Temps de lecture : 9 minutes

Pour faire parler de vous, de votre entreprise, il faudra forcément passer par l’élaboration d’un plan de communication bien construit et impactant.  Nous vous proposons donc de découvrir notre guide pour une stratégie de communication au poil avec des exemples concrets.  Pour la mener à bien, soyez précis, utilisez les outils adaptés et faites-vous accompagner, parce que créer un plan de communication efficace, ce n’est pas sorcier !  

 

Bien travailler votre image de marque

Sachez que l’image de marque n’est pas réservée aux grandes multinationales.  Que votre entreprise soit une TPE ou une PME, il est de mise de vous démarquer grâce à une identité visuelle forte, un message impactant mais aussi des valeurs que vous diffusez sur vos différents canaux.  Pour vous aider à y voir clair, nous vous proposons de découvrir deux outils théoriques qui ont déjà fait leurs preuves : la plateforme de marque ainsi que le prisme de marque. 

La plateforme de marque

La plateforme de marque est un document de référence qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Elle doit comprendre les éléments suivants relatifs à votre entreprise : 

  • La vision : une vérité forte, un parti-pris que vous pouvez revendiquer.
  • La mission : le rôle de votre entreprise au sein de votre marché. 
  • La ou les cibles : à qui proposez-vous vos produits/services ?
  • La promesse : votre engagement auprès de votre cible. 
  • Les valeurs : ce qui vous différencie des autres, vos principes d’action
  • Les codes : de quelle manière souhaitez-vous vous adresser à votre cible ? (Ton, voix, vocabulaire, etc)

Cette plateforme de marque peut même figurer dans votre sommaire exécutif et est indispensable pour élaborer votre plan de communication. 

Le prisme de marque – Jean Noel Kapferer 

Le prisme de Kapferer est un outil de projection vous permettant de positionner votre entreprise vis-à-vis de votre cible : comment voulez-vous que celle-ci vous perçoive ? Quelle relation souhaitez vous entretenir avec elle ? 

prisme kapferer Auteur : Jean Noel Kapferer (1992)

Définir votre cible avec les bons outils

Afin de communiquer efficacement votre message, votre proposition commerciale, il s’agit avant tout de bien comprendre qui est votre cible, quels sont ses besoins et comment elle interagit avec votre entreprise.  Vous pouvez la segmenter comme suit :

  • Cible principale : la cible la plus large que vous souhaitez toucher avec votre produit/service. 
  • Coeur de cible : la cible sur laquelle vous allez porter toute votre attention.
  • Cibles secondaire : la cible que vous allez toucher indirectement. 

Pour aller plus loin, il convient de dresser un profil type de votre cible : le buyer-persona. Il s’agit en quelque sorte d’un archétype voire d’un stéréotype des individus à qui vous souhaitez vous adresser. 

Définir votre buyer persona

Voici quelques éléments essentiels à déterminer pour élaborer votre persona :

  • Le genre
  • La tranche d’âge 
  • Lieu de vie
  • Le groupe social auquel il/elle appartient
  • Les sociotypes auquel on peut l’identifier (Millennials, Centennials, Minimalistes, Éco-conscients, Matérialistes, Hédonistes, etc) 

N’oubliez pas d’inclure également des éléments relatifs à son positionnement, à ses habitudes de vie et à sa personnalité : 

  • Son utilisation de l’ordinateur et du smartphone 
  • Ses réseaux sociaux 
  • Ses besoins
  • Ses motivations
  • Ses habitudes de consommation 
  • Ses marques préférées 

L’outil Neocamino vous permet de créer un persona facilement et rapidement. 

A quoi ressemble un bon buyer persona

Si vous êtes par exemple dirigeant d’une PME proposant des produits Made in France destinés aux mamans et aux enfants en bas âge, voilà à quoi pourrait ressembler votre persona : 

exemple buyer persona

Établir vos objectifs de communication

Vos objectifs doivent correspondre à la méthodologie SMART : ils doivent être Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalistes et Temporellement définis.  Voici un exemple de stratégie pour chaque type d’objectif : 

Gagner en notoriété 

Quelques actions à entreprendre pour votre plan de communication digitale avec une panoplie d’outils à votre disposition

Mais aussi physique : 

  • Acheter des espaces publicitaires (panneaux, sucettes) au sein de votre zone de chalandise 
  • Envoyer un communiqué de presse aux journaux locaux

Pour plus de conseils à ce sujet, demandez-nous des conseils !

Travailler votre image

  • Alimenter vos réseaux sociaux avec des posts engageants
  • Organiser des concours via vos réseaux sociaux
  • Organiser des événements sur votre lieu  
  • Travailler votre relation-client en proposant des newsletters mensuelles

 

Faire acheter vos produits et ou vos services

  • Lancer une campagne de publicité locale payante avec Google Ads pour vous positionner vos produits et vos services devant les résultats naturels de Google. 
  • Opter pour la solution de l’affiliation, une solution un peu plus coûteuse mais efficace. L’objectif est de positionner vos produits sur un site affilié. Vous profitez du trafic du site vendeur, vous avez l’opportunité de vendre vos produits par son intermédiaire, mais une rétribution pécuniaire vous est demandée.

Booster la communication externe de votre entreprise n’a jamais été aussi simple que depuis l’avènement du digital.

 

 

Mettre en place votre ligne éditoriale

On parle ici de votre ligne éditoriale générale ou plus généralement de votre contenu de marque. Quelques questions à vous poser avant d’entreprendre quoi que ce soit : 

  • Que souhaitez-vous communiquer à vos prospects ?
  • Sur quels sujets souhaitez-vous vous exprimer ? (Thématiques, actualités, tutoriels, étude de cas,  etc) 
  • Quels supports sont les plus pertinents dans le cadre de votre stratégie ? (newsletters, articles de blog, réseaux sociaux) 
  • Quel ton souhaitez-vous employer auprès de votre cible ? (décontracté, sérieux, didactique, etc) 

Une fois seulement après avoir répondu à ces questions, vous pourrez établir un calendrier éditorial répertoriant les actions à mettre en place dans le temps.  Quelques exemples de lignes éditoriales possibles : 

Une TPE proposant des services de comptabilité aux indépendants

  • 2  articles de blog / mois sur des thématiques propres au secteur de la comptabilité et de la gestion. 
  • 2 posts sur Linkedin / semaine sur des sujets touchants les indépendants et la gestion de leur trésorerie.
  • 1 newsletter par mois sur les dernières actualités de l’entreprise et du secteur. 

Une PME proposant des produits Made in France destinés aux jeunes mamans 

  • 3 articles de blog / mois : Guides d’achat, témoignages des mamans, témoignage des fabricants des produits. 
  • 3 à 5 posts Instagram / semaine : présentation des nouveaux produits, reposts des mamans les ayant identifié sur leurs photos, prise de parole d’experts de la petite enfance. 
  • 2 emailings : un emailing commercial et un emailing thématique

Choisir les bons supports et planifier les bonnes actions 

Les supports de communication 

Nous nous concentrerons ainsi seulement sur les supports de votre plan de communication web mais il en existe plus d’une quarantaine. Il s’agira de les sélectionner en fonction des besoins, des attentes et des habitudes de votre cible.  Par exemple, tous les réseaux sociaux ne seront pas forcément adaptés pour communiquer. Quelques indications ne seront pas de trop selon votre type de cible : 

  • B2B : Linkedin est le réseau de communication par excellence mais vous pouvez également vous concentrer sur votre blog et vos newsletters. 
  • B2C : Blog, Instagram, Facebook, Youtube, Twitter et même désormais Tiktok, tout est possible selon le profil type de votre cible (cf persona) 

Vous pouvez même solliciter des influenceurs et des leaders d’opinion pour appuyer votre communication.  Après avoir choisi les supports sur lesquels vous concentrer, il faudra faire un point grâce au modèle POEM (Paid Owned Earned) 

Quels outils pour planifier vos actions ? 

  • Organiser vos tâches : Asana, Trello, Monday
  • Planifier vos actions dans le temps : Neocamino ou un bon vieux tableau Excel pour votre Media-planning
  • Programmer vos actions : Buffer, Google My Business, Hootsuite, Agorapulse, etc. 

 

Analyser vos ressources 

Faites le point sur vos capacités matérielles, humaines et budgétaires.  Elles vous seront essentielles pour mener à bien les actions de votre plan de communication digitale ou print. Pour organiser vos dépenses et la mobilisation de vos équipes, vous devrez prendre en compte :

  • L’achat d’espace publicitaire (online, TV, radio, presse, affichage…)
  • Les dépenses hors-médias (événementiel, street-marketing, salons, relations publiques…)
  • Les frais de production (impressions, montage, création…)
  • Le coût du temps passé (réunions, conseil, relances téléphoniques, briefings…).

Mesurer les retombées afin d’ajuster vos actions et votre budget

Après avoir lancé vos premières actions, il sera temps de mesurer votre Retour sur Investissement (ROI) , c’est-à-dire les moyens investis dans votre communication.  Vous devrez pour ce faire examiner les indicateurs de performance préalablement choisis grâce à Google Analytics lors de la définition de vos objectifs :

  • Le taux de clics d’une newsletter ou d’une annonce Adwords
  • Le nombre de leads (actions de l’internaute) sur un appel à l’action
  • Le temps passé sur un article de blog… 

Mais aussi entreprendre une opération de social-listening voire de social-monitoring auprès de vos prospects afin de recueillir leurs impressions. 

Vous êtes une petite ou moyenne entreprise et souhaitez être accompagné pas à pas dans la création de votre plan de communication ? Neocamino vous propose de bénéficier gratuitement d’un échange franc et bienveillant sur votre stratégie !