnes que vous souhaitez atteindre va vous permettre de proposer un contenu pertinent, que vos cibles seront plus enclin à partager. Vous devez également prendre en considération le fait que vous n’êtes pas la star du show, les sites comme facebook, twitter ou youtube sont populaires car ils permettent aux utilisateurs de partager leur propre contenu par le biais de commentaires. Créez donc du contenu engageant pour votre audience. Répondez aux commentaires, soyez diplomate et disponible, et votre audience vous le rendra. Le ton de votre message doit aussi être considéré en fonction de tous ces aspects, il doit être en cohérence avec les habitudes de votre audience pour créer une synergie.

QQOQCP

Déterminer une stratégie de contenu n’est pas la tâche la plus simple en web marketing, il faut pouvoir se poser un certain nombre de question afin d’identifier la meilleure tactique possible. Vous devez impérativement vous poser la question de la teneur de votre message (que voulez vous faire passer comme idée), à qui est ce que vous adressez ce message (vous l’avez déterminé en amont), pourquoi embarquez-vous dans ce projet, quelles sont les objectifs et les finalités de votre entreprise ? Où ce message sera t-il consommé ? Sur quels canaux ?  Dans quel contexte ? Sur quel type d’appareil ? Comment allez vous présenter ce contenu ? De quelle façon allez vous le structurer ? Combien de temps vous faudra t-il pour créer ce contenu puis pour le distribuer ? Ces questions, une fois couchées sur une feuille de papier, vont constituer une feuille de route et plan d’action nécessaire au bon fonctionnement de votre stratégie. Dans notre solution, nous vous permettons de formaliser tout cela et d’avoir des retours. Vous pouvez tester notre solution de communication gratuitement pendant une semaine.

Tester, tester, tester.

Une fois votre audience identifiée et votre checklist préparée, il ne vous restera plus qu’a passer à la dernière étape : le test. La stratégie de contenu n’étant pas une science exacte, votre meilleur allié sera la patience. Il va falloir du temps avant de trouver la bonne formule. Certaines audiences sont plus réceptives aux articles de blogs détaillés, d’autres aux infographies, d’autres aux vidéos ou bien encore aux podcasts. Le succès de votre stratégie se forgera sur des heures et des heures de tests continuels. L’erreur que les entreprises font beaucoup trop souvent est de lâcher prise dès le premier échec, alors que l’agence d’inbound marketing 1m30 a par exemple au départ pour maître mot l’abnégation. Dès que vous avez trouvé la formule d’or, enfilez là comme un costume sur mesure et tirez en le meilleur.

Une stratégie de contenu, lorsqu’elle est bien implémentée comporte un certain nombre d’avantages non négligeables en terme de référencement naturel par exemple et sur la notoriété de votre marque. Il suffit simplement de se poser les bonnes questions et de garder à l’esprit les meilleures pratiques. Ce qui marche pour l’un ne marchera pas nécessairement pour l’autre, chaque audience est unique et il faut pouvoir s’adapter.

Crédit Photo : Stepan Radibogt

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog

  • Josée Fournier

    Bonjour Karim.

    Je trouve que vos trois règles vitales sont intéressantes et un bon départ pour amorcer une stratégie de contenu Web. Comme vous le mentionnez au début de votre article, il faut tout d’abord définir son audience et ses particularités. Cependant, nulle part dans votre article vous ne mentionnez les besoins du consommateur ou de l’utilisateur. Dans le cadre d’une stratégie de contenu Web, il est aussi essentiel de bien connaître les besoins de ses utilisateurs afin qu’une entreprise puisse y répondre en publiant du contenu utile et pertinent correspondant aux attentes de ceux-ci et de ses objectifs d’affaires. De plus, il est aussi important d’identifier si la concurrence répond actuellement aux attentes de sa clientèle et comment l’entreprise pourrait se démarquer de la concurrence avec son contenu.

    Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Combien et Pourquoi sont en effet des questions prioritaires à se poser afin d’établir une stratégie de contenu. Le parcours utilisateur est un outil qui sert justement à trouver des réponses à ces questions afin de dresser le portrait de ses cibles et déterminer les canaux utilisés, les étapes franchies et tâches accomplies par celles-ci. Le parcours utilisateur aide aussi à déterminer les craintes, attentes, freins du consommateur afin d’élaborer les contenus qui conviennent aux différentes cibles visées. La fin de votre article se conclut sur « Ce qui marche pour l’un ne marchera pas nécessairement pour l’autre, chaque audience est unique et il faut pouvoir s’adapter ». Le parcours utilisateur permet justement de cerner les particularités et besoins de ses cibles afin d’adapter et livrer les messages pertinents pour chacune d’entre elles.

    • Karim_Neocamino

      Bonjour Josée,

      Merci beaucoup pour votre intervention pertinente.

      Il est effectivement vital de se poser la question des besoins essentiels des consommateurs et des utilisateurs, de manière à y répondre de la façon la plus claire et pertinente possible.

      Lorsque je mentionne la phrase “Ce qui marche pour l’un ne marchera pas forcément pour l’autre”, j’entends par là justement que chaque audience à ses spécificités et ses besoins propres, le parcours utilisateur que vous présentez s’inscrit effectivement totalement dans cette démarche.

      Au plaisir de vous lire,

      Karim