Publié le 30/12/2016 dans

Voici pourquoi la gestion de mon e-réputation a toujours été facile

Voici pourquoi la gestion de mon e réputation a toujours été facile shutterstock 544920772 300x271

 

Si vous ne l’avez jamais fait, il est plus que temps de vous y mettre ! De quoi suis-je en train de parler ? De la recherche de son nom ou de celui de son entreprise sur Google !

Il ne s’agit pas là de l’acte narcissique d’une personne éperdument en quête de reconnaissance, mais plutôt d’un bon moyen pour savoir ce qu’internet dit de vous dans votre dos. La gestion de l’e-réputation devrait mériter autant d’attention que celle de vos comptes bancaires !

Attention aux mauvaises surprises

La première page des moteurs de recherche reste celle qui est la plus consultée par les internautes. Voire la seule. Or, il s’avère très désagréable d’y découvrir des listes de critiques portant sur vos services avant même le lien pointant vers votre propre site internet. C’est d’ailleurs plus que désagréable, il faut être honnête. Cela donne un peu la même impression que si quelqu’un s’amusait à fouiller vos poubelles avant d’avertir votre banquier que vous consommez beaucoup trop de viande rouge pour qu’il vous accorde le prêt que vous espériez ! Et une mauvaise réputation peut avoir presque le même effet sur vos finances…

Votre e-réputation vous précède. Si vous laissez les autres parler à votre place, ils pourraient ne pas avoir que du positif à dire sur vous…

L’action avant la réaction

Adrian Measures se vante de n’avoir jamais eu à gérer de soucis de mauvaise réputation sur internet. Quand on recherche son nom sur Google, le résultat est en effet plutôt positif. Pour y parvenir, il n’est pas resté les bras croisés devant son ordinateur.

Il a décidé d’être actif en ligne. Très actif même.

Il a pris les devants avant que d’autres ne se mettent à parler de lui. Et voici ce qu’il a fait :

  • Il a créé des profils sur les réseaux sociaux. Oui, vos pages sur Facebook, Linkedin, Viadeo et autres font partie des résultats qui apparaissent dans Google. Plus vous laissez votre empreinte sur ces réseaux, plus vous pourrez aller loin. Un profil actif reste toujours préférable à une simple page statique, bien sûr, mais l’essentiel est de posséder au moins cette dernière. Et n’oubliez pas non plus Google+, qui est particulièrement apprécié par le moteur de recherches.
  • Il a multiplié les publications sur des sites qualitatifs : on a déjà parlé de guest blogging. En clair, plus vous intervenez, plus vous faites parler de vous. Et comme c’est vous qui décidez aussi bien de ce que vous écrivez que de l’endroit où vous le postez, le choix des armes reste entre vos mains.
  • Il n’hésite jamais à répondre à une interview liée à son activité : là encore, c’est une technique aussi bien utile pour le référencement que pour la gestion de l’e-réputation. Offrez donc à des intervenants l’occasion de parler de vous en bien !

En étant actif, vous apportez de nombreuses informations à Google. Des informations positives. Et ce sont elles qui remonteront en premier dans les résultats de recherche. Une chance, non ?

N’attendez pas d’être dans le rouge

C’est peut-être une évidence, mais je l’énoncerai quand même. Le meilleur moyen de ne pas s’exposer à une mauvaise e-réputation, c’est d’être passionné par ce que l’on fait. Et de bien le faire.

Cette attitude ne vous protégera pas de tous les clients mécontents. Mais ils devraient déjà être moins nombreux.

Et si jamais une insatisfaction se fait sentir, n’attendez pas que votre client voie rouge avant d’amorcer le dialogue avec lui. Chaque problème a sa solution. Et un client sera généralement satisfait de voir que vous prenez en compte ses remarques ou critiques et que vous tentez de le satisfaire au mieux. Anticipez sur ce que vous pouvez proposer si un colis se perd ou si une commande ne peut être livrée dans les temps. Mais, surtout, ne fermez pas les yeux en laissant les messages de réclamation s’accumuler. Les agios seraient terribles pour votre capital-sympathie !

Et afin de garder le sourire quand vous recherchez votre nom en ligne, n’hésitez pas à demander aux clients satisfaits de vos services de le faire savoir ! Ils risquent de ne pas y penser par eux-même, alors sollicitez-les discrètement, sans insister. Et remerciez-les pour leur gentillesse, bien sûr !

Si, malgré tout, vous constatez l’apparition d’un mauvais avis en ligne, répondez-y. Pas avec des insultes ou une demande de suppression, mais en vous montrant sous votre meilleur jour. La réponse peut même être publique, pour mieux prouver à quel point la satisfaction de vos clients vous importe !

Vous verrez : en suivant ces conseils, le compteur de votre e-réputation affichera toujours un résultat positif.

 

Dites-nous : êtes-vous satisfait des résultats affichés quand vous recherchez le nom de votre entreprise sur Google ?

 

Crédit photo : Shutterstock.com

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog