Temps de lecture : 9 minutes

Votre taux d’engagement LinkedIn reflète votre capacité à engager votre communauté en ligne. Sur un réseau professionnel comme LinkedIn, ce taux d’engagement s’éloigne du concours de popularité qu’on pourrait lui reprocher. L’améliorer demande un réel investissement et un travail aussi visuel que textuel de vos publications.

Mais le véritable pilier d’un bon taux d’engagement, c’est l’analyse. Il faut sans arrêt regarder l’impact de ce que vous faites pour en déterminer les bonnes pratiques à suivre. Vous voulez apprendre à calculer votre taux d’engagement LinkedIn ? Vous ne comprenez pas à quoi ça sert d’améliorer ce taux ? Ou bien vous vous demandez quel taux vous devez atteindre et comment le faire : bonne nouvelle, vous êtes au bon endroit.

Sommaire :

  1. Comment calculer votre taux d’engagement LinkedIn
  2. Pourquoi est-ce important ?
  3. Qu’est-ce qu’un bon taux d’engagement ?
  4. Comment augmenter son taux d’engagement LinkedIn ?

Comment calculer votre taux d’engagement LinkedIn

Il existe plusieurs manières de calculer le taux d’engagement LinkedIn. On peut soit partir du nombre d’abonnés, soit du nombre de vues d’une publication. La deuxième option est préférable, car tous vos abonnés ne verront pas forcément toutes vos publications. Mais aussi, car des personnes de votre réseau de niveau 2 ou 3 les verront.

Passons à la partie plus statistique. Pour ceux qui ont des sueurs froides en entendant ce mot, je vous rassure tout de suite, calculer son taux d’engagement LinkedIn ce n’est pas sorcier. Vous avez le droit à la calculatrice 😉. Il faut donc diviser le nombre d’interactions en tout genre par le nombre de vues de ladite publication et enfin multiplier par 100. Ce qui donne ça :

calculer-le-taux-d-engagement

Pour faire ce calcul, il faut penser à ajouter tous les types d’interactions. C’est-à-dire compter les réactions, les partages et les commentaires. Regardez cet exemple concret. La publication ci-dessous a 4290 vues, 56 réactions en tout genre, 12 commentaires et 2 partages. On fait donc le calcul (56 + 12 + 2)/4290 x100 = 1,63. Le taux d’engagement de cette publication est de 1,63%.

exemple-taux-d-engagement

Pourquoi est-ce important ?

Connaître votre taux d’engagement LinkedIn permet de savoir si votre stratégie sur le réseau social fonctionne. Vous pourrez ainsi vérifier que vos posts sont adaptés à votre cible et qu’elle y réagit. Et si ce n’est pas le cas, vous pourrez adapter votre stratégie de contenu sur la plateforme pour être au plus près de vos prospects. Vous pourrez déterminer l’attachement de votre communauté à votre marque.


D’un point de vue moins humain et plus technique. Votre taux d’engagement LinkedIn vous servira à gagner en visibilité. Sans rentrer dans le détail exact de l’algorithme LinkedIn, que nous n’avons pas. Il regroupe un tas de critères pour savoir si vos publications sont pertinentes et s’il doit les mettre en avant. Si vos publications ont un bon taux d’engagement, il considérera que votre contenu est digne d’intérêt et qu’il peut être mis en avant.

Qu’est-ce qu’un bon taux d’engagement ?

Il existe une classification des taux d’engagement LinkedIn en 3 catégories :

  • De 0% à 2%, vous ne générez pas assez d’impression ou alors pas assez de réactions sur LinkedIn,
  • Entre 2% et 5%, votre taux est plutôt bon,
  • Au-dessus de 5%, vous avez un taux d’engagement excellent, continuez comme ça.

Bien qu’un classement avec des chiffres précis soit un peu simpliste, il y a un chiffre qu’on peut vous donner. Le taux d’engagement moyen sur LinkedIn est de 2,6 %.

En réalité, votre taux d’engagement dépend de votre ancienneté sur le réseau et de la taille de votre communauté. Certains objectifs demandent plutôt un bon taux d’impression sur LinkedIn. Si l’on a un objectif de notoriété, il vaut mieux un taux moins haut, mais un grand nombre de vues, qu’un petit nombre de vues avec un fort taux d’engagement.

En réalité, un bon taux d’engagement ne dépend pas d’un seul chiffre. Un bon taux doit montrer une évolution. Il faut que ce chiffre soit en croissance, d’un mois au suivant. Ce qui montre que vous apprenez ce que votre communauté attend de vous. Toutes vos publications d’un même mois n’auront bien sûr pas le même taux d’engagement et c’est normal. 

Comment augmenter son taux d’engagement LinkedIn ?

Augmenter son taux d’engagement LinkedIn peut se faire en trois grandes étapes. La première est de comprendre les bases du réseau social. La seconde vous fera augmenter votre taux d’impression. Et enfin vous pourrez augmenter les interactions en tout genre.

Étape 1 : Le B-A BA des réseaux sociaux

Si vous suivez ce blog et les articles sur LinkedIn, ou tout simplement si vous ne vivez pas dans une grotte, vous savez qu’il y a un roi qui règne sur tout réseau social. Ce dernier est l’algorithme. Dans le but de lui plaire, il faut respecter certaines règles :

  • Être actif, le réseau est social, vous ne pouvez pas attendre dans votre coin que les prospects viennent à vous. Quels que soient vos objectifs, il faudra interagir avec les publications des autres. 
  • Restez sur LinkedIn. LinkedIn et les autres applications aiment qu’on passe du temps à faire défiler son écran pendant des heures. Si vous proposez donc à vos lecteurs un lien dans la publication qui les inciterait à partir, vous serez moins très en avant. 
  • Soyez régulier, en postant du contenu plusieurs fois par semaine, de préférence les mêmes jours.
taux-d-engagement-et-activite

Et pour cette dernière étape qui consiste à poster au bon moment des nouvelles fraîches pour l’utilisateur. Vous n’êtes pas obligé de rester derrière votre écran toute la journée. Vous pouvez programmer un post depuis certaines applications.

En sont des exemples.

Étape 2 : Augmentez la portée de votre publication

Il existe plusieurs méthodes pour augmenter la portée de votre publication. Vous pouvez commencer par utiliser des hashtags. Ces mots-clés en lien avec votre contenu ou votre activité vous rendent visible à un nouveau genre d’utilisateurs LinkedIn intéressés : ceux qui suivent les hashtags de votre domaine. La bonne pratique ici est d’en mettre entre 2 et 5 pour être efficace sans passer pour un spam. 

Ensuite, vous devez faire grandir votre réseau pour augmenter la portée de vos posts. Rappelez-vous, sur LinkedIn, vous n’êtes pas seulement visible de vos connexions. Vous pouvez aussi être visible du réseau de vos contacts. Pour gagner en taux d’impression, travaillez vos relations et votre réseau.

Demandez de l’aide à vos collaborateurs. Ils ne sont sans doute pas tous des experts de LinkedIn. Mais ils ont chacun leur communauté. S’ils relaient ou commentent l’un de vos posts, ils vous rendront d’autant plus visible. Vous pourrez profiter de leurs réseaux respectifs.

taux-d-impression-linkedin

Étape 3 : Augmentez les interactions

Une première astuce qui n’est plus secrète depuis longtemps, il faut analyser les résultats de vos posts. Et oui personne ne vous dira ce qu’aiment vos prospects, mieux que vos prospects eux-mêmes. Alors regardez quels formats les intéressent, qu’est-ce qui les fait réagir, utilisez pour ça le taux d’engagement de vos publications, mais aussi votre bon sens. Une publication qui a reçu beaucoup de commentaires négatifs aura tout de même un taux d’engagement assez haut. 

Il y a aussi quelques petites techniques pour inciter les gens à interagir avec votre publication. Loin du “clic deux fois pour voir apparaître une surprise” qui était très présent sur certains réseaux comme Instagram malheureusement, ces techniques sont appréciées, car elles permettent de s’exprimer. Vous pouvez :

  • Finir sur une question ouverte. Proposez un débat intéressant à vos lecteurs et incluez-les dans la discussion. Tout le monde à un avis et certains adorent le donner.
  • Identifier des contacts en commentaire pour leur demander leurs avis. N’identifiez pas n’importe qui, il faut que ce soit pertinent avec votre post. Et si c’est le cas, ces personnes seront ravies qu’on les reconnaisse et qu’on leur demande de s’exprimer.
  • Créer un sondage à coups de réaction. C’est une pratique assez courante ces derniers temps. Elle consiste à créer un code précis dans les réactions à utiliser pour réagir au post et donner son opinion ou dire ce que l’on recherche dans le cadre d’une recherche d’emploi par exemple.

Maintenant que vous connaissez tous les secrets du taux d’engagement, n’attendez plus ! Allez calculer le vôtre et choisissez votre stratégie pour l’améliorer. N’oubliez pas que LinkedIn peut être un élément de votre stratégie digitale surtout dans les domaines du B2B. 


Vous vous demandez si LinkedIn est fait pour vous ? Venez en parler avec les experts Neocamino. Ils vous aideront à mettre en place votre stratégie digitale depuis sa création grâce à des coachings et un accompagnement personnalisé. Prenez rendez-vous gratuitement pour en parler, ça ne vous engage à rien.

guide-linkedin-offert