Publié le 12/03/2014 dans

Dissection d’un mail commercial réussi

Dissection dun mail commercial réussi 467702978 3ed8d5f413

Nous avons présenté par le passé plusieurs exemples de newsletters réussies, en montrant comment des entreprises comme la SNCF arrivaient à créer des campagnes de mailing impactantes. Nous allons ici disséquer l’anatomie d’un mail commercial réussi.

Le titre et le contenu

Nous sommes revenus à plusieurs reprises sur l’importance d’avoir un bon titre (c’est-à-dire un bon objet d’e-mail) dans un mail commercial. Le contenu joue également, il doit être de différents types, avec un agencement rendant la lecture facile et agréable pour le destinataire. Le meilleur exemple reste celui de Kitsuné, qui remplit parfaitement ces critères. Le contenu doit en effet être clair et préciser le titre de l’objet, le texte doit être visible et les images d’assez bonnes résolutions. Mais tout cela ne prend de l’importance que si le mail a été ouvert, faites donc en sorte de rendre l’objet intrigant et susciter l’intérêt du destinataire.

Appel à l’action visible

Lors de l’envoi d’un mail commercial, l’objectif que vous devez atteindre est celui de la conversion. Que vous vouliez pousser les destinataires à acheter des produits sur votre site internet ou que votre but réside dans le téléchargement d’un de vos guides. Si vous n’orientez pas les internautes à la réalisation de l’action souhaitée, rien ne se passera. Vous devez rendre ce chemin à la conversion clair et facile pour l’internaute. Cela passe notamment par des appels à l’action visible par le billet de boutons ou de liens mis en évidence. Si vous ne faites pas cette démarche votre campagne de mailing sera compromise. Cela constituera alors une perte pour vous, tant en matière de temps que d’investissement financier. Il faut donc prendre le temps de mettre en place ces appels à l’action pour optimiser votre ROI.

Les liens vers les réseaux sociaux

C’est quasiment devenu une norme. Pourtant, beaucoup d’entreprises qui décident d’envoyer un mail commercial ommetent de faire figurer des liens vers les différents réseaux sociaux sur lesquelles elles sont présentes. C’est une erreur à ne pas réaliser car, au même titre que l’appel à l’action, vous devez guider vos destinataires vers vos différents profils pour pouvoir ensuite garder contact et établir un dialogue direct avec eux, ce que le mail ne permet pas. Cela vous sera utile à bien des égards, vous verrez votre audience croître et la portée de votre marque avec, ce qui résultera en une augmentation du trafic sur votre site et pourquoi pas à plus de conversions et d’abonnés à votre newsletter. À ne pas négliger donc.

Tous ces éléments font désormais figure de normes lorsqu’il s’agit de créer un mail commercial, il faut donc pouvoir prendre en considération tous ces paramètres pour maximiser le taux d’ouverture de vos mails et surtout poursuivre votre objectif de conversion. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques sur le sujet dans les commentaires !

Crédit photo : Mike Renlund

Plus d'articles sur :

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog