Publié le 10/08/2017 dans ,

La méthode pour rédiger un dossier de presse qui sera lu

La méthode pour rédiger un dossier de presse qui sera lu shutterstock 2 300x300

Au contraire d’un simple communiqué de presse qui est censé mettre en avant une information certes importante mais de manière marketing, le dossier de presse doit donner aux journalistes des informations essentielles et importantes. Dans la majorité des cas, ces dossiers de presse sont destinés aux journalistes, aux organes de presse ainsi qu’aux éventuels blogueurs spécialisés. Pour susciter l’intérêt de ces différentes institutions, il est nécessaire de respecter certaines règles de bonne pratique.

 

Plus de 90% des dossiers de presse sont jetés à la poubelle sans avoir été pleinement lu, même en diagonale. Trop lourds, pas assez structurés, pas assez personnalisés : il y a de multiples raisons qui font qu’un dossier de presse rate sa cible. Nous vous apportons ici quelques conseils vous permettant de minimiser ce risque.

L’envoi de votre dossier de presse

Pour que votre dossier de presse ne soit pas jeté directement à la corbeille sans être lu, il faut lui donner un titre d’accroche, et une introduction qui incitera le journaliste ou le blogueur à aller plus loin dans la lecture.

 

Envoyer par email mais pas n’importe comment

 

En règle générale, ce genre de dossier est envoyé par email à une liste de diffusion. La première erreur est de faire un message non personnalisé, qui risque de ne pas attiser la curiosité du destinataire. Si les mailings sont un outil puissant et pas cher comparé aux autres canaux de distribution, son taux d’accroche en est également réduit.

 

La solution consiste donc à éviter d’envoyer votre email à un ensemble de destinataires en faisant un message d’accroche générique. C’est plus simple, plus rapide, nécessite moins de travail, mais c’est aussi moins performant et risque même de vous classer en tant que “spammeur”. Mieux vaut envoyer son message destinataire par destinataire, en personnalisant son message et en s’adressant directement à la personne ciblée. Cela favorise les retours positifs.

 

Le titre et l’introduction du dossier de presse

 

Ensuite, il faut bien choisir le titre de son dossier de presse ou de son message d’accroche. Sans aller dans des envolées lyriques parfois ridicules, essayez d’employer des mots qui mettent en valeur l’événement. Le titre doit rester court, mais suffisamment explicite pour attirer l’attention.

 

Enfin, dans votre message d’introduction, essayez de manière synthétique à décrire votre dossier, en mettant en avant 3 ou 4 points, sans aller dans le détail, qui pourraient permettre au journaliste ou au blogueur de vouloir en savoir davantage. Prenez le temps nécessaire pour bien travailler ces points si vous ne voulez pas voir réduire à néant le fruit de longues heures de travail sur votre dossier de presse.

La rédaction du dossier de presse

Savoir attirer l’attention des journalistes

Dans votre dossier de presse, la partie la plus importante reste le préambule. Souvent, il s’agit du mot du président, du directeur, d’un responsable de collectivité territoriale. On y aperçoit le bilan, les sujets évoqués dans le dossier, les événements importants. Il faut, dans ce préambule, y dresser un bilan favorable de son action sans adopter un style marketing ou vendeur qui pourrait faire fuir les journalistes, mais aussi les potentiels lecteurs. L’emploi de superlatifs est donc à proscrire !

 

Quelques termes sont à mettre en gras pour attirer l’attention des journalistes, des blogueurs et des lecteurs. Ces mots doivent donner une information certes parcellaires mais suffisamment intéressantes pour donner l’envie d’aller plus loin.

 

Structurer son dossier pour mieux véhiculer l’information

Dernier point important pour faire de son dossier de presse un document qui attire l’attention : bien le structurer, pour le rendre facilement lisible et agréable à manipuler.

 

En règle générale, après le mot du président, il faut présenter l’entreprise, la collectivité ou le concept qui est le sujet principal de ce dossier. 1 ou 2 page doit suffire, avec quelques photos pour mettre en valeur l’entité que l’on traite.

 

Ensuite, il faut en venir au sujet principal du dossier de presse, en y décrivant le bilan d’une action ou d’une période, avec quelques chiffres sous forme de tableaux ou de graphiques adaptés. C’est ici que les journalistes et les blogueurs pourront récupérer l’information essentielle pour leur article de presse. Cette partie doit rester sobre, relativement neutre et suffisamment détaillée pour permettre aux journalistes de comprendre ce bilan. Il faut conduire le lecteur, et donc le journaliste, à comprendre les informations comme étant positive. Même si les résultats ne sont pas élogieux, il y a toujours moyen de présenter les données d’une manière positive et prometteuse.

 

Enfin, n’oubliez pas à la traditionnelle page de contact : numéro de téléphone, email, fax si possible, adresse postale, site internet… Tous ces éléments permettront peut-être d’augmenter la visibilité de vos activités, si le journaliste daigne reproduire ces informations.

A vous de jouer maintenant !

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog