Temps de lecture : 3 minutes

rédiger une newsletter
Bien que les images et la mise en forme soient importantes, le contenu demeure tout de même le plus important pour une bonne newsletter. Pour rédiger une newsletter il faut bien plus qu’une bonne grammaire française et un vocabulaire à toute épreuve. Votre contenu doit être intéressant, pertinent et simple à lire. Voici quelques bonnes pratiques à prendre en compte si vous voulez réussir votre newsletter :

1. Ciblez votre audience

Pensez bien à votre audience. Avant de décider de la teneur de votre contenu, prenez un moment pour définir votre audience. Réunissez toutes les données nécessaires caractérisant votre public (démographie, âge, secteur d’activité etc…) avant de trouver les sujets qui seraient susceptibles de les intéresser. Par exemple, une audience constituée de femmes d’âge moyen ne sera probablement pas intéressée par une newsletter parlant des particularités du baseball.

2. Choisissez votre sujet

Une fois votre audience ciblée, vous pouvez choisir un sujet qu’elle trouvera pertinent. Inclure différentes sections à votre sujet pourrait être un atout et vous permettre d’élargir votre audience. Tout comme les journaux contiennent différentes sections, votre newsletter devrait contenir des sections plus ou moins semblables (les nouvelles tendances, les produits du mois, l’actualité, l’édito etc…). Vous pouvez aussi inclure une boîte à questions pour faire interagir les internautes et rendre votre newsletter attractive.

3. Sollicitez votre audience

Pour donner une dimension de polyvalence à votre newsletter, utilisez les six questions : qui, quoi, quand, où, pourquoi, et comment? Pensez à intégrer ces six questions dans vos articles dans la mesure du possible. Cela peut vous demander beaucoup de recherches mais ca en vaut la peine. Votre audience, sollicitée, se sentira plus concernée par la newsletter.

4. Assurez-vous de la véracité de l’information

Faites des recherches sur tout ce que vous écrivez. Si vous rédigez une newsletter sur tel ou tel sujet sans avoir pris la peine de faire quelques recherches au préalable, vous risquez de présenter des informations incorrectes ou inexactes, ce qui pourrait nuire à votre crédibilité auprès de votre audience. Fournissez des informations telles que des statistiques, des avis d’experts, et citez les personnes pour prouver la véracité de vos informations.

5. Restez simple

Restez simple quand vous rédigez. Utilisez un vocabulaire concis et compréhensible pour assurer la lisibilité de votre newsletter. Évitez le langage trop verbeux. Par exemple, plutôt que d’utiliser une combinaison adverbe/verbe, utiliser un verbe qui a la même signification.

6. Rendez vos titres attrayants

Choisissez des titres poignants en utilisant des verbes d’action qui évoquent la curiosité. Sans titre intéressant, les lecteurs survoleront votre contenu sans vraiment le lire. Les titres sont un point-clé pour attirer l’attention du lecteur et le convertir ensuite grâce à un contenu de qualité. Pensez bien : un titre bien écrit veut dire un article bien lu. Évitez aussi de faire des textes trop longs. Si c’est le cas, utilisez des sous-titres pour diviser le texte en plusieurs parties.

7. Faites attentions aux fautes

Après avoir relu votre newsletter, corrigez les fautes en tous genres et vérifiez bien la cohérence de vos articles avec le sujet global de la newsletter. Les outils de correction automatique sont vos amis mais ne comptez pas totalement dessus. Ils sont parfaits pour la vérification préliminaire, mais des substituts pauvres pour l’édition manuelle. Faites relire le tout par un collaborateur ou plusieurs collaborateurs afin que tout soit parfait.
Rédiger une newsletter comporte certaines similitudes avec la rédaction d’articles de blog. C’est une pratique qui vous permettra de gagner en notoriété et donc en visibilité.
Crédit photo : Silvia Vinuales