exemple de plan de communication

 

 

Aujourd’hui, plus personne ne se rappelle quand le premier template de newsletter a été imaginé. L’histoire des newsletters remonte même à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… À l’époque où certains échangeaient des cassettes audio (c’est-à-dire pas très loin du moment où les signaux de fumée tenaient lieu de téléphone portable), il paraît même que certaines newsletters étaient envoyées sous forme de pièces jointes, en images puis en PDF… Bien évidemment, vous n’agissez plus ainsi aujourd’hui, n’est-ce pas ? Face à ces pratiques, même les pigeons voyageurs s’avèrent des concurrents sérieux !

Il est temps de révolutionner à nouveau l’histoire… Découvrez les templates de newsletter !

Le template de newsletter old school

Ce template de newsletter est prévu pour tous ceux qui n’y connaissent strictement rien aux techniques d’internet. Quand on n’a pas envie de mettre les mains dans les circuits informatiques, il est en effet terriblement tentant de laisser une autre personne tout faire à notre place. Vous payez un professionnel pour cette prestation, il calibre la présentation à votre goût et il vous suffit de remplir le texte à chaque envoi. C’est très bien et vous avez parfaitement raison de faire confiance aux personnes qualifiées.

Le problème, c’est que votre newsletter ne peut être systématiquement identique d’une fois à l’autre. Il y les versions plus promotionnelles, celles qui sont plus informatives, parfois vous voulez changer un élément ou l’autre… Une newsletter doit être vivante pour intéresser les lecteurs. Personne n’a envie de cliquer sur un message pour découvrir une momie (d’autant que les experts ne peuvent certifier que la malédiction des pyramides n’est pas transmise par mail). Or, pour chaque changement du modèle de votre newsletter, vous serez facturé. Alors, faute de budget, la plupart des entreprises conservent leur petit template de base, pas entièrement satisfaisant au quotidien, mais qui consiste leur arme principale de communication.

Cependant, l’Histoire nous apprend qu’on ne peut gagner aucune guerre, y compris celle du marketing, quand on ne s’adapte pas au terrain et aux conditions atmosphériques. Si vous voulez vous inscrire dans la marche de l’histoire à votre tour, il faut peut-être opter pour une autre solution.

La méthode des places de marché

Pour un coût inférieur à celui d’une commande particulière, vous pouvez acheter un template sur un site centré sur les newsletters. La plupart d’entre eux sont même personnalisables. Ce qui est d’autant plus intéressant que vous n’avez certainement pas envie d’avoir tout à fait la même présentation de newsletter que vos concurrents, n’est-ce pas ?

Grâce à ces templates de newsletters, toutes options incluses ou presque, vous intégrez vos images ou mettez en avant les messages qui vous semblent les plus pertinents, le template s’adapte à vos besoins. Plus ou moins. Car il faut parfois creuser dans les options, comprendre des notions informatiques dans des langues étrangères et être capable de charger le template dans votre outil d’emailing. Ce qui demande d’ailleurs de maîtriser aussi ce dernier, au passage.

Certes, le modèle acheté suit vos besoins d’un peu plus près qu’un canevas trop figé. Mais il n’est pas dit que vous aurez envie de passer beaucoup de temps avec lui pour chaque envoi de newsletter. Ni que vous serez prêt à sonder ses arcanes et à réécrire l’histoire de votre site avec lui. Il existe peut-être encore d’autres options.

Utiliser votre outil d’emailing

Une rumeur, venue d’un monde lointain, affirme que les outils d’emailing les mieux conçus sont également prévus pour l’envoi de newsletter. Ils seraient livrés avec différents modèles, une personnalisation graphique possible en quelques clics seulement et la possibilité d’ajouter du contenu sans devoir devenir un pro du codage. Après une longue quête, menée à travers plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires, d’histoire de l’informatique, par des héros armés d’une souris sans fil d’un côté et d’un accès internet de l’autre, l’un de ces outils a été trouvé. Les « internetologues » n’ont même pas eu besoin de le dépoussiérer, car il est parfaitement dans l’air du temps : c’est l’outil d’emailing de Neocamino.

Cette solution permet de gérer en un seul endroit la présentation d’une newsletter et son envoi. La centralisation est parfois plus efficace que la dispersion ! En tout cas, elle fait gagner du temps. Et on ne va pas se raconter d’histoire : quand on est professionnel, le temps, c’est réellement de l’argent.

 

C’est à vous de voir quelle option correspond le mieux à vos besoins et au temps dont vous disposez. D’ailleurs, est-ce que vous êtes inscrit à notre newsletter ?

 

Crédit photo : shutterstock.com

Template newsletter, bien l’utiliser
Cet article vous a plu?