Temps de lecture : 8 minutes

Ça y est, vous lancez votre activité ou vous vous décidez enfin à passer une étape pour faire connaître votre petite entreprise ? Il est temps d’accorder toute votre attention au plan d’action de communication que vous devez mettre en place pour servir vos objectifs.

Comme de nombreux entrepreneurs, vous avez sans doute déjà légèrement sous-estimé l’importance de la communication et de sa stratégie pour le développement de votre activité. Pourtant, le plan de communication est un outil indispensable pour toute TPE qui veut assurer sa pérennité dans un monde ultra concurrentiel… D’ailleurs, on l’oublie trop souvent mais le plan de com a toute sa place dans le Business plan que vous établissez pour lancer votre activité.

Je vous propose de nous arrêter un instant sur l’importance de la stratégie de communication et les étapes indispensables pour la mettre en œuvre.

 

Pourquoi définir un plan de communication ?

Contrairement à ce que vous pensez peut-être, construire une stratégie de communication n’est pas réservé qu’aux marketeurs et au grandes entreprises.

Si l’accompagnement d’un responsable communication, d’un freelance ou d’une agence peut vous faciliter la tâche, définir un plan d’actions de communication à mettre en œuvre pour son entreprise est à la portée de tous. À condition d’être méthodique…

Votre plan de communication va vous servir de boussole, sur une période donnée, pour mettre en place des actions qui vont permettre d’améliorer votre visibilité, renforcer votre image ou attirer des prospects selon vos objectifs et vos cibles.

Structurer et programmer vos opérations de communication vous permettra d’être plus efficace mais surtout de savoir mesurer leur efficacité et le retour sur investissement.

 

Communication traditionnelle ou digitale : que choisir ?

À l’heure où tout se digitalise progressivement (et davantage depuis la crise covid), la question de la communication offline, traditionnelle, se pose légitimement.

Si les outils de communication digitale sont nombreux et permettent aux petites entreprises de toucher une large cible pour un budget limité, les moyens de communication plus traditionnels ont encore toute leur place dans les plans d’action de communication.

Attention, avant de choisir quelles actions et sur quels supports vous allez communiquer, il est INDISPENSABLE de bien définir quels sont vos objectifs, vos cibles et vos ressources. Ce n’est qu’une fois ces questions clarifiées que vous pourrez choisir des outils cohérents.

 

3 questions à se poser pour construire un plan d’action de communication efficace

Vous l’aurez compris, définir un plan de communication ne consiste pas simplement à se dire “Tiens, je vais faire une campagne Facebook ads ce mois”.

Pour définir votre stratégie, vous devez vous posez les bonnes questions et ensuite entamer un processus d’itération pour voir ce qui produit les meilleurs résultats.

 

Quels sont vos objectifs ?

Première étape avant de vous lancer dans vos premières actions de communication, vous poser et réfléchir à vos objectifs. Questionnez-vous sur vos objectifs marketing mais aussi vos objectifs de communication (eh oui, les deux sont différents !)

  • Voulez-vous augmenter votre CA ? De combien ? En combien de temps ?
  • Voulez-vous faire connaître votre marque ou un nouveau produit/service ?
  • Voulez-vous attirer davantage de chalands en magasin ?
  • Voulez-vous augmenter le trafic de votre site web ? De combien ? En combien de temps ? Pourquoi faire ?
  • Voulez-vous augmenter le panier moyen de vos clients e-commerce ? De combien ?
  • etc

Plus vous définirez des objectifs clairs et précis, plus vous pourrez proposer des réponses marketing ou communication adaptées pour les atteindre.

Évidemment, ces objectifs sont étroitement liés à la stratégie globale de l’entreprise. Il convient donc de prendre de la hauteur pour avoir un point de vue global et précis sur la temporalité des actions à mettre en place.

 

Qui sont vos cibles ?

La définition de vos cibles (ou buyer personas) est une étape cruciale pour créer le meilleur plan d’action de communication.

Maintenant que vous savez pourquoi vous souhaitez communiquer, vous devez vous atteler à définir avec la plus grande précision possible qui sont vos acheteurs potentiels et vos prescripteurs afin de trouver les supports les plus adaptés pour leur parler.

Par exemple, si vous avez une cible très âgée qui souffre de rhumatismes, il est peu probable que vous touchiez ces personne via de l’emailing ou une campagne sur les réseaux sociaux. En revanche, une communication plus locale, via des médias tactiques comme le sac à pharmacie publicitaire peut vous aider à les toucher.

 

Que font les autres ?

Il ne s’agit pas de copier bêtement ce que font vos concurrents ou d’autres entreprises mais de vous inspirer de ce qui fonctionne.

Lors de la rédaction de votre business plan, vous avez sans doute analysé l’environnement dans lequel évolue votre société (les fameuses matrices SWOT et PESTEL). L’idée, va être d’aller benchmarker la façon dont vos concurrents mais aussi d’autres acteurs communiquent pour atteindre des objectifs qui peuvent être proches des vôtres.

Savoir ce que font les autres vous permettra de gagner du temps mais aussi de choisir ou d’écarter certaines actions de votre plan de communication.

 

Choisir les bons canaux de communication

Une fois que vous avez répondu aux questions essentielles et que vous avez défini votre copy-strategy (Promesse, preuve, bénéfice client, ton, message de votre campagne), arrive le choix de supports de communication.

Là encore, le choix de ces moyens (digitaux ou non) dépend du comportement de vos cibles. Sont-ils très digitalisés, utilisent-ils les transports en commun, écoutent-ils la radio, à quelle fréquence vont-ils sur les réseaux sociaux, font-ils leurs courses, lisent-ils la presse, etc ? Autant de questions qui vont vous aider à définir le meilleur plan média.

 

Choisir la communication digitale

Évidemment, il est aujourd’hui presque impossible de passer à côté des médias digitaux. Si les réseaux sociaux ont pris une place prépondérante dans nos vies, l’usage des sites web et des plateformes e-commerce a également explosé.

Il existe d’ailleurs de nombreuses solutions accessibles aux plus petites entreprises pour se lancer sur internet. Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs se lancent trop vite sans avoir conçu de stratégie digitale solide et n’obtiennent pas les résultats escomptés.

Vous faire accompagner dans la mise en place d’un plan d’action de communication adapté à vos besoins et vos ressources vous permettra de choisir les bons outils et de mesurer plus facilement votre ROI. Neocamino peut vous accompagner dans cette démarche.

 

Les moyens de communication traditionnels

Parce qu’une bonne stratégie de communication est rarement toute blanche ou toute noire, se contenter d’actions 100 % digitales ou 100 % offline serait une erreur.

Adopter une stratégie de communication 360° qui vient mixer les différents canaux de communication peut vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement.

Si les outils de marketing automation, le référencement naturel ou la publicité digitale sont redoutables pour générer des prospects en ligne, un bon couplage avec des moyens traditionnels (notamment en magasin) peut vous permettre d’accroître vos résultats.

Bien sûr, s’il est peu probable que vous ayez les moyens de vous payer des campagnes TV, des opérations street-marketing ou de la publicité bien ciblée à la radio ou dans la presse peuvent s’avérer judicieuses selon vos besoins.

 

Mesurer les résultats

Pour être efficace et comme toute stratégie, votre plan d’action de communication doit être mesurable. En clair, une fois votre stratégie mise sur les rails, vous devez suivre les différents indicateurs de performance.

Dans le cadre d’une communication digitale, le suivi des KPI est facilité par des statistiques générées automatiquement (taux d’ouverture d’email, nombre de visiteurs, taux de clic, évolution des ventes en ligne…).

Cela peut s’avérer un peu plus compliqué avec des outils traditionnels si vous n’avez pas définis les indicateurs à suivre en amont. Vous pouvez par exemple suivre des résultats comme l’usage d’un code promo diffusé sur papier, suivre la fréquentation en magasin, suivre l’évolution des ventes…

Si ce suivi vous permet de mesurer votre retour sur investissement, il est surtout indispensable si vous êtes dans une démarche de testing et que vous souhaitez ajuster votre stratégie au fil des résultats (exemple : ajuster le ciblage d’une publicité digitale).

Besoin d’aide pour éclaircir tout ça ? Faites le point sur votre stratégie avec un conseiller Neocamino et priorisez les actions à mettre en oeuvre.