Publié le 15/11/2016 dans , ,

Un devis de référencement se signe toujours sans réfléchir

Un devis de référencement se signe toujours sans réfléchir shutterstock 66692854 300x200

Il y a un acte que vous ne devez jamais, jamais faire. Même si un spécialiste de Google vous menace avec une ligne de code. C’est lire un devis de référencement avant de le signer. Pourquoi ne pas l’étudier de près, tant que vous y êtes ? Et puis regarder les détails pour vérifier que vous avez affaire à une personne compétente ? Méfiez-vous : ce genre d’initiative peut s’avérer très dangereux pour vous. Vous risqueriez de signer un contrat qui pourrait vous être utile. Si vous n’y prenez pas garde, et que vous vous laissez emporter par votre élan, vous pourriez même, au final, voir votre référencement progresser !

Voici donc tout ce que vous ne devez pas trouver dans un devis de référencement incomplet… (ou tout ce que vous pouvez espérer d’un devis complet).

L’optimisation technique pour les nuls

Oups, dès que l’on parle de technique, certains déclarent soudainement une migraine ou se souviennent d’un rendez-vous important qui exige leur départ immédiat. Que cela soit votre cas ou non, vous devez pouvoir vous fier à votre prestataire en référencement dans ce domaine. S’il est capable d’évoquer sans bafouiller des termes comme landing page, site responsive et autres, vous pouvez commencer à vous intéresser à ce qu’il propose. Surtout s’il parvient à vous expliquer leur signification !

N’oubliez pas qu’aujourd’hui, dans un site, ce qui ne se voit pas est presque aussi important que ce qui se voit. Surtout que les moteurs de recherche ne distinguent pas les mêmes éléments que vous…

Les mots clés s’étudient aussi

Les mots clés, c’est le sésame vers votre site. Ceux que les internautes doivent entrer pour que leur recherche les mène vers vous. Pour trouver ceux qui comptent parmi les plus utilisés, vous avez plusieurs options :

Jouer au loto avec un dictionnaire : je coche le chat, la charpente et zorro… Si vous vendez des fleurs, pas sûr que ce soit très efficace.

Faire une véritable analyse de ce que la concurrence utilise et des termes les plus souvent utilisés dans votre domaine. Y compris en ce qui concerne la longue traîne.

Un prestataire de référencement devrait en général opter pour la deuxième option. Sachez cependant qu’il existe plusieurs méthodes pour effectuer son analyse. Et que la plus usitée, qui s’appuie sur Adwords, n’est peut-être pas celle qui sera le plus efficace pour vous.

Car un référencement efficace est un référencement naturel. Or, de nombreux outils d’analyse s’intéressent avant tout aux résultats des requêtes liées aux bandeaux publicitaires. Un bon analyste connaît la différence entre les deux. Un mauvais analyste… Vous n’avez sûrement pas envie de le savoir !

Quand le contenu est optimisé, tout l’est

Connaître les mots clés qui peuvent mener à votre site, c’est bien. Encore faut-il qu’ils soient présents sur votre site. Et pas juste comme une suite de mots sans lien entre eux ! Le contenu doit être bien présenté, presque fléché pour que les moteurs de recherche comprennent très rapidement qu’ils peuvent diriger les internautes vers vous.

Pour cela, il y a des questions d’écriture, bien sûr, mais aussi de codage, de balisage… Tout ce qui fait partie de l’optimisation. Vous désirez certainement le meilleur pour votre référencement. Donc, plus il y a d’optimisation, mieux c’est.

Ce qui ne vous empêche pas de poser quelques questions pour savoir comment cette optimisation sera réalisée… Quand il s’agit d’affaires, la curiosité n’est jamais un défaut.

Le netlinking pour tous les réunir ?

Les moteurs de recherche sont comme des groupies : ils aiment les sites célèbres. Donc plus il y a de pages qui parlent de vous, plus vous gagnerez en notoriété. C’est là que le netlinking intervient. Cependant, la création de liens sur des annuaires, comme elle se pratiquait quelques années auparavant, est maintenant nettement déconseillée. De même que les cercles qui conduisent d’un site à l’autre en circuit fermé. En fait, ce type de pratique pénalise les sites qui les utilisent, et qui se retrouvent rapidement sur la liste noire des moteurs de recherche (qui est encore plus loin que la troisième page de résultats, c’est tout dire !)

Si l’on vous propose du netlinking, vous pouvez donc juste déclarer « super ! » et signer le devis les yeux fermés. Ou vous pouvez demander comment il sera construit. Certains assurent que c’est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises. Mais personne ne vous oblige à les croire sur parole…

Derrière la vitrine, le contenu

Un site ne peut exister sans contenu. Ou plutôt, si, il peut exister, mais sa courbe de référencement sera identique à celle d’une page internet dans un coma profond. Pour créer de l’animation, la technique la plus utilisée actuellement est celle du blog. Techniquement, elle n’est pas compliquée à mettre en œuvre. Pour le reste… Si l’on vous propose une animation de blog, il faut que soit détaillée dès le départ la fréquence des publications, voire le type de contenu… Le devis doit être sérieux. Tout simplement parce qu’une mise à jour de trois lignes tous les six mois ne sera pas très utile pour votre référencement. Éventuellement, vous pourrez la faire lire à votre tante pour lui montrer ce que vous faites. Mais c’est à peu près tout.

Le ridicule n’a jamais tué personne. Mais les détails non plus. Surtout dans un devis.

Calculer un tarif, ce n’est pas jouer à la marchande

Difficile d’estimer le coût juste pour toutes ces prestations. Ou le laps de temps que demande chacune. Cependant, ne vous leurrez pas : plus le tarif est bas, plus vous risquez d’être déçu. Vous achetez du temps : celui que le prestataire consacrera à votre site. Pas à celui des autres. Si son tarif horaire est ridicule, cela implique qu’il doit travailler de nombreuses heures, pour de nombreuses personnes, pour réaliser son chiffre d’affaires. Avec un peu plus de budget, il pourra peut-être vous accorder un petit peu plus d’attention. La même que celle que vos prospects vous accorderont grâce à son travail.

Un devis qui engage tout le monde

À votre avis, combien de temps faut-il pour qu’un site remonte dans les moteurs de recherche ? 24 heures, une semaine, un mois ? BIP ! Mauvaise réponse. Il faut compter en moyenne six mois pour observer des résultats durables. Ce qui signifie aussi que votre prestataire doit être prêt à vous suivre sur tout ce laps de temps, comme à effectuer les modifications qui s’imposeront en fonction des retours des analyses. Vous avez bien sûr le droit de préférer un prestataire qui vous remet un produit fini et dont vous n’aurez ensuite plus jamais de nouvelles. Après tout, c’est vous qui décidez quel type de devis vous voulez signer. Pas nous.

 

En savoir plus :

Si vous avez une vraie envie de passer à l’action nous vous proposons un rendez-vous gratuit pour faire un bilan sur votre présence sur le web. 

 

Crédit photo : Shutterstock.com

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog