Publié le 03/01/2014 dans ,

Achat de fans Facebook : touche pas à mon pote !

Achat de fans Facebook : touche pas à mon pote ! 4815259737 765783aa0d Le regard de vos clients se porte souvent sur votre nombre de fans Facebook. Certaines entreprises ont choisi l’achat de fans Facebook pour en augmenter le nombre. Néanmoins, avoir un grand nombre de fans n’est pas suffisant pour le scoring calculé par l’algorithme de Facebook. Alors avant de songer à acheter des fans pour votre page Facebook, je vous apporte quelques informations pour évaluer la pertinence de cette démarche, pour une PME.

L’information au bon moment.

L’algorithme qui détermine le scoring sur Facebook « Edge Rank », se montre de plus en plus qualitatif dans son tri. Pour améliorer l’expérience de l’internaute, l’algorithme  analyse avec plus de mille facteurs la pertinence de votre page Facebook.

Publier sur Facebook à un moment où votre audience n’est pas réactive ne vous rendra pas vraiment service. L’information se périme rapidement. Si vous ne créez pas de viralité dans les 30 minutes qui suivent votre publication, vous risquez de tomber dans les oubliettes des publications sur Facebook.

L’achat de fans Facebook, n’implique pas l’augmentation d’interactions par des Like, des partages ou des commentaires. La résultante est que vous n’augmenterez pas la notoriété de votre page si vous ne créez pas d’interaction.

Publiez juste !!!

Sachez que sur la moyenne des pages Facebook, seul 10 à 12% des fans voient les publications Facebook et le reste est invisible pour les fans.

- Misez sur des contenus qui incitent la contribution de vos fans pour qu’ils interagissent avec vous, comme nous vous l’avions suggéré dans notre article ” Comment animer sa page Facebook ?

- Doper votre crédibilité auprès de votre audience vous permet de créer une relation de confiance avec vos fans. La qualité de vos actions sera accrue par le buzz et vos fans relaieront l’information sur votre page Facebook.

- Mettez-vous à la place de vos fans et demandez-vous si votre contenu peut s’inscrire dans leur flux d’actualités.

Il est plus simple de faire réagir un public qui s’intéresse à votre humour au théâtre qu’un public qui ne vous porte pas d’attention particulière. La démarche est identique avec l’achat de fans Facebook. Acheter des fans (non qualifiés) ne vous permettra pas de créer de l’interaction, et donc d’augmenter votre scoring.

Vos publications ont un poids de taille

Je vous suggère de varier vos types de publications entre textes, photos, vidéos, liens hypertextes…

Le poids de vos publications sera plus important si vous publiez « texte + image », plutôt que « image » ou que du « texte ».

Mais la question centrale est encore une fois, pour notre sujet, d’engager vos fans autour de vos publications.

Le taux d’engagement ROE acronyme de Return On Engagement (Nombre de personnes qui en parlent / Nombre de fans) est généralement comptabilisé entre 2 et 9%. Il représente la valeur de l’interaction que vous créez avec vos fans.

Si votre achat de fans Facebook répond au ” besoin des 60% d’utilisateurs Facebook, qui souhaitent, dans le dialogue avec une marque, qu’elle prenne en compte les contributions et remarques “, alors oui … pertinence il y a ! (Source : Performics).

Rendre ses actions performantes peut avoir un coût. Entreprendre de trouver des clients sur internet pour votre PME ou votre TPE peut passer par d’autres leviers dans un premier temps (selon moi).

N’hésitez pas à solliciter notre équipe Neocamino ;-)

Crédit photo : Dimitris Kalogeropoylos

Plus d'articles sur : ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog

  • jules

    Hélas vous ne répondez pas à la question et n’exploitez pas les avantages que cela peut présenter :)

  • Nicolas_Neocamino

    Bonjour Jules,
    Merci pour votre commentaire. Il est vrai que dans cet article, j’ai un parti pris en indiquant que l’achat de fans n’apporte pas autant de poids à une page que le travail de contenu pour engager une communauté.
    Votre point de vue est le bienvenue dans tous les cas.