Temps de lecture : 4 minutes

écrire un blogVoilà maintenant 6 mois que vous n’avez pas posté un seul article sur votre blog. Cela vous prend trop de temps. Pour un entrepreneur d’une PME, le temps c’est sacré ! C’est vrai, mais le blog est aussi un outil indispensable pour trouver des clients. Il ne faudrait pas négliger cet outil. Voici une méthode efficace pour vous faire gagner du temps et vous permettre d’écrire un blog post en moins d’une heure !
 C’est quoi un blog-post ? C’est un article de blog, tout simplement !
Les mots anglais sont très courants dans le langage du web. C’est juste une habitude à prendre. La plupart du temps vous trouvez sa définition très facilement sur notre blog ou sur internet.
Voici quelle démarche adopter pour écrire un blog-post en moins d’une heure:

1. Trouver le sujet

Vous ne savez jamais quoi écrire.
Le but de l’article de blog n’est pas de raconter sa vie, mais d’informer ses internautes. Vos articles sont des réponses aux questions que peuvent se poser vos cibles potentielles sur les biens ou services que votre entreprise approche.
Dites vous qu’à chaque question posée il y a un sujet d’article potentiel. Voici un article intéressant à lire au cas où vous ne seriez pas inspiré.

2. Choisir le bon mot clé

Le mot clé d’un article est le sujet de votre article en deux trois mots pas plus.
On doit le retrouver dans votre titre, votre méta description, ainsi que 2 ou 3 fois dans le texte (pour optimiser le référencement de votre article cf référencement)

écrire un blog

Par exemple, le mot clé de cet article est : écrire un blog.

3. Trouver l’angle et un bon titre

Quel sens vous donnez à votre mot clé ? Cela sera la réponse à votre question.
Votre titre doit correspondre à la requête, il contient le mot clé. Il doit :

  • Susciter l’émotion
  • Etre original et meilleur que les titres des articles qui apparaissent sur Google quand on recherche votre mot clé
  • Etre clair, simple, allez à l’essentiel
  • Utilisez des mots forts : booste, déteste, brillant…
  • Contenir 60 caractères max

4. Construire le corps de l’article

Le lecteur lit toujours en diagonal, il faut donc partir de l’essentiel pour intéresser le lecteur (c’est la phrase d’accroche, les sous-titres) puis aller vers le détail. C’est le principe de la pyramide inversée.
Avant de passer à la rédaction, il faut déterminer les grandes lignes de votre article. Les plans basiques sont en général les suivants :
Titre
Accroche
Sous titre 1
Paragraphe idée 1
Paragraphe idée 2
Sous titre 2
Paragraphe idée 3
Paragraphe idée 4
Conclu – Ouverture
OU
Titre
Accroche
Sous titre 1
Paragraphe idée 1
Sous titre 2
Paragraphe idée 2
Sous titre 3
Paragraphe idée 3
Conclusion – Ouverture : Proposez vos services.
Par exemple : « pour plus d’info, voici mon site : http:// … » ou « vous avez aimé cet article ? Découvrez nos services sur http:// … » ou encore « Prenez RDV ici » avec vos coordonnées.
Si le squelette de votre article vous saute aux yeux, n’hésitez pas à l’utiliser même s’il ne respecte pas les constructions de plan ci-dessus.
L’essentiel c’est d’avoir 1 idée pas plus pour chaque paragraphe.

5. Passer à la rédaction

Écrivez avec un style personnel. Pourquoi pas en utilisant le Storytelling. En tout cas, utilisez un ton dynamique, personnel, facile à lire.
Les questions que vous devez vous poser à la relecture :

  1. Je suis certain à 100% de l’orthographe de l’article
  2. L’article renseigne bien ma cible sur les questions qu’elle se pose
  3. L’article est compréhensible par ma cible en question
  4. Le ton est bien personnel (usage des pronoms je et vous), intro personnelle
  5. En lisant titre et sous-titre, je comprend les grandes idées
  6. Il y a des verbes d’action dans le contenu et titres
  7. L’article favorise la conversion vers mon site
  8. Mot clé dans : photo, 3-4 fois dans texte, dans 165 1er caractères

6. Insérer et mettre en page

La mise en page participe au dynamisme de votre article. Aérez l’article.
Insérez des images en rapport avec votre sujet et des liens pertinents vers votre blog ou site ou alors vers d’autres blogs et sites renseignant votre sujet.
Si vous suivez cette méthode toute simple, il n’y aura aucun problème à ce que vous arriviez à écrire un blog post en moins d’une heure sur des sujets qui vous passionnent ou que vous maîtrisez.
A présent, à vos stylos, ou plutôt à vos claviers !