Publié le 26/06/2018 dans

Se lancer dans l’entrepreneuriat : oui, mais comment ?

Se lancer dans lentrepreneuriat : oui, mais comment ? annie spratt 61561 unsplash 300x200

Se lancer dans l’entrepreneuriat, une tendance qui s’installe. Avec pas moins de 591 000 entreprises créées en France en 2017, soit 7% de plus qu’en 2016, les créations d’entreprises atteignent leur plus haut niveau depuis 2010 (source : Insee) ! L’entrepreneuriat n’en finit plus de séduire les français, et même les plus jeunes : 37% des entrepreneurs avaient moins de 30 ans en 2017. Mais se lancer dans l’entrepreneuriat implique de prendre en compte un certain nombre de paramètres. Que vous hésitiez encore à créer votre entreprise ou que vous soyez fin prêt à vous lancer, voici quelques conseils pour savoir comment entreprendre dans les règles de l’art.

En amont, testez votre idée

Se lancer dans un projet entrepreneurial ne doit surtout pas se faire « sur un coup de tête ». Il est impératif de bien prendre la mesure de ce qu’implique un tel choix et de vous assurer que votre idée tient la route. Dans un premier temps, approfondissez votre positionnement : votre idée est-elle assez travaillée ? Vouloir « créer un restaurant » n’est pas suffisant. Quel est votre concept ? Votre plus-value ?

De même, projetez-vous. Votre projet professionnel est-il en adéquation avec votre vie personnelle ? Vous allez devoir fournir un investissement important, qu’il s’agisse de temps, d’argent ou d’énergie.

Enfin, quel est votre positionnement dans le secteur ? Marché de niche ou marché ultra-concurrentiel ? Pour cela, menez une étude de marché qui vous permettra de mieux définir vos cibles et vos concurrents directs ou indirects.

Une fois cette phase réalisée, vous serez plus à même de définir s’il existe, oui ou non, une opportunité pour que votre projet soit une réussite.

Choisissez votre statut juridique et appréhendez les différentes conséquences

Vous avez décidé de vous lancer et de créer une entreprise ? Étape cruciale : le choix de la forme juridique. Prévoyez-vous de créer une entreprise seul(e) ou à plusieurs ? Dans le premier cas, vous pourrez opter pour le statut d’entreprise individuelle, d’autoentrepreneur, d’EIRL ou de société unipersonnelle (EURL, SASU) ; dans le second cas, vous pourrez notamment opter pour une SARL ou une SAS, les deux formes de sociétés commerciales les plus sollicitées en France par les entrepreneurs.

Mais attention, de vos choix découleront de nombreuses conséquences ! Par exemple : votre futur régime social de dirigeant, votre régime d’imposition, etc. Pensez à vos besoins immédiats, mais tentez également d’anticiper le futur. Vous créez votre entreprise seul aujourd’hui mais, selon votre activité, peut-être aurez-vous besoin de vous associer par la suite ? Dans ce cas, une société unipersonnelle sera plutôt à privilégier.

Dans tous les cas, parlez de votre projet à un professionnel. Un expert-comptable peut vous accompagner dès cette phase et attirer votre attention sur les différentes possibilités. Celui-ci pourra vous guider sur les différents avantages et inconvénients de tel statut, vous conseiller sur la répartition et/ou le montant du capital social de votre entreprise, etc.

Pour financer votre projet, appuyez-vous sur votre business plan

Un business plan clair et cohérent sera sans aucun doute votre meilleur atout pour convaincre vos futurs partenaires financiers que votre projet est fiable et pérenne. De plus, de votre côté, ce sera également un excellent outil pour vous aider à garder le cap !

Trouver des financements n’est pas forcément la partie qui semble la plus facile. Mais si vous croyez en votre projet et surtout, si celui-ci est bien construit, vous devriez arriver à être convainquant.

Prêt bancaire, levée de fonds… de nombreuses possibilités existent. De même, renseignez-vous auprès de professionnels sur les aides financières qui peuvent exister ou encore sur les possibles allègements fiscaux et/ou exonérations de cotisations sociales.

Mais surtout, entourez-vous des bonnes personnes !

Incubateurs, CCI, réseaux d’entrepreneurs… De nombreux acteurs peuvent vous soutenir et vous conseiller et ce, que vous en soyez encore aux prémices de votre projet ou à l’aube des formalités administratives et juridiques pour constituer votre entreprise.

Faites-vous accompagner par des professionnels, et notamment par un expert-comptable qui peut vous accompagner de A à Z dans votre projet : de sa construction au développement pérenne de votre entreprise. En effet, une fois toutes les étapes de création réalisées (immatriculation, annonce légale, etc.), de nombreuses obligations vous incomberont ! Qu’il s’agisse d’échéances fiscales ou sociales, un expert-comptable sera votre meilleur conseiller.

 

Derniers conseils… Soyez patient et apprenez à bien gérer votre temps ! Ce dernier est votre outil le plus précieux. Aussi, déléguez tout ce qui n’est pas votre cœur de métier à des experts. Comptabilité, recrutement, communication… restez focus sur ce que vous savez faire et concentrez-vous sur l’essentiel, à savoir : votre activité !

 

Pour aller plus loin sur l’entrepreneuriat et la gestion d’entreprise, retrouvez toutes les fiches conseils de Ça Compte Pour Moi, l’expert-comptable en ligne !

Crédit photo : Annie Spratt sur Unsplash

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog