Temps de lecture : 8 minutes

La définition d’objectifs de communication est une étape essentielle dans la mise en place d’une stratégie de communication externe efficace. Toutefois, il faut veiller à ne pas brûler les étapes.

Vos objectifs doivent découler d’une stratégie de communication que vous aurez préalablement établi à travers l’analyse de différents facteurs. Ils vous permettront de prioriser certaines actions plutôt que d’autres ainsi que de concentrer vos efforts sur certains supports établis via votre plan de communication.

Chez Neocamino, nous guidons chaque année les entreprises dans l’élaboration d’une stratégie de communication efficace pour réussir. Avec plus de 1200 entreprises accompagnées, nos experts en stratégie vous aident à fixer des objectifs de communication concrets et réalisable, et vous proposent un plan d’action pour les atteindre.

Aujourd’hui, nous mettons à votre disposition notre guide pour définir vos objectifs de communication.

Connaître les différentes typologies d’objectifs

Définir vos objectifs vous permet de garder le cap et d’ajuster votre course si nécessaire. Vous pouvez ainsi évaluer vos progrès et vos différentes actions avec précisions avant de prendre vos décisions.

La définition de vos objectifs est intrinsèquement liée à la relation que vous entretenez avec votre cible. On distingue trois stades dans cette relation : le stade cognitif, affectif et conatif.

C’est à partir de ces trois phases du parcours d’achat de vos prospects et clients que vous devez fixer vos objectifs de communication.

Objectif n°1 : Vous faire connaître (stade cognitif)

Faire connaître votre entreprise est le premier stade dans la relation avec votre client. Votre cible ne vous connaît pas encore : vous devez la toucher pour la première fois et éveiller sa curiosité, pour qu’elle ait envie d’en savoir plus pour vous.

C’est le moment idéal pour vous différencier de votre concurrence en adoptant une stratégie de communication originale et impactante.

Vous pouvez entreprendre des actions digitales efficaces comme la publicité payante ou encore l’optimisation de votre référencement naturel (SEO). Il peut également être pertinent de participer à des événements off-line comme le Salon des entrepreneurs ou tout autre rendez-vous important de votre secteur d’activité.

Des méthodes innovantes comme le social-listening peuvent vous aider à examiner votre taux de notoriété.

Objectif 2 : Vous faire aimer (stade affectif)

Ce stade est crucial dans la relation que vous nouez avec votre cible. Il s’agit du moment où vous devez entreprendre des actions pour travailler votre image, booster votre capital sympathie et inspirer la confiance des prospects déjà intéressés par votre offre.

Usez de procédés diversifiés pour montrer l’étendue de votre expertise, notamment à travers la création de contenus bien documentés sur vos blogs ou réseaux sociaux. Vous devez communiquer avec votre cible pour attirer son adhésion, prendre la parole sur des thématiques propres à votre secteur et surtout, garder le contact avec vos potentiels acheteurs.

Objectif n°3 : Faire agir votre cible

Bonne nouvelle ! Votre cible a enfin sauté le pas et procédé à l’achat de l’un de vos produits ou opté pour un de vos services.

Toutefois, votre mission est loin de s’arrêter là. Vous avez désormais un enjeu capital de fidélisation à mettre en œuvre via différents procédés. Vous pouvez par exemple programmer des campagnes e-mailings ou encore instaurer des newsletters informationnelles, comme le permet l’outil Neocamino

Maintenir une communication régulière avec vos clients est l’un des fondamentaux pour une relation viable sur le long terme. Internet vous permet de maintenir le contact avec vos clients. Vous pouvez ainsi les encourager à revenir acheter chez vous ou à parler de vous à vos amis, mais aussi mettre en place des stratégies de fidélisation nouvelles.

Si vous souhaitez rester avertis quant à l’état de la relation avec votre clientèle, vous pouvez surveiller votre taux de churn (pourcentage de clients perdus après un premier achat.)

Adopter la méthode SMART

La quantification de vos objectifs de communication doit répondre à une stratégie marketing engageante et pour laquelle vous pourrez en mesurer l’impact. Quels que soient vos objectifs, la méthode S.M.A.R.T est la plus efficace si vous voulez optimiser vos chances de réussite.

La plupart du temps, les entreprises tombent dans l’écueil d’objectifs bien trop flous… Si vous mettez en place des objectifs de communication pouvant répondre à chacun de ces 5 points, vous éviterez de tomber dans le piège de la dispersion :

  • Spécifiques : C’est-à-dire clairement définis. Vos objectifs spécifiques doivent répondre à une tâche précise pour laquelle vous allez déployer tous vos efforts. 
  • Mesurables : Ce sont les objectifs que l’on peut quantifier et chiffrer de manière précise, grâce à des outils comme Google Analytics ou Neocamino, par exemple.  
  • Atteignables : Pour être atteignables, vos objectifs devront avoir été fixés suite à une analyse de votre contexte et de votre marché. Ils doivent également correspondre à des capacités matérielles et techniques
  • Réaliste : A ne pas confondre avec atteignables. Pour évaluer le réalisme de vos objectifs, il convient de questionner leur pertinence. Soyez ambitieux, mais gardez les pieds sur terre. 
  • Temporellement défini : Quand vos objectifs doivent-ils être atteints ? Fixez-vous des deadlines ! Les deadlines vous aideront à vous engager intégralement dans la réussite de votre projet. 

Attention, cette méthode vous permet de trouver les bons indicateurs de performance et le bon rythme de croisière dans le cadre de votre stratégie d’informations mais elle n’est pas à prendre au pied de la lettre. Ne visez pas la lune, visez l’accessible afin de ne pas être découragé. Telle est l’idée que vous devez garder à l’esprit dans l’élaboration de vos objectifs de communication.

Pour une TPE ou PME souhaitant développer son activité, un objectif SMART pourrait par exemple être de capter sa cible par l’optimisation du référencement naturel de son site, et de générer 8 000 visiteurs par mois grâce au digital. 

 

Mettre en place des indicateurs qui ont du sens

 

À quoi servent les indicateurs de performance ?

Les indicateurs de performance (ICP) ou KPI (Key Performance Indicators) sont un moyen indispensable pour évaluer l’efficacité d’une action. C’est une méthode très utilisée par les entreprises afin de faciliter la prise de décision et pour s’assurer que les objectifs fixés soient atteints.

Ces indicateurs ont la particularité d’être chiffrés, ils font donc preuve de précision pour mesurer l’impact des actions menées et permettent d’ajuster au mieux la stratégie en cas de besoin. Par exemple, pour une entreprise souhaitant optimiser son site à la conversion, un indicateur de 2% de conversion peut être un bon début.

Il existe de nombreuses sortes de KPI : nombre d’achats et de souscription, NPS (Net Promoter Score), croissance du chiffre d’affaires… Il convient de sélectionner les indicateurs adaptés en fonction des objectifs fixés. Si votre objectif est de développer votre visibilité auprès de votre cible, vous pouvez par exemple vous fixer un objectif de 100 visites supplémentaires sur votre site par mois.

 

Comment choisir ses indicateurs de performance ?

Pour bien choisir ses indicateurs, la première étape est de questionner vos besoins et vos objectifs. En l’occurrence ici, vous souhaitez atteindre des objectifs de communication. De nombreux indicateurs vont vous permettre de savoir si votre stratégie digitale est efficace : nombre de visiteurs sur votre site, taux de conversion de prospects à clients, indicateurs de référencement…

L’un des avantages indéniables du marketing digital, c’est la possibilité de mesurer facilement l’impact de votre plan d’action marketing.

La définition d’objectifs précis et de KPI adaptés vous permettra de mettre en place les meilleures stratégies pour les atteindre ! Avec une vision globale et dégagée permise par ce type d’outils, vous pourrez fonctionner step by step dans la réalisation de vos objectifs de communication. 

 

Et en pratique, ça donne quoi ?

Prenons l’exemple d’un e-commerce spécialisé dans la vente de cadeaux de naissance. L’entreprise à un objectif d’atteindre 100 000 € de CA en l’espace d’une année. Cet objectif est ambitieux, mais à travers la mise en place d’un plan d’action étape par étape et d’une stratégie efficace : c’est possible.

Cet e-commerce devra alors tenter de réaliser un diagnostic de sa situation afin de comprendre quels sont ses points à améliorer. Pour parvenir à son objectif principal, l’entreprise devra se fixer des objectifs de communication graduels dans sa stratégie digitale :

  • Capter sa cible par le référencement naturel : atteindre 8000 visiteurs par mois
  • Valoriser son identité de marque : attirer de nouveaux clients
  • Mettre en place une stratégie d’animation sur les réseaux sociaux pour générer des ventes : 5 influenceurs contactés par mois
  • Trouver des entreprises partenaires : 2 prospects qualifiés par mois

Elle devra également les classer par ordre de priorité, afin d’avancer progressivement jusqu’à l’atteinte de son objectif final de 100k de CA annuel. 

Vous l’aurez compris, définir des objectifs concrets et réalisables est un point central de votre stratégie. Commencez par réaliser une étude de votre marché pour pouvoir identifier et analyser l’offre de vos concurrents et effectuer une veille marketing régulière. Cette étape vous aidera à analyser la communication de vos concurrents et vous fixer des objectifs de communication compétitifs.

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise et souhaitez être accompagné pas à pas dans la définition de vos objectifs de communication ?

Neocamino vous propose de bénéficier gratuitement d’un échange franc et bienveillant sur votre stratégie !