Publié le 14/08/2013 dans

Les points faibles d’une entreprise Française !

Les points faibles d’une entreprise Française ! tumblr inline mr2b59JK1O1qz4rgp

 

Quelque soit le profil de l’entrepreneur ou du dirigeant, les difficultés rencontrées durant la vie de l’entreprise sont souvent les mêmes. Cet article mettra en évidence les 5 points faibles d’une entreprise.

En juin dernier, le Medef a réalisé une enquête nationale qui a permis d’extraire les statistiques de notre top 4 des points faibles d’une entreprise :

Au sommet du podium : “La paperasse”

Avec 16% des votes la lourdeur administrative, la complexité des procédures, l’excès de papiers et d’obligations sont autant d’éléments qui agacent nos chers entrepreneurs !

En quelques mots ces derniers expliquent que cela crée de l’hyper-administration et des maux. De même, certains dénoncent la complexité des obligations administratives, une “réglementation étouffante et contradictoire”. Enfin, parmi les reproches nous retrouvons la mouvance des exigences réglementaires difficile à suivre pour un entrepreneur non-expert en réglementation.  

Deuxième dauphine : “Les charges”

12% des interrogés estiment que le poids des charges est excessif, que le coût du travail et de la fiscalité est trop lourd. Les charges sociales et fiscales seraient exorbitantes par rapport à la concurrence étrangère et le poids des charges et des impôts battent un record mondial. Par conséquent, ces charges empêchent le développement des sociétés et incite à travailler avec des auto-entrepreneurs plutôt qu’avec des salariés.  

Troisième dauphine : “La trésorerie”

Avec 10% des voix mettent l’accent sur les faiblesses de trésorerie (délais de paiement, impayés, baisse des prix et des marges…) qui touchent les entreprises. Ces derniers sont dû à un manque de fond et des délais de paiement des factures par l’état et les grandes entreprise trop long, entre 2 à 6 mois c’est scandaleux.

A égalité concernant les points faibles d’une entreprise : “L’administration” et “la flexibilité”

9% des entreprises se sentent incomprises par les administrations et trouvent qu’elles ont un manque de considération et d’aides efficaces. Les entreprises trouvent qu’il y a une totale incapacité des services administratifs de comprendre les problématiques propres aux petites entreprises.

La rigidité et la flexibilité du droit du travail ne permettent pas de s’adapter aux marchés actuels. La rigidité croissante du Code du Travail : l’accord compétitivité emploi est le handicap de plus pour 90% des entreprises.

 

Et vous, quel est votre ressenti vis à vis des 5 problèmes énumérés précédemment ? Quels sont les points faibles de votre entreprise ?

Lectures complémentaires :

[Infographie] Dans la tête d’un entrepreneur startup

Être entrepreneur signifie-t-il forcément travailler pendant les vacances ?

Plus d'articles sur :

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog