Le crowdfunding et l’affacturage

Développées en France depuis le début des années 2010 les plateformes en ligne de crowdfunding ou financement participatif se sont d’abord développées entre particuliers ou de particuliers vers les entreprises.
Leur fonctionnement est désormais bien rôdée : les porteurs de projets postent en ligne une présentation de leur projet ou leur idée en cherchant à convaincre des particuliers de leur prêter une somme d’argent pour les aider à réaliser celui-ci. Lorsque l’addition des différents prêts arrive à atteindre le capital nécessaire au démarrage du projet, les prêts sont débloqués, moyennant une commission à la plateforme, et un remboursement progressif et pour certains avec intérêts des particuliers ayant accordé le prêt.
Aujourd’hui cette même logique a été reproduite par des sociétés SmartAngels, Spear, Anaxago et plus récemment Bulb In Town qui se spécialisent dans le financement participatif d’entreprises. Des particuliers peuvent désormais entrer au capital d’entreprises en y investissant à partir de 1000 euros s’intégrant alors dans une communauté d’investisseurs. Une façon novatrice de promouvoir la création d’entreprise et de placer ses capitaux sur des projets qui tiennent à cœur les investisseurs.
L’affacturage, moins connue, est une méthode permettant de prendre en charge le recouvrement de créances d’entreprises par une société tiers. Longtemps réservé aux grand groupes et pratiqué exclusivement par les banques, l’affacturage permet de céder sa créance et d’obtenir un paiement anticipé, ce qui est intéressant pour le fond de roulement d’uen entreprise. Démocratisé par une stratup innovant Finexkap propose aujourd’hui après un simple test d’éligibilité de prendre à sa charge le recouvrement de factures de vos clients.
Comment ça marche ?
Envoyez vos factures et justificatifs associés à l’entreprise d’affacturage, recevez une proposition de rachat de créance vous permettant de céder la propriété de vos créances et donc la gestion qui y est associée.
 

Le web permet donc l’émergence de services financiers nouveaux en regroupant des protagonistes ayant des intérêts convergents et en simplifiant les procédures grâce aux portails online. Aux côtés de ces deux solutions désormais bien intégrées dans la galaxie des moyens de financements proposées aux entreprises, une innovation pourtant millénaire semble refaire surface.
 

Le Barter : une version moderne du troc

 Le Barter, traduction du mot « troc » en anglais, est une opération d’échange de biens ou de services entre entreprises. Au lieu d’acheter en numéraire un produit ou une prestation à un fournisseur, l’entreprise fournit à un membre du réseau un service ou produit de son cœur de métier ou encore un actif inutilisé de son entreprise.
 
On pourrait parler d’une version moderne du troc entre entreprises. Et ça existe depuis longtemps, en particulier aux États-Unis dans le secteur des médias et de l’audiovisuel. Le troc peut s’effectuer de manière bilatérale si l’on parvient à faire correspondre à des besoins mutuels, au même moment, pour les deux entreprises, ce qui représente une contrainte importante. Le système Barter tel qu’il est organisé par des sociétés dans les pays anglo-saxons est un système d’échange multilatéral.
Ainsi les possibilités de développement sont importantes comme le démontrent ces chiffres issus d’une étude de marché de 2011 par EDC Consulting :

Un nouvel outil numérique pour démultiplier les possibilités d’échanges

France Barter porte depuis sa création en 2014 la volonté de développer l’échange inter-entreprises à tous les secteurs d’activités. Et en particulier de le rendre attractif pour tous les entrepreneurs quelle que soit leur activité. C’est pourquoi en développant un modèle mêlant une markteplace b2b, économie collaborative et outil de financement la coopérative France Barter a été construite pour permettre des échanges impliquant plusieurs parties dans le temps grâce à des atouts majeurs :
Une unité de compte, le Barter € correspondant aux factures de ventes et d’achats
Une plateforme online permettant aux entreprises de référencer leur offres géolocalisées
Une équipe d’animateurs réseau qui facilitent et accompagnent les mise en relation
 
Rappelons que les échanges entre entreprises sont basés sur un échange de factures (vente et achats payées par compensation) et le réseau sécurise alors les transactions en permettant à chaque membre du réseau de suivre son compte barter. Ce système permet aux entreprises d’utiliser leur propre production pour régler des achats de biens et services, sans avoir à puiser dans leur trésorerie. En somme un outil de mutualisation des ressources et des compétences.

De la coopération et du collaboratif entre entreprises : un moyen de se développer

Actuellement fort d’un réseau de près de 300 entreprises, France Barter développe une technologie innovante via une plateforme numérique de matching et une gestion de compte simplifiée.
Quel que soit votre secteur d’activité  l’objectif d’un réseau d’échange inter-entreprises et de pouvoir répondre à tous leurs besoins via le modèle de l’échange.
 

Administratif & Assistance
Agroalimentaire
Bâtiment
Mobiliser
Industrie
Electronique
Logistique
Conseil
Textile & Cosmétique
Transport
Evénementiel
Communication

Vous rêviez de communiquer via un grand groupe média ? Vous devez refondre votre site web qui n’est plus au goût du jour ? Votre équipe vous réclame des nouveaux fauteuils de bureau ?
L’échange inter-entreprise vous permet de financier vos achats courants ou vos investissements en trouvant de nouveaux clients et en capitalisant sur des ventes additionnelles.
 
L’échange inter-entreprises est aussi un moyen de faire commercer entre elles les grandes et les petites sociétés. Dans un même temps vous pouvez acheter une prestation à un grand groupe (média, industrie, événementiel, btp) et vendre à des sociétés en plein développement (start-up, entreprises innovantes, green business) vous permettant d’entamer des relations commerciales durables avec les grandes entreprises de demain.
 
Alors révolutionnaire non ?
Si vous souhaitez consolider vos connaissances sur l’échange inter-entreprises ou poser vos questions à l’un des fondateurs de la société France Barter vous pouvez vous inscrire : France Barter.

Cet article vous a plu?