Publié le 28/12/2016 dans , , , ,

7 tactiques pour l’échange de liens : les bonnes et les mauvaises

7 tactiques pour léchange de liens : les bonnes et les mauvaises shutterstock 543328684 300x200

 

Dans les techniques pour améliorer son référencement, il en existe une dont vous avez certainement déjà entendu parler : l’échange de liens. Pour résumer, aux yeux de Google, plus il y a de sites différents qui pointent vers le vôtre, plus vous apparaissez comme un site incontournable. C’est un peu comme une mesure de votre notoriété. Comme rien n’est gratuit, même pas le référencement, ces liens sont souvent l’occasion d’échanges. Et je ne parle pas là de trocs de cartes dans les cours de récréation, mais d’un principe qui, dans le temps, se résumait à : « tu crées un lien vers mon site et je te rends la pareille ». Ce procédé est venu, a été vu… et a trop vécu. Il est temps de revisiter les tactiques existantes pour l’échange de liens. Nous allons commencer par les moins efficaces.

 1. La page partenaire

Vous savez, cette petite page où vous listez tous les liens de vos amis en espérant qu’ils feront de même pour vous. Vous êtes fier de tous les contacts que vous avez réussi à nouer. Et vous avez peut-être même consacré un certain temps à les obtenir. C’est bien joli. Mais cette page d’échange de liens n’a absolument aucune valeur aux yeux de Google. Pire, comme il est rapidement visible qu’elle n’apporte aucune information utile aux internautes, cette liste peut même être pénalisée par le moteur de recherche. Si vous voulez mettre en avant vos partenaires, disséminez plutôt leurs liens aux travers de différents articles de blog qui racontent vos collaborations.

 2. Les annuaires

C’est pratique un annuaire. Tout le monde peut les consulter pour rechercher rapidement une information. Vous pensez que plus il y a d’annuaires qui parlent de vous, plus les gens auront d’opportunités de vous trouver. Il existe d’ailleurs certains annuaires qui vous demandent de créer un lien vers eux avant de vous inscrire. C’est un échange de bons procédés, n’est-ce pas ? Stop ! Si un annuaire est pertinent, il n’a pas besoin que vous parliez de lui. Les annuaires trop généralistes, comme ceux sur lesquels personne ne se rend, sont à éviter comme un chou de Bruxelles mal cuit. Ils ne se digèrent pas facilement et peu de personnes les apprécient réellement. Google pas plus que les autres.

 3. Les échanges avec des sites bidons

C’est un peu comme les pages partenaires. Mais c’est encore pire. Parce que les sites en question n’ont absolument aucun intérêt, ni pour vous ni pour les internautes. C’est comme du poulet en batterie : ils ont été créés par des agences qui ont des fermes de site internet et ils n’ont aucun goût. Leur seul but est de faire un maillage pour générer de nombreux liens. Mais leur contenu est aussi vide que la liste des fonctions des premiers téléphones portables et ils ont autant de présence sur les réseaux sociaux que ces derniers. Ces sites ne vous seront d’aucune utilité.

 4. Les échanges d’articles de blog

J’écris un article pour toi, tu en écris un pour moi… C’est le principe du guest-blog. L’idée, c’est évidemment de le mettre en place avec des blogs qui partagent la même cible que vous. Vous n’avez pas grand-chose à gagner à écrire pour un blog parental si vous vendez des accessoires pour seniors. L’intérêt, c’est non seulement de créer des liens vers votre site, mais d’y gagner de nouveaux internautes qui vous découvriront réellement.

 5. Des contenus ciblés autour de mots-clés

Vous devez déterminer des sites qui pourraient parler du même mot-clé que vous… mais en s’adressant à des cibles différentes. Vous proposez donc des éclairages complémentaires sur de sujets similaires ou, au minimum, assez proches les uns des autres. Par exemple, si vous vendez des cours de yoga, vous pouvez vous associer pour un article avec un professeur de méditation, une agence de voyage, un musicien tibétain… pour parler de techniques indiennes. Les intérêts sont connexes et des personnes pourraient réellement avoir la curiosité de lire les différents articles sur le sujet. Vous leur apportez quelque chose d’utile… et vous y gagnez aussi !

 6. La vente de prestations croisées

C’est presque un business model. Vous vendez des services ou des produits complémentaires. Et vous avez donc de réelles raisons de parler les uns des autres. C’est une manière de revisiter la page « partenaire » mais en lui conférant du sens. Dans le cadre d’une présentation de votre prestation, vous expliquez pourquoi vous trouvez que l’offre de votre collègue est tout à fait pertinente. Les échanges de bons procédés fonctionnent toujours (à condition qu’ils ne soient ni trop fréquents ni trop commerciaux, justement).

 7. L’animation d’un événement

Vous allez organiser quelque chose à plusieurs. Un webinaire, une série d’articles sur un sujet particulier, une vraie rencontre physique, un salon… Peu importe. Mais vous allez tous en parler à tour de rôle. Chacun à son tour présente sa participation et son apport à cet événement, sans oublier de citer les autres. Vous vous présentez ainsi comme une équipe qui agit en force. Rappelez-vous : on est toujours plus fort à plusieurs !   Un échange de lien, ce n’est pas seulement un clic potentiel. C’est une véritable démarche qui vous apporte du trafic et qui fait sens. Cela demande du temps, mais il n’y a que de cette manière que vous serez efficace.

 

En savoir plus :

Pour pouvoir mettre en place différent système d’échange de lien vous devez avoir du contenu. Cela vous permettra de créer votre propre communauté pour être attirant au près des autres sites. Chez Neocamino nous vous accompagnons dans tout votre processus de création de contenu, de communication sur les réseaux sociaux, d’optimisation des contenus et de la conversion. Pour vous laissez guider je vous invite à tester notre démo gratuitement.

Plus d'articles sur : , , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog