Publié le 23/12/2013 dans

De prospect à client potentiel : 3 petits pas !

De prospect à client potentiel : 3 petits pas ! 3195562690 5179f5d4cd Comment distinguer un client potentiel d’un prospect quand la définition marketing nous indique qu’un client potentiel est généralement désigné sous le terme de prospect. Les actions de prospection que vous mettez en place vous permettent de qualifier ces clients potentiels. Capter votre cible de prospects est la base pour les faire devenir client chez vous et comprendre leur parcours client.

Voici trois leviers marketing qui vous permettront de saisir le degré d’intéressement de vos prospects et d’optimiser la compréhension de leur parcours client.

 

Prise de contact lors d’événements.

Vous êtes une entreprise dynamique sur votre secteur d’activité et vous optez pour être présent sur des événements de réseautage, comme des salons professionnels. C’est une façon pertinente d’approcher, de manière directe, le consommateur selon son intérêt. Le prospect vient à vous, et vous établissez un contact rapidement.

C’est une excellente démarche pour augmenter votre visibilité et votre notoriété auprès de vos concurrents mais aussi pour créer une expérience qualitative auprès de vos clients potentiels. La prise de contact vous permet de qualifier les besoins de vos prospects avant de soumettre votre savoir faire, par le biais de vos supports de communication (flyers, catalogues…).

La force de votre discours commercial incitera vos prospects à consulter votre site internet, à participer à vos jeux concours, à s’inscrire à votre newsletter, à aimer votre page Facebook… Tous ces outils marketing vous permettront de qualifier vos prospects selon leurs attentes et/ou besoins.

 

Suite à une campagne e-mailing.

L’optimisation, par la segmentation, de vos campagnes e-mailing est essentielle pour en augmenter la rentabilité. Il est primordial de qualifier vos prospects pour assurer la délivrabilité (passage de tous les filtres lors d’e-mailing) et d’augmenter le nombre de clients potentiels.

« Selon une étude d’IBM, près de 17% des e-mails n’arrivent jamais dans la boîte de leur destinataire. Ce taux peut même s’élever à 20% pour les adresses e-mails professionnelles ».

Parmi les prospects soumis à votre campagne e-mailing, vous pouvez quantifier les clients potentiels grâce aux outils d’e-mailing. La relance après votre campagne e-mailing vous permettra d’optimiser la qualification de vos prospects. Observez vos taux d’ouverture pour déterminer le nombre de clients potentiels obtenus.

 

Vos visiteurs téléchargent votre catalogue.

Votre prospect devient « bouillant » lorsqu’il télécharge votre catalogue.  N’hésitez pas à mettre en œuvre tous les moyens qui sont à votre disposition pour le relancer. Evaluez les besoins de vos prospects car il est à cette étape un client potentiel.

Mais sachez capter votre audience à tous moments pour enrichir son expérience « futur » client. Une présence multi-canal montrera votre dynamisme et votre réactivité. La relance téléphonique a encore de belles années devant elle pour prendre le relais, lorsque vous avez identifiez la maturité de vos prospects.

 

Crédit photo :  Chris Martino

Plus d'articles sur :

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog