stratégie éditoriale

Promouvoir sa marque sur Internet suppose plusieurs objectifs. Voulez-vous créer un blog pour accentuer votre audience, créer un site Internet pour convertir des prospects en clients, ou souhaitez-vous interagir sur les réseaux sociaux pour fidéliser votre clientèle ? Pour cela, vous devez établir une stratégie éditoriale. Savez-vous pour qui vous allez écrire, quel sera votre contenu ?

Voici 5 éléments clés qui vont vous aider à réussir votre stratégie éditoriale.

  1. Divers objectifs

  • Tout d’abord, vous devez définir une charte éditoriale qui va faciliter la production de vos contenus. Ici, vous allez déterminer vos objectifs de publication, déterminer les cibles, et établir des règles rédactionnelles (forme et contenu). Cela est efficace lorsque vous êtes plusieurs à ajouter du contenu. Cela évite que vous les formiez, ils auront juste à lire la charte que vous pouvez encadrer dans votre bureau ou mettre en ligne sur Internet.
  • Objectif du blog : vous souhaitez créer votre blog d’entreprise pour créer une plate-forme web de partage pour vos prospects ou pour développer votre marque et en faire une marque pérenne ? Vous devez clairement vous poser la question. Se lancer dans la création d’un blog suggère d’ajouter du contenu aussi régulièrement que possible (au moins un article par mois = 73% de prospects en plus), un contenu de qualité que tout le monde peut comprendre, et bien le référencer afin qu’on puisse vous lire (vous devez apparaître dans la 1ère page de résultat).
  • Objectif du contenu : chaque article doit être une bouffée d’oxygène, un divertissement, un moyen de se changer les idées. Comment savoir si vos articles de blog vont intéresser des visiteurs ? Appuyez-vous sur vos clients en faisant de la veille sur les réseaux sociaux ou sur votre site Internet. Votre contenu doit correspondre à leurs requêtes, leurs problématiques. Enfin, dîtes-leur ce qu’ils veulent savoir. Autre possibilité, vous pouvez regarder la 1ère page de Google lorsque vous tapez votre mot clé. C’est un bon moyen de savoir si votre contenu est pertinent (répond aux problématiques des internautes). Pour cela, mettez-vous à la place de l’internaute, accrochez, suscitez l’émotion, soyez clair, et informatif.
  • Buyer persona : détermination des profils cible. En écrivant vos articles de blog, et en publiant des infos sur les réseaux sociaux, qui voulez-vous atteindre ? Une maman isolée, un couple mariés en reconversion ou au chômage, des enfants, des ados ? Vous devez alors vous construire une communauté correspondant à vos attentes. Si vos articles concernent des entrepreneures, vous devez donc avoir plus de femmes que d’hommes dans votre cercle. Le mieux serait d’ajouter votre cible dans votre titre afin qu’elle se sente directement concernée et attirée par votre article. Par exemple, “Organisez votre rentrée et devenez une Super Maman”.
  1. Être simple

  • Lors d’une recherche, les utilisateurs ne connaissent pas la signification de leur sujet, ils souhaitent trouver une solution. Vous devez donc leur donner une réponse simple et efficace. N’utilisez pas de termes trop spécifiques, mettez-vous à leur place. S’ils doivent rechercher la définition de tous vos termes, ils ne vont pas s’éterniser sur votre site et iront chercher une autre réponse ailleurs. Vous devez donc détailler au maximum votre article. Si vous estimez qu’il est trop complexe, ajoutez des images et des vidéos.
  • En ce qui concerne votre style d’écriture, soyez vous-même. Ne soyez pas commercial en utilisant des termes comme “optez pour” ou “achetez et vous ne le regretterez pas”. Déclenchez des émotions, des réactions, que ce soient de la joie, des rires, de la tristesse, de l’énervement, de l’enthousiasme, ou encore de l’empathie. L’important est de créer de l’échange avec vos interlocuteurs. Cela vaut aussi bien pour votre site, votre blog ou sur les réseaux sociaux. Ne faîtes pas comme les autres, apportez votre touche d’originalité. Pour cela, vous pouvez voir comment fonctionnent vos concurrents, et en tirer le meilleur parti.
  • Validation de ses sujets : vous pouvez demander conseil à vos amis, ou collaborateurs. Vous saurez ainsi si vos sujets sont bien construits, compréhensibles, et si cela peut répondre à une requête d’un internaute. Ces mêmes personnes pourront également vous donner des idées pour l’écriture de vos prochains articles. Il est donc utile de noter toutes leurs questions. Vous pouvez également feuilleter la checklist de Neocamino si vous ne savez pas comment choir un bon sujet.
  • Structurer ses articles : comme à l’école, une intro, une conclusion, au moins 3 parties, 2 ou 3 paragraphes par parties, et 1 idée par paragraphe (4 lignes max). Supprimez tous les mots inutiles, soyez concis, allez droit au but, mettez l’important en gras, et faîtes des phrases courtes.
  1. Être organisé

Le référencement interne : optimisation de votre référencement sur votre site. Ce qui correspond à l’optimisation de votre structure (suffisamment lisible et accessible) et de votre contenu (article référence, répond aux requêtes des internautes).

Le référencement externe : optimisation de la présence de votre site vers d’autres sites web. Ce qui correspond à l’optimisation des liens vers votre site (création de liens entre vos articles, création de liens vers vos articles sur les sites de votre entourage, ou clients) et de votre présence sur les réseaux sociaux (plus vous avez une communauté forte, plus un moteur de recherche vous fera confiance). Mettez autant de liens que possible, tant qu’ils sont pertinents.

  • Faire un planning pour maximiser ses efforts : activité prévue, contenu, réutilisation possible (mentionner des articles nouveaux dans des anciens articles). Si vous publier sur les réseaux sociaux, c’est pour faire grandir votre communauté, convertir des visiteurs en fans puis en clients, ou fidéliser vos clients et fans. Vous devez donc établir un planning de publication sur les réseaux sociaux. Par exemple, le lundi, vous ajoutez une photo, le mardi et mercredi, vous postez un article… Cela va permettre de vous organiser, de savoir où vous en êtes, et vous saurez ce qui fonctionne le plus (photo ou article, à quel moment de la journée…). Vous devez tester en amont.
  • Relecture de contenus : relisez-vous 1 semaine après, à tête reposée ou demandez à vos proches et collègues.
  1. Donner envie de collaborer avec vous

Il existe 3 règles d’or :

Attirer des visiteurs grâce à votre blog, aux réseaux sociaux, et au référencement.

Convertir vos prospects en clients via votre site Internet.

Fidéliser votre clientèle via l’emailing, par exemple.

  • Comment fonctionne Google ? Plus vous créez du contenu de qualité, plus vous remonterez dans les pages de résultats. Pour cela, vous devez transmettre un message clair à vos visiteurs. Vous devez donner des détails, montrez des images pour illustrer des contenus complexes, soyez concis et clair. Vous devez être une véritable référence pour les internautes. À tel point que lorsqu’ils vont taper leur requête, c’est votre article qui sera en 1ère position, car selon Google, c’est votre article qui contient la réponse à leur question.

De plus, écrire fréquemment prouve que votre entreprise est fiable, et crédible. Les internautes sauront et verront que vous alimentez régulièrement votre site et/ou blog.

  • Pour convertir des prospects, vous devez ajouter un message qui appelle à l’action, tel que “obtenez votre devis”, “découvrez votre cadeau”. Un message qui attire et qui explicite clairement l’enjeu.
  • Enfin, la dernière étape, fidéliser ces mêmes clients. Pour cela, il existe plusieurs techniques à appliquer sur les réseaux sociaux (élu de la semaine, jeux concours), via l’emailing (tutoriels, newsletters), le parrainage ou encore les cartes de fidélité.
  1. Favoriser l’échange, rester en contact avec sa clientèle

  • Faîtes le pas de plus : envoyez des emails et newsletters, allez vers les influenceurs sur Twitter (personnes qui influencent les comportements de consommation). Les influenceurs peuvent simplement diriger des utilisateurs de Twitter vers un article. Idéal si c’est le vôtre. Faîtes des retweets (partages sur Twitter), des compliments.
  • Rapprochez-vous de vos communautés en leur mettant des j’aime, des commentaires et partagez leurs publications. Si vous êtes plutôt sur Twitter, postez des tweets, retweets et mettez des posts en favori.
  • Rejoignez des groupes, et mettez à jour votre profil régulièrement.
  • Vous pouvez écrire des articles Egobait (par exemple écrire un article 5 en 1 = consiste à reprendre 5 anciens articles dans un seul article).
  • Proposez à vos clients ou à votre entourage d’écrire des articles, appelés guest post. Ils vous aideront alors à alimenter votre blog.
  • Allez mettre des commentaires sur d’autres blogs, et publiez sur des sites correspondant à votre domaine.

Soyez AC-TIFS !

Enfin, comme vous pouvez le constater, établir une stratégie éditoriale n’est pas une masse à faire, mais cela vous permet d’atteindre vos objectifs concernant votre présence sur Internet. Si vous voulez acquérir plus d’audience, de visibilité, crédibilité, notoriété, ou vous rapprocher de votre clientèle, vous devez passer par cette étape.

Ne vous en faîtes pas, vous allez y arriver !

À vos plans !

Crédit Photo : Abat-carre

Responsable Webmarketing chez Neocamino, je me passionne dans l’ e-rédaction d’articles et l’animation des réseaux sociaux.