Publié le 25/11/2016 dans

Vendre en ligne, la technique étape par étape

Vendre en ligne, la technique étape par étape shutterstock 335746457 300x205

 

Vendre en ligne, c’est un véritable sport. Remporter les jeux olympiques du e-commerce nécessite cependant un entraînement régulier, appuyé de quelques conseils d’expert. On ne s’improvise pas plus boutique en ligne que sportif de haut niveau. Voici notre programme pour les champions !

1. Marathon ou sprint ?

Vous devez déterminer quel genre de course vous voulez remporter avec votre site commercial. Est-ce que votre but est d’écouler rapidement un stock et de disparaître ? Ou souhaitez-vous plus être présent sur la durée et dépasser tranquillement tous vos concurrents ?

Avant de commencer à vendre, il faut établir une stratégie marketing. Certaines étapes sont incontournables :

- Mesurer vos objectifs. Quantifiable et mesurables, établis pour un laps de temps précis… C’est la balance à laquelle vous pèserez votre projet… et votre réussite.

- Définir votre cible. Et oui, le tir fait aussi partie des sports retenus pour les jeux Olympiques. Viser dans le vide est rarement utile pour gagner la médaille. Vous devez vous adresser à des personnes en particulier, pas à tout le monde.

- Trouver votre voie. Pourquoi croyez-vous que les footballeurs passent autant de temps chez le coiffeur ? Parce que cela permet de les identifier plus facilement. Faites aussi savoir, avec un ton qui sera le vôtre, que vous n’êtes pas n’importe quel commerce sur internet.

2. Le programme d’entraînement de la vente en ligne

Vous avez déjà entendu parler de cet outil avec des petites cases et des chiffres dessus ? Cela s’appelle un calendrier. Et il va vous être très utile pour vendre. Prévoyez-le avec de grandes cases, vous allez :

- planifier vos actions de communication

- prévoir vos opérations promotionnelles en fonction des cycles de vie de vos clients (les achats des périodes de fête sont souvent plébiscités… Mais vous pouvez très bien préférer les périodes intermédiaires !).

3. Les sponsors

Aujourd’hui, on ne vend plus sans communiquer. Même les sportifs se font d’ailleurs sponsoriser ! Évaluez quels canaux vous seront les plus utiles pour votre communication. Selon vos besoins, et votre stratégie, selon aussi les sites où vos clients sont présents, vous utiliserez :

- les communautés : toutes les personnes que vous connaissez (il serait dommage de les négliger, ce sont vos premiers fans), les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, Linkedin… Vous avez le choix), les blogueurs influents qui seront prêts à parler de vous en échange d’un petit partenariat.

- le marketing de contenu : même les sites de vente en ligne ne peuvent plus se contenter de présenter leurs produits. Il faut un équipement sportif un peu plus moderne : le contenu. Un blog régulièrement actualisé fera progresser votre référencement naturel… C’est encore mieux qu’un produit dopant !

- les publicités : elles agissent un peu comme des super-vitamines. Même si leur effet est limité dans le temps, elles sont néanmoins efficaces pendant qu’elles sont en place. Les adwords vous placent en haut des résultats de recherche sur Google. Les contenus « sponsorisés » sur Facebook, Twitter ou Youtube contribuent également à votre notoriété.

- les partenaires : vous n’êtes pas obligé de courir tout seul. Intégrez des équipes qui vous accompagneront. Les places de marché, les distributeurs ou les systèmes d’affiliation sont des outils adaptés pour l’e-commerce.

4. L’équipement de l’e-commerce

Posséder un site marchand mal conçu, c’est comme essayer de remporter une course d’obstacles avec des tongs ! Tout dans votre site doit faciliter l’acquisition. L’aspect technique est plus qu’important. Ne négligez pas les incontournables : panier d’achat bien pensé, images légères… Et de quoi capter un maximum de contacts ! Les clients, que ce soit en ville ou en ligne, aiment faire du lèche-vitrines. Sauf qu’ils ont plus de chance de repasser spontanément dans les mêmes rues que de se hasarder plusieurs fois de suite dans votre boutique en ligne ! Avec une newsletter intéressante (et pas seulement promotionnelle), avec un petit bonus quand ils partagent leur email, vous vous construirez une jolie petite base de données. Et elle vous permettra de rester dans la course bien plus longtemps.

5. Se lancer

Toute course commence par un premier pas. Peu importe qu’il soit lent, mal adapté, sur un terrain difficile… Vous aurez toujours l’occasion de vous rattraper ensuite. Certains sites marchands communiquent avant même d’avoir des produits à vendre. Vous pouvez tout à fait agir comme eux ! Vous commencerez ainsi à vous équiper, notamment au niveau de votre base de données. Il n’y a pas de loi qui interdise de prendre de l’avance pour se rapprocher du podium, c’est même fortement encouragé par la fédération sportive de la vente en ligne !

 

Message spécial de votre entraîneur : toutes ces étapes demandent du temps… et de l’argent ! Prévoyez-les dès le départ de votre projet. Sinon vous risqueriez de déclarer forfait et de ne plus être capable de passer le relais pour continuer à progresser. Et n’hésitez pas à vous faire aider si nécessaire !

Plus d'articles sur :

Création de site internet

abo-blog