Publié le 20/11/2014 dans , , ,

Comment obtenir le meilleur taux d’ouverture de vos emails

Comment obtenir le meilleur taux douverture de vos emails taux douverture

Lorsque l’on se lance dans une campagne emailing, une première étape est de réussir à obtenir le meilleur taux d’ouverture de ses emails. Alors on se pose des questions comme : “Qu’est-ce qui fait que mes destinataires ouvriront mes emails ?” “Comment vais-je réussir à attirer leur attention ?”

C’est justement l’objet de cet article, trouver les solutions pour obtenir le meilleur taux d’ouverture de vos prochains emails.

  1. Optimisez la délivrabilité de vos emails

Avant d’appuyer sur le bouton “Envoyer”, avez-vous vérifié la bonne délivrabilité des emails de vos abonnés ? Pour obtenir le meilleur taux d’ouverture de ses emails, il faut déjà s’assurer que le message soit envoyé à la bonne adresse. Il est possible que des internautes aient renseigné des mauvaises adresses. C’est pourquoi vous devez trier les adresses mails, et sélectionner celles qui sont justes. Pour être certain de respecter les critères techniques qui feront que vos messages arrivent bien dans la boîte de réception de vos contacts, utilisez les outils d’emailing tels que NeocaminoMailjet, SimpleMail ou Mailchimp qui comportent plusieurs dispositifs servant à améliorer la délivrabilité de vos emails.

  1. Donnez envie aux destinataires d’ouvrir vos emails

Lorsque l’on ouvre sa boîte mail, que l’on voit qu’elle est pleine, et que la plupart des messages paraissent être inutiles, il faut que le vôtre soit visible, attrayant, et doit donner envie d’en savoir plus. Pour cela, personnalisez votre objet, et envoyez vos emails avec une adresse mail où figure votre nom, prénom, ou le nom de votre entreprise. Renseignez bien l’objet de votre message, dites brièvement ce qu’il contient.

  1. Renseignez un objet attrayant

Mettez toutes les chances de votre côté pour que votre email ne soit pas directement rangé dans la case des spams. Beaucoup de messageries filtrent les messages afin de soulager les destinataires, et sont capables de différencier les messages paraissant être des spams, et des messages pouvant être importants. Vos prochains emails ne doivent surtout pas être considérés comme des courriers indésirables.

Pour cela, renseignez des objets tels que :

  • J’ai trouvé la réponse à vos questions “ : C’est le genre de message que l’on attend depuis longtemps.
  • Pour en revenir à vous” : Cela suppose qu’il y a eu un échange avant cela, et que le destinataire est dans l’attente d’une réponse de votre part. Votre message suppose donc de la curiosité : “en revenir à moi à quel sujet ?”. Le destinataire aura alors d’autant plus envie d’ouvrir votre email.
  • Nouveau produit idéal pour vous ! “ : Votre message est tellement ambigu, puisque l’on ne sait pas de quel produit il s’agit, et donc, cela peut faciliter votre taux d’ouverture. Les destinataires se diront : “comment savez-vous que ce produit puisse me plaire ? Et de quel produit s’agit-il ?”
  • Votre interview est en ligne” : vous avez demandé à des personnes d’écrire des articles pour vous, ou ils ont rempli un questionnaire qui doit être publié sur votre blog, ils seront alors ravis de savoir qu’ils vont enfin apparaître sur votre blog ou site.
  1. Choisissez le bon moment pour envoyer vos emails

L’idée est que vos emails soient lus par tous vos destinataires, ou du moins, par la majeure partie de vos abonnés. Il faut donc trouver un moment où il y a le plus d’affluence, une heure et un jour où la plupart de vos abonnés ont l’habitude de lire leurs emails. Pour cela, essayez plusieurs plages horaires, et analysez les meilleurs taux d’ouverture.

  1. Calculez votre meilleur taux d’ouverture

Testez en amont vos campagnes emailing en calculant vos taux d’ouverture. Pour cela, utilisez des outils comme ceux cités précédemment. Vous pourrez alors créer une campagne (automatique, récurrente, A/B testing, newsletter) dans la foulée en vous appuyant sur des modèles, choisir le moment de l’envoi, les destinataires, la durée de la campagne, choisir si vous souhaitez mesurer le taux de clic ou le taux d’ouverture… Vous saurez ensuite quelles personnes ont cliqué, vous connaîtrez la bonne délivrabilité de vos emails et vous pourrez l’optimiser, savoir si vos emails ont été considérés comme étant des spams, connaître le nombre des désinscriptions…

Voici 5 bonnes pratiques pour obtenir le meilleur taux d’ouverture de vos emails, reste ensuite le calcul de vos campagnes que vous pourrez par la suite améliorer et optimiser. Testez-les en amont, voyez ce qui fonctionne bien et ce qui fonctionne moins bien, tirez-en des leçons et écrivez des emails attrayants, informatifs, et originaux !

À vos emails !

Crédit Photo : Blackzheep via Shutterstock

Plus d'articles sur : , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog