Créer une boîte, beaucoup y pensent, mais nombreux sont ceux qui n’arrivent pas encore à franchir le pas. Le législateur facilite désormais la création d’entreprises, à condition de respecter les textes en vigueur. Une large gamme de typologie d’entreprises s’ouvre donc pour les plus ambitieux, un moyen que l’État a trouvé pour solliciter le concours des entrepreneurs à l’amélioration du climat socio-économique. Cependant, il va vous falloir du temps, et si vous preniez un congé pour créer votre boite ?

Créer sa boîte : une nécessité socio-économique

La courbe du chômage en France présente une situation peu reluisante, laquelle se justifie davantage par le nombre de personnes sans cesse croissant qui se rend à Pôle Emploi. Il y a de moins en moins d’emploi et il ne faut pas s’en voiler les yeux. On observe des fois un ralentissement des activités des entreprises bien implantées sur le territoire, avec des licenciements pour motifs économiques ou techniques. D’autres préfèrent tout simplement délocaliser tout ou partie de leurs activités, après s’être aperçu d’une imminente faillite.
Il y a donc un manque d’emploi qui affecte progressivement l’environnement social et économique. Parce que le travail en lui seul est déjà une source de motivation nécessaire pour faire face aux défis du quotidien, il est nécessaire que se développent des initiatives individuelles pour tenter de renverser la donne. En effet, avec les savoir-faire acquis par le biais d’une formation, un ouvrier ou un travailleur qualifié qui n’a pu trouver un emploi peut désormais ouvrir sa propre entreprise.
Il y trouvera en plus du moyen d’y projeter sa passion, sa vision plus librement, l’assurance de jouer un rôle majeur pour l’équilibre socio-économique de sa région ou du pays, à travers le recrutement d’un personnel aussi minimum soit-il. À ce titre, les PME représentent en France près de 65 % des emplois salariés et 57 % de valeur ajoutée.

Trouver du temps pour créer votre boîte

Se lancer dans l’entrepreneuriat demande certes des moyens financiers, mais surtout du temps. Vous avez besoin d’affiner votre stratégie, d’envisager sereinement les avantages et les risques. Il vous faudra chercher les ressources nécessaires pour la création et le fonctionnement de votre boîte, autant de tâches qui ont besoin que vous y consacriez du temps. Parce que créer sa boîte est une décision très importante et non un caprice, vous devez faire une pause sur les autres activités quotidiennes qui vous prennent assez du temps.
Vous êtes pris par une formation assidue ? Vous êtes lié par un contrat de travail ou vous êtes sur un projet qui vous occupe tout autant ? Prenez un congé, un moment que vous ne consacrerez qu’à la création de votre boîte. Ce temps vous permettra de rencontrer vos créanciers, vos fournisseurs et suivre progressivement la mise sur pied de cette boîte. La création de ce projet de vie pourra avoir une incidence capitale pour la suite de votre carrière professionnelle. Choisissez donc la période adéquate pour prendre votre congé, sachant les actions que vous aurez à mener. Prenez également soin de véritablement couper avec votre occupation afin de ne pas subir les contrecoups d’un engagement parallèle.