Temps de lecture : 5 minutes

Trouver ses mots clés
Du contenu, du contenu, toujours du contenu. C’est l’ingrédient essentiel pour générer du trafic sur votre site. Pourtant, comme dans toutes les recettes, celle-ci n’est pas parfaite. Il faudra épicer votre texte de mots clés judicieusement sélectionnés pour obtenir un plat de consistance à la hauteur de votre appétit. Nul doute que celui-ci est grand.
Or, saupoudrer des mots-clés à la louche constitue un véritable gâchis de matières premières et d’énergie. Concentrez-vous sur ceux qui importent vraiment en respectant les dosages suivants : volume, pertinence et concurrence. Ces trois critères vous permettront de trouver les mots clés qui remonteront votre site non seulement au goût des moteurs de recherche, mais aussi de vos futurs clients.

 Trouver des mots clés qui sont régulièrement recherchés

On a donc déterminé que le premier dosage, c’était le volume. Il ne s’agit pas de saupoudrer votre contenu d’un maximum de mots clés, mais plutôt de piocher dans ceux qui sont souvent recherchés par les internautes. En effet, pour qu’un contenu attire les prospects vers votre site, il doit répondre à une question que ceux-ci se posent. Elle sera de préférence en rapport avec votre activité. Ce peut être la bonne manière d’assaisonner une viande, si vous êtes boucher, ou comment assortir les couleurs d’un salon exposé au nord pour les peintres. Vous devez être la personne qui leur apportera la réponse.
Faites donc une liste des termes qui se rattachent à votre domaine, de ceux qui pourraient pousser les clients à effectuer une quête sur un moteur de recherche. Ne vous égarez pas tout de suite dans des requêtes trop étranges, personne ne tape « fribudiou ». Restez concentré que les mots clés qui pourraient revenir régulièrement dans des requêtes. Si vous avez déjà des clients, ce peut être l’occasion de reprendre les questions qu’ils vous posent. Vous en avez certainement un certain nombre en tête, qui vous ont été répétées à de nombreuses reprises.
Ne vous inquiétez pas si vous êtes à court d’idées : il existe de nombreux outils qui ont déjà effectué cette enquête à votre place. En vous inspirant des termes qui viennent compléter automatiquement les recherches sur Google, des suggestions en bas de page de résultats, voire de l’outil de planification de mots clés de Google Adwords, vous aurez déjà une bonne base sur laquelle travailler. Ce moteur de recherche reste l’un des mieux placés pour rapporter quelles sont les recherches régulières effectuées via son système. N’hésitez pas à l’utiliser pour élargir votre liste. Il ne sera pas non plus complètement inutile de faire un petit détour par Keyword Shitter ou ubersuggest.io. Vous pourriez bien y trouver quelques ingrédients utiles, pour compléter votre recette.

 Taper dans le mille avec des mots clés pertinents

Retirez un instant votre toque de cuisinier du web, et mettez-vous plutôt à la place de vos clients. Comment effectuent-ils leurs recherches selon vous ? En règle générale, quand ils sont dans un cycle de réflexion, ils cherchent de l’information. Ensuite seulement, ils précisent leur intention et se mettent en quête d’une solution à un problème précis. Vous devez être présent dans un cas comme dans l’autre. C’est pour cette raison que l’on parle de mots clés informationnels et intentionnels. Les premiers pourraient ressembler à « où dormir à Paris » quand les seconds ressembleraient plutôt à « hôtel pas cher Paris 8 ».
Ces recherches, que l’on qualifie de « longue traîne » parce qu’elles comportent plusieurs termes, seront celles sur lesquelles vous devrez être capable de vous aligner. C’est ainsi qu’un internaute qui vous aura trouvé dans sa recherche d’information se rappellera de vous au moment de passer à l’acte d’achat.
Ne vous contentez donc pas, dans votre liste de mots clés, de termes trop généralistes. Vous pouvez être précis, du moment que la réponse que vous apportez pourra vous apporter des clients. L’efficacité, c’est de doser les températures : « service de massage à domicile » vous maintiendra certainement plus au chaud dans les premières pages des moteurs de recherche que le simple « massage ».

Jouer dans la bonne ligue pour passer les étapes

Vous connaissez le problème des bonnes recettes ? Tout le monde a envie de les tester. Il y a donc de fortes chances que vos concurrents aient effectué les mêmes recherches que vous pour tester leurs propres ingrédients (ou, s’ils ne l’ont pas fait, ils ne tarderont peut-être pas). Si un mot clé est régulièrement recherché et pertinent, vous ne serez pas le seul à avoir envie de l’utiliser. Et il semblerait bien qu’il n’y ait pas encore de monopole sur les mots clés.
Ce n’est pas nécessairement inquiétant. Si ces termes sont employés par vos concurrents directs, il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas les utiliser mieux qu’eux. Vous avez des talents qu’ils n’ont pas et vous êtes capable du meilleur. Il vous reste juste à en convaincre vos clients et, avec un peu de travail, vous en êtes parfaitement capable.
La situation se complique un petit peu si ces termes sont favorisés par des grandes sociétés, des multinationales ou même des structures institutionnelles. Vous ne jouez pas encore dans la même cour. Dans ce cas-là, il sera nettement plus ardu de se positionner sur les moteurs de recherche avec les mêmes mots clés qu’eux. Ce ne sera pas impossible. Mais vous pourriez peut-être utiliser vos forces avec plus d’acuité sur d’autres expressions et contenus.
Vous l’aurez compris, trouver des mots clés adaptés est essentiel pour générer du trafic grâce au référencement naturel. Cette recherche peut sembler fastidieuse et c’est pourquoi Neocamino peut vous aider lors de cette étape (et des suivantes) : déterminez une première expression clé à utiliser en testant la solution.