N’en déplaise à ses détracteurs, le référencement naturel ou SEO a encore de beaux jours devant lui. Toutefois, il n’est pas donné à tout le monde d’être un expert.


Rédiger un article efficace sur votre blog professionnel nécessite un minimum de connaissances et de technique sur le web.


Pour comprendre comment optimiser vos pages et vos articles, penchez vous d’abord sur le fonctionnement de notre ami Google. Pourquoi privilégie t-il certains sites et pas d’autres ?
Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour faire connaitre votre blog, il s’agit de respecter quelques règles primordiales du SEO.

 

Respectez les règles fondamentales de lisibilité

 

Ecrire pour votre blog, et donc, par extension, pour le web, nécessite de vous tenir  à quelques préceptes essentiels. Donnez envie à vos visiteurs de lire votre article en entier :

  • Assurez vous que le sujet soit clair dès le début de votre article. De quoi va t-on parler ? Sous quel angle ?
  • Faites des phrases courtes : comme pour les slogans publicitaires, plus c’est court, plus c’est simple et plus c’est simple, plus c’est facile à retenir. Si possible, restez factuel.
  • Variez votre champ lexical plutôt que de répéter vos mots-clés. L’idée est d’enrichir votre contenu au maximum pour répondre à la question que se pose l’internaute.
  • Privilégiez la voix active : toujours dans un souci de clarté et de simplicité.
  • Préférez un vocabulaire simple quand cela est possible plutôt que des termes trop techniques. Un article de blog est destiné à vulgariser l’information pour la rendre accessible aux néophytes.
  • Ponctuez votre article d’exemples pour illustrer vos idées.
  • Structurez votre texte avec des titres h1/h2/h3/h4 afin de rendre la lisibilité de votre article optimale en respectant les balises de référencement naturel.
  • Soignez votre orthographe et votre grammaire, pour rendre la lecture la plus agréable possible. En cas de doute, utilisez des outils de correction comme Cordial, Scribens ou encore Antidote.
  • Aérez votre contenu et diviser bien votre texte en plusieurs paragraphes selon le schéma une idée/un paragraphe. Il faut que ça respire ! Un mal de tête est vite arrivé.
  • Valorisez les éléments importants en gras. Cette pratique est très appréciée des indexeurs de Google. N’hésitez donc pas à distinguer vos mots-clé et expressions secondaires du reste de votre texte en les mettant en gras.
  • Illustrer votre article avec des photos que vous disposerez tous les 2 ou 3 paragraphes pour ponctuer la lecture de manière agréable.

 

Rappelez-vous qu’1 page de blog = 1 mot-clé

 

Ne cherchez pas à tout cibler, vous perdrez votre temps. Basez-vous sur une requête principale qui entraînera des requêtes connexes. Pour vous aider, vous pouvez anticiper les recherches des internautes pour mieux cerner leurs besoins et comprendre leur intérêt pour certains sujets grâce à l’outil Google Trends.

Votre mot-clé doit logiquement être lié au thème de votre article. Il est conseillé de privilégier un groupe nominal pour éviter de se retrouver avec des mots trop concurrentielles.Toutefois, le comportement des internautes n’est plus le même qu’aux prémices du SEO. Aujourd’hui, les requêtes sont plus longues, plus précises, et souvent formulées par le biais de la recherche vocale. Vous pouvez donc miser sur une stratégie de longue traîne (long tail seo) avec un mot-clé comptant en réalité plus de trois mots, pour attirer un nombre non négligeable de visiteurs.

 

application-neocamino

 

Un outil comme Neocamino peut vous aider à trouver des mots-clé pertinents, en lien avec votre activité et peu concurrentiels.

 

Privilégiez des images adaptées aux écrans

 

Vos images doivent être au format rectangulaire, pas trop lourdes, et adaptées à la résolution de chaque ordinateur.

 

Exemple de format idéal :


image-adapté-ecran-neocamino

Préférez en effet des images de faible poids afin de ne pas ralentir le chargement de la page. Sachez que la vitesse de chargement de vos pages peut vous pénaliser. Aussi, il est nécessaire de contrôler régulièrement les performances de vos articles et pages blog.

Pour alléger le chargement de vos images, vous pouvez les réduire manuellement ou télécharger une extension de compression comme Imagify ou WP Smush.
Afin d’optimiser au mieux votre référencement, n’oubliez pas d’ajouter votre mot clé dans les balises alt d’images dans le code. Par exemple, sur wordpress, remplissez absolument ce champ lorsque vous êtes dans la bibliothèque média.

 

Par exemple, pour l’alt image pour l’une de nos bannières qui permet de télécharger un guide offert :

 

alt image - neocamino
Ajoutez également des liens sur les images qui renvoient vers votre site.

 

Incluez au moins 1 ou 2 appels à l’action

 

Choisissez soigneusement vos appels à l’action ainsi que leur format pour engager vos visiteurs dans le tunnel de conversion.
Il peut s’agir :

  • D’une bannière
  • D’un bouton d’action
  • De liens hypertextes

Tous doivent renvoyer vers :

  • Vos pages produits/services
  • Un formulaire de contact
  • Un formulaire d’inscription à votre newsletter
  • Un lien de téléchargement de votre livre blanc ou catalogue

Votre article doit vous permettre de capter les contacts de vos visiteurs pour pouvoir ensuite les démarcher. De potentiels futurs clients se cachent parmi vos lecteurs.

 

Complétez le méta-titre et la meta-decription

 

Si vous travaillez sur wordpress, téléchargez Yoast. Cette extension vous sera d’une grande utilité pour bien référencer votre blog. Grâce à Yoast, vous allez pouvoir optimiser au mieux votre SEO.

page de conversion - neocamino

La première chose que les indexeurs de Google “liront”, c’est bien votre méta-titre et votre méta-description pour classer votre site. Aussi, il s’agit de les compléter avec votre mot-clé et si possible des expressions secondaires. Veillez également à optimiser au mieux la lisibilité de votre article de blog.

 

Travailler votre maillage interne avec le netlinking…

 

Le netlinking est une technique de référencement naturel qui consiste à inclure des liens hypertextes au coeur de vos contenus. Le but de cette démarche est d’améliorer le trafic et la popularité de votre site web. Il est indispensable de bien optimiser le maillage interne de votre site internet en créant des “passerelles” entre vos articles de blog ou vos pages produits/services. Des liens internes bien intégrés viendront renforcer vos boutons d’action et inciteront vos visiteurs à se rendre sur d’autres pages du site.

 

…Sans pour autant négliger les liens externes

 

Il s’agit de trouver le juste équilibre entre liens internes et externes. Sachez choisir vos liens externes en fonction de leur qualité et de leur pertinence, et veillez surtout à ne pas renvoyer vos visiteurs vers des sites concurrentiels.

L’idée est de créer des partenariats avec les sites choisis pour obtenir des liens en retour et optimiser vers votre page rank. Avec des liens intégrés directement dans le contenu de vos partenaires, vos chances de faire connaître votre blog seront décuplées.

 

Faites de votre article la pièce maîtresse de votre site web

 

Si votre article de blog excède les 1500 mots, alors il se pourrait bien que Google décide de le considérer comme une page pilier (pilar pages) . Idéalement, elle doit être la première page sur laquelle tombent vos visiteurs lors d’une recherche sur Google en fonction du mot- clé choisi.

Les pages piliers sont considérées comme des pages-référence pour les indexeurs de Google dans la mesure où elles couvrent une thématique donnée de manière très approfondie. Les pages piliers comportent par exemple de nombreux liens vers d’autres articles connexes.

En outre, il s’agit d’une colonne vertébrale essentielle pour le référencement de votre blog. Aussi, veillez à bien aérer son contenu et de le rendre le plus clair possible.

Exemple d’un article de blog et qui réalise les meilleurs résultats sur notre blog avec 8000 consultations par an.

Utiliser-facebook-pour-entreprise-web-marketing

 

Utilisez des outils d’analyse sémantique

 

Des outils d’analyse sémantique fiables ne seront pas de trop pour analyser votre contenu. Leur fonctions se résument principalement à :

  • Évaluer la lisibilité de votre article de blog
  • Mettre en lumière des besoins et des comportements des internautes autour du thème dont traite votre article.
  • Etablir une liste de mots-clé que l’internaute s’attend à retrouver pour répondre à sa requête.
  • Détecter les expressions sémantiquement proches des mots clés choisis pour donner + de pertinence à notre contenu

La plupart des ces outils sont disponibles en version freemium et en version premium. Le plus complet d’entre eux reste cependant Neocamino pour bien référencer votre article de blog et votre site web de manière générale.

 

Evitez le black-hat SEO

 

Contrairement au white hat seo qui regroupe toutes les pratiques listées ci-dessus, le black hat SEO fait référence aux pratiques de référencement peu recommandées, voire interdites. Elles se concentrent uniquement sur la lecture des moteurs de recherche.

En outre, les pratiques black ne sont pas destinées à vos lecteurs, raison pour laquelles elles sont moins qualitatives. Parmi ces pratiques considérées comme “limite” et parfois déloyales, on recense :

  • Le keyword stuffing ou le fait de bourrer votre article de mots-clés
  • Un texte sur-optimisé avec du texte et des liens cachés
  • Le cloaking ou l’exposition d’un contenu différent pour l’internaute et le moteur de recherche
  • Le duplicate content ou le contenu copié d’autres pages de votre site web, ou pire encore, le contenu copié sur les pages de vos concurrents

Sachez que Google est suffisamment malin pour déloger les tricheurs et que votre site web peut s’en trouver réellement pénalisé. Morale : restez white ou faites un usage modéré et malin du grey-hat SEO.

En respectant toute ces pratiques, vous devriez être en mesure de faire connaître votre blog et de bien référencer chacun de vos articles. Gardez à l’esprit qu’une bonne stratégie SEO prend du temps mais que cet investissement vous sera très bénéfique sur le long terme.

 

 

Responsable marketing chez Neocamino.
J’accompagne les dirigeants de TPE / PME, les indépendants et les entrepreneurs à réussir sur le web.
Découvrez-nous sur neocamino.com