Publié le 07/11/2016 dans , ,

Mieux comprendre LinkedIn pour y être efficace (TPE)

Créer un profil sur LinkedIn est relativement simple. Mais souvent il n’apporte rien à l’entrepreneur, car il n’est ni optimisé, ni “animé” correctement.

Alors voici quelques clés importantes pour mieux comprendre LinkedIn, et se servir efficacement de cet outil puissant.

Mieux comprendre LinkedIn pour y être efficace (TPE) 6290003115 7788c41563

Un profil LinkedIn : quel intérêt et comment l’optimiser ?

Un profil LinkedIn ne devrait pas être un genre de CV passif. Il doit être optimisé :

  • pour le SEO (référencement)
  • commercialement

Dans ce cas, le profil sera un support efficace pour l’animation qui suivra, indispensable pour le rendre visible.

Car vous avez certainement remarqué qu’un profil LinkedIn ou Viadeo est souvent mieux placé sur Google que le site ou le blog de l’entreprise, avec une recherche par nom. Mais il peut aussi être visible sur des mots clés liés aux compétences, au métier, surtout pour les recherches internes à LinkedIn.

Alors voici quelques conseils pour un profil au top :

  • une photo professionnelle, d’assez près et souriante, naturelle (évitez le cliché au téléphone, derrière le bureau…)
  • un “titre” avec votre différence, votre “plus” commercial, et pas seulement un métier. Montrez de suite ce que vous apportez ou recherchez. Suscitez l’intérêt, et incluez des mots clés que vos contacts utiliseront en recherche (et non le jargon du métier forcément)
  • un fond avec texte qui présente de suite l’entreprise et son activité (logo), à ses couleurs. Le moyen de se démarquer de suite en exprimant son identité : ne vous contentez pas d’une photo ou d’un fond de couleur uni
  • personnalisez l’URL (adresse du profil) pour un rendu professionnel (avec votre nom de préférence + activité éventuellement). Utilisez des mots clés séparés d’un tiret, pour qu’ils soient compris des moteurs de recherche (sous réserve de disponibilité)
  • un résumé actif, qui montre clairement ce que vous faîtes ou proposez, avec des mots clés dès le début et surtout, votre différence ou avantage commercial (axé sur le bénéfice client). Sans trop vendre ou vous attarder : votre site ou blog est là pour les détails. Ecrivez pour le web : aérez, hiérarchisez, faites simple. Et surtout, notez l’adresse du site, du blog et des autres réseaux sociaux à la fin. Ajoutez des médias, très utiles pour agrémenter le profil : une plaquette, une vidéo de présentation, un guide gratuit, un extrait de conférence donnée… Un élément qui vous démarque clairement et montre votre savoir-faire
  • remplissez correctement l’expérience (partie CV), sans laisser de gros “trou”, ni tout mentionner si l’expérience est conséquente. Gardez une cohérence d’ensemble et orientez ce parcours en fonction de vos objectifs actuels. Donnez des postes clairs avec mots clés, et si possible des objectifs atteints ou réalisations dans la description (management d’une équipe, distinction, etc…). Ajoutez des médias dans les postes s’ils sont utiles : logo, site de l’entreprise…
  • demandez au moins 2-3 recommandations, c’est essentiel pour être crédible. Des personnes avec qui vous avez travaillé, et si possible vérifiables (sur leur propre profil, sur le site de l’entreprise…)
  • dans la partie formation, mentionnez les éléments utiles actuellement pour un client potentiel, sans forcément noter le BAC ou d’autres formations sans lien avec votre entreprise actuelle (sauf si cela apporte un “plus” en terme de personnalité, d’image)
  • ne faites pas l’impasse sur les centres d’intérêts ou bénévolats, etc…, qui humanisent le profil et créent du lien. Un contact se souviendra souvent de vous parce que vous faites du golf comme lui ou de la harpe, et non pour votre CV
  • donnez votre réel niveau en langues et n’abusez pas des projets. Ils sont utiles pour mettre en avant un livre, une conférence ou formation, un gros projet client…
  • indiquez vos compétences réelles et actuelles, en lien avec vos objectifs, pour être visible sur ces mots clés. N’acceptez pas toutes les ”compétences”de personnes parfois inconnues ou annexes : vous diluerez la force du profil lors des recherches par compétences (modifier et réorganiser cette partie). Au pire vous passerez pour un mégalo qui fait “tout et rien”

Vous obtiendrez ainsi un profil optimisé commercialement et pour les recherches (SEO).

Mieux comprendre LinkedIn pour y être efficace (TPE) 1 682x1024

Animer le profil LinkedIn pour le rendre visible et attractif

Vous avez à présent un CV efficace, mais à ce stade il est pour ainsi dire invisible. Sauf recherche sur votre nom ou sur vos compétences (autant dire très peu), les résultats dépendants de la concurrence existante.

Il va falloir animer le profil pour le rendre vraiment productif, visible.

Bien entendu, vous allez d’abord rechercher des contacts que vous connaissez déjà sur LinkedIn : anciens collègues, clients, prospects, confrères, etc… Restez professionnel et évitez d’importer un carnet d’adresse “mixte”, car vos contacts nourriront ensuite votre fil d’actualité, que vous ne pourrez pas vraiment trier. Vous pourrez donc faire des demandes de contact de façon limitées en version gratuite, et ciblées, notamment en utilisant la recherche. Vous allez aussi mettre le lien de votre profil sur votre site, blog, e-mail, pour prévenir votre réseau…

Mais vous allez fonctionner en circuit fermé ou presque à ce stade, avec des personnes que vous connaissez déjà.

Alors vous disposez aujourd’hui de 3 outils majeurs pour être visible et mieux référencer simplement :

  • les actualités (publications), simple et rapide
  • les groupes, très efficaces mais demandent un peu plus de temps
  • les publications (articles), qui améliorent grandement la visibilité et crédiblité mais demandent du temps et un minimum de facilité pour écrire

Actualités

Ce sont sont les publications LinkedIn. Elles permettent de partager :

  • son actualité, en évitant la promotion directe (maximum 20 %, et encore…)
  • des articles intéressants liés à son activité, de son blog mais aussi et surtout des articles ou informations tierces
  • l’actualité de nos contacts
  • des coups de coeur personnels pour créer du lien (de temps à autre seulement), une citation inspirante…

Il est important :

  • d’ajouter à chaque fois un petit commentaire, un conseil, un avis en plus d’un lien web
  • d’inclure 1-2 hashtags, puisque LinkedIn les reconnaît à nouveau (votre publication sera plus facilement trouvée par recherche)
  • d’éviter tout ce qui est blague salace, religion ou politique

Mais ces actualités seront vues seulement par une petite partie de vos contacts, qui regardent leur fil d’actualité à un instant T (comme vous). Elles sont donc insuffisantes pour gagner des contacts qualifiés et se rendre réellement visible.

Groupes

Il existe alors les groupes, l’outil le plus puissant sur LinkedIn pour prospecter indirectement, gratuitement, gagner en visibilité et crédibilité.

Mais ne faites pas l’erreur (très fréquente) de vous inscrire seulement à des groupes sur votre métier ou vos centres d’intérêts ! Vous parleriez principalement à des confrères, et non à des clients potentiels. Certes, c’est utile car ils peuvent vous recommander et augmenter votre crédibilité. Mais il faut s’inscrire aussi et surtout sur des groupes où vous trouverez vos cibles commerciales : par métier, statut juridique, localisation, etc…

Ensuite sur un groupe, c’est comme dans la “vraie vie”. Il faut être chaleureux !

Imaginez un groupe comme un réseau d’entrepreneur réel : allez-vous arriver en brandissant votre plaquette et vos tarifs, en criant “achetez mon produit ou service” ? Non. Vous allez d’abord :

  • écouter, observer
  • vous présenter simplement, en mentionnant votre activité, sans plus
  • répondre, échanger, donner un coup de pouce, partager des articles qui peuvent aider la communauté…

Et c’est seulement par ces actions, au fil du temps, que vous serez apprécié, reconnu, que vous pourrez devenir une référence dans votre secteur, et gagner des clients qui vous auront repéré.

Alors oui, il faut être patient et participer régulièrement. Mais c’est une façon agréable et valorisante de prospecter indirectement, en gagnant au passage des contacts qualifiés. Vous pouvez par exemple joindre quelqu’un avec qui vous avez échangé sur le groupe par Inmail (mail interne) et poursuivre la conversation en privé, lui proposer un échange téléphonique…

Bref, soyez sur LinkedIn comme dans la vraie vie : poli, à l’écoute, serviable et patient !

Les groupes sont vraiment l’outil parfait pour prouver son savoir-faire, rassurer sur ses compétences, en répondant à des questions, en partageant ses articles, conférences, etc… Mais aussi pour montrer son savoir-être, tout aussi important aujourd’hui dans bon nombre d’activités !

Vous pouvez bien sûr en créer un, mais attention : il prendra beaucoup de temps pour le gérer. Et il serait mauvais pour votre image de laisser tomber votre communauté rapidement.

Publications

Il s’agit des articles sur LinkedIn (aussi appelé Pulse), désormais ouverts à tous. Mais attention : ils ne sont pas là pour faire de la promotion. Les publications seront porteuses seulement si elles sont utiles aux autres.

Il faut avoir une réelle facilité d’écriture pour vulgariser l’information et intéresser. Sauf exception (métier très pointu et recherches de contact sur le métier), il faudra écrire des articles comme sur un blog :

  • écriture pour le web
  • orienter conseil, astuce, tutoriel
  • s’adresser à l’audience visée (en général des prospects)
  • apporter un “plus” par son expérience, du concret, du pratique
  • proposer des articles uniques, avec du contenu de qualité, pour augmenter sa crédibilité mais aussi pour éviter le contenu dupliqué (qui ne plaît pas à Google)
  • intégrer (en général à la fin) un CTA, un appel à l’action pour visiter votre blog ou site, télécharger un guide gratuit, etc…
  • mentionner le site et le blog, voir l’activité, sans s’attarder

Ces articles permettent d’être vus par d’autres personnes que ses contacts, et de montrer son savoir-faire. Ils peuvent être aimés, commentés et partagés par n’importe qui visitant Pulse ou ayant fait une recherche par thème, ce qui est très intéressant pour gagner en visibilité et pour le référencement.

Ces publications viennent aussi s’intégrer au profil pour le renforcer.

Mieux comprendre LinkedIn pour y être efficace (TPE) 2 682x1024

Pour aller plus loin, vous pouvez également :

  • profiter du lien avec SlideShare pour mettre en ligne des diaporamas de formation ou conférences un peu retouchés. Ils sont très appréciés et bien référencés
  • créer une page entreprise, que vous pourrez administrer à plusieurs. Elle permet de publier au nom de l’entreprise. Son logo apparaîtra ensuite dans le profil (expérience)
  • créer 2 pages “vitrines” sur des produits ou services importants pour votre activité, qui améliorent le référencement et permettent de communiquer une actualité en lien direct avec ces produits ou services
  • utiliser la promotion payante, par exemple pour annoncer un événement, proposer une formation, un ouvrage, etc… Mais elle coûte minimum 10 € / jour et sera toujours moins appréciée qu’une animation du compte

Vous avez à présent les clés principales d’une présence efficace sur LinkedIn. Une fois le profil mis en place, l’animation du compte prendra peu de temps par semaine (quelques minutes tous les 2-3 jours suffisent pour la majorité des TPE). Mais il est important de communiquer régulièrement pour obtenir des résultats satisfaisants, en variant les participations.

Crédit photo : Shutterstock

Plus d'articles sur : , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog