Faire un sondageFaire un sondage peut s’avérer très utile pour une entreprise, à condition qu’il soit réalisé selon une méthodologie spécifique. De nos jours, son efficacité est variable. En effet, beaucoup d’entreprises s’y prennent mal et négligent la phase de préparation du sondage. Pour faire un sondage pertinent, il est nécessaire de le réaliser selon une démarche précise, en plusieurs étapes, que nous vous proposons ci-dessous.
Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de rappeler que les résultats obtenus ne sont ni définitifs, ni actés. Ils ne sont que le reflet d’un avis global à un moment donné, et sont amenés à évoluer.

1- Fixez vous un objectif !

Avant de faire un sondage, vous devez déterminer UN grand objectif auquel votre sondage doit répondre. Ainsi, vous pourrez orienter vos questions pour aller dans ce sens.
L’objectif que vous vous fixez doit avoir du sens et vous permettre de trouver des solutions par la suite. Par exemple, y a-t-il une demande sur tel marché ? Est-il opportun pour mon entreprise de se positionner sur ce segment ?

2- Ne sondez pas au hasard !

Il est indispensable de sélectionner un échantillon représentatif pour que votre sondage ait de la valeur. Vous devez déterminer clairement qui sont les personnes que vous voulez sonder: sont-ils vos clients ? des prospects ?
Les objectifs varient selon la nature des sondés. Cela nécessite une pré sélection et un nombre non négligeable de sondés. Ainsi, vous pourrez en tirer des conclusions cohérentes concernant l’ensemble des cibles. Plus votre quantité de sondés sera importante, plus vous obtiendrez des résultats fiables.

3- Evitez le superflu

Des questions inutiles ne feraient que compliquer la phase d’analyse des résultats du sondage. Assurez vous au préalable de la pertinence de vos questions.
Vous devez obtenir des réponses honnêtes pour pouvoir exploiter les données. Pour cela, mettez en confiance vos sondés en leur proposant dans un premier temps des questions d’ordre plus général, puis dans un deuxième temps vous pourrez plus facilement les interroger sur leurs habitudes, et leur opinion.
Commencez par introduire votre sondage avec des questions qui permettent de caractériser le sondé. Puis, rentrez dans le vif du sujet en l’interrogeant sur le thème principal du sondage. Il peut s’agir des habitudes de consommation du sondé, ou bien alors de ses attentes concernant un produit.

4- Attention aux questions ouvertes

Faire un sondage pertinent nécessite de ne pas abuser des questions ouvertes !
Au contraire de la question fermée, la question ouverte ne comporte pas de “choix de réponses” pour le répondant. Il est donc totalement libre dans sa réponse.

Elles compliquent la tâche lors du traitement des données, rallongent la quantité de travail. En effet, leur traitement nécessite une phase de compréhension. Il s’agît de comprendre et de reporter les idées majeures.
En abusant des questions ouvertes, vous vous exposez à des réponses non pertinentes, voire hors-sujet.

CTA Blog 2 - Guide prospection

5- Soyez simples et compréhensifs pour vos cibles, intéressez les !

Votre sondage doit être réalisé dans un langage courant, avec des phrases courtes. Utilisez des questions claires et adaptées à vos cibles, sauf s’il s’agît d’un questionnaire particulièrement ciblé.
Inutile d’utiliser des termes techniques, il y a un risque qu’ils ne soient pas compris et que vous obteniez des réponses hasardeuses.
Assurez vous de la pertinence de vos questions. Celles-ci doivent susciter un intérêt chez votre sondé, qui doit porter une marque d’intérêt au sondage.
Organisez vos questions de façon cohérente. Structurer votre sondage permet au sondé de comprendre la logique du déroulement du questionnaire.

6- Etude qualitative ou quantitative ?

Ce sujet nécessite une réflexion préalable de votre part: est-il plus important de comprendre l’ensemble des enjeux liés à un marché, ou de pouvoir quantifier les opinions de vos cibles ?
Lorsque votre connaissance du marché ne suffit pas pour mener des actions cohérentes, il est indispensable de comprendre en profondeur l’univers dans lequel vous travaillez. Utilisez pour cela une étude qualitative. Elle vous permettra, par exemple, de déterminer quelle est la bonne manière d’aborder un nouveau marché. Elle peut également vous permettre de déterminer quelles sont les innovations possibles sur votre marché.

En revanche, une bonne connaissance du marché nécessite le recueil de données chiffrées fiables. Dans ce cas, privilégiez une étude quantitative. Cela peut, par exemple, vous permettre de déterminer quel pourcentage de consommateur serait prêt à payer plus cher pour un produit “Made in France”.

7- Posez vous les bonnes questions !

– Quels sont les moyens nécessaires à votre étude ?
– A quelle grande question souhaitez vous répondre à travers votre sondage ?
– A quel type de population devez vous vous adresser pour obtenir des résultats pertinents ?
A vous de jouer !

Faire un sondage efficace : les bonnes pratiques !
5 (100%) 1 vote