Publié le 18/01/2013 dans , , ,

Les 3 étapes de la communication d’une petite entreprise

Les 3 étapes de la communication dune petite entreprise tumblr inline mgtrweY8zW1r65iq5 Quand on parle de communication d’une petite entreprise, il nous vient à l’esprit de grandes campagnes publicitaires ambitieuses. Nous sommes habitués à une débauche de couleurs, de paillettes, de bons mots pour vanter les mérites de tel ou tel produit, de ce service ou de cette prestation. Laissez cela aux costauds, les petites entreprises doivent communiquer autrement, en particulier avec internet !
Je vous propose dans cet article de découper – en 3 étapes donc – le timing qu’une petite entreprise peut avoir pour communiquer.

Vous le savez peut-être, Neocamino connaît un tant soit peu l’écosystème du tourisme. Dans ce secteur, la communication d’une petite entreprise est soumise à la façon dont les touristes fonctionnent :

  • avant le voyage – les prospects cherchent l’inspiration, des recommandations, des destinations, des activités à faire, un toit où se loger et une mule sur laquelle voyager ;
  • pendant le voyage – les clients cherchent des indications, des informations (météo, cartes, actualité de la destination … ) éventuellement des gens avec qui partager tout ça ;
  • après le voyage – on demande aux touristes de recommander son service ou son produit, de donner des retours sur la prestation et on cherche à le fidéliser pour qu’il revienne Les 3 étapes de la communication dune petite entreprise icon smile

Finalement, pour assurer sa communication, une petite entreprise peut tout à fait se placer dans ce timing. Pour chaque étape, il s’agit alors de déterminer quel outil est pertinent, en fonction :

  • des ressources dont on dispose (temps, énergie, argent, compétence, etc) ;
  • de son produit (inutile de passer du temps à trop communiquer sur Linkedin si vous êtes une boucherie à Nantes) ;
  • de ses objectifs (on veut vendre en ligne, être contacté ou diffuser une expertise, par exemple).

Récapitulons donc et prenons quelques exemples à chaque fois !

Avant l’acte d’achat, rapprocher de vous

Le premier objectif de cette première phase est de vous faire entendre : sur internet comme dans la vie, c’est comme au loto, 100% de vos clients auront entendu parler de vous avant !

Cette phase peut à notre sens être menée avec une seconde composante importante dont l’objectif est de rendre les personnes, susceptibles d’être intéressées par ce que vous proposez, de plus en plus proches de votre entreprise.

Trois mots d’ordre donc : attirer, intéresser, rapprocher.

Pour cela, nous vous conseillons d’envisager tout ça comme s’il s’agissait d’un chemin avec des étapes successives. À chacune d’elle, vous pouvez intéragir plus fortement avec vos contacts et, lorsque c’est opportun, proposer la vente. Tout est question de timing : il s’agit que votre communication s’adapte à ce qu’est prêt à recevoir votre interlocuteur. Sachez à chaque étape, ce que vous pouvez vous permettre de faire comme action vis-à-vis d’un prospect.

Pour cela, vous pouvez réfléchir par exemple à comment mettre en oeuvre :

  • un site bien référencé sur vos mots clés
  • un blog avec des articles intéressants
  • une utilisation raisonnée (et raisonnable) des réseaux sociaux
  • des guides pour aider dans les domaines dont vous êtes experts
  • une ergonomie qui fasse passer à l’action les visiteurs de votre site

Pendant la vente, s’assurer que tout se passe au mieux

Une fois le contrat signé, le chèque envoyé ou le virement réceptionné, gardez le cap ! Cette étape est celle où avec votre produit ou votre service, vous faites une première impression : pas de seconde chance là-dessus – soyez préparé !

Accompagner un nouvel utilisateur de votre outil en ligne, proposer à une maman des recettes par mail pour les légumes pour bébés qu’elle vient d’acheter au rayon surgelé ou proposer une inscription à un espace communautaire de votre entreprise, sont autant de façon de marquer des points. Vous montrez que vous vous intéressez aux personnes qui vous ont fait confiance et vous récoltez de précieuses informations sur des optimisations possibles de ce que vous proposez et de comment vous le proposez.

Encore une fois, il s’agit bien de déterminer quelles sont vos ressources et de construire la petite mécanique qui fera que vous obtiendrez des résultats pour vous, sans que l’investissement ne soit rédibitoire. Cherchez à automatiser cela, commencez petit et améliorez au fur et à mesure.

Pour cette étape délicate, envisagez par exemple d’utiliser :

  • les réseaux sociaux pour réagir au quart de tour
  • les mails (ou le courrier)
  • un espace communautaire en ligne
  • votre téléphone Les 3 étapes de la communication dune petite entreprise icon smile

Après la vente, la communication d’une petite entreprise pour fidéliser

Vos meilleurs prescripteurs sont vos clients ! Dans la durée, suite à un achat, proposez leur une façon de garder contact pour qu’ils aient toujours à l’esprit que vous pouvez leur servir ou aider un de leurs proches.

L’idée, encore une fois, est de proposer un contenu (vidéo, texte, messages, photos, musique, applications …) qui soit intéressant. Pour débroussailler vos idées, vous pouvez chercher parmi des moyens d’être :

  • utile
  • instructif
  • divertissant

Réfléchissez toujours à un chemin simple, vertueux et qui, au long des étapes, favorise la relation avec vos interlocuteurs. Tout cela peut se préparer, se mettre en place petit à petit et surtout … se mesurer. Vous pourrez ainsi mieux comprendre les processus qui font qu’on vient vers vous, qu’on achète ce que vous proposez et qu’on est satisfait.

Observez comment procèdent vos partenaires ou les entreprises qui vous entourent : notre expert comptable utilise un outil qui nous fait fixer des objectifs en début d’année, puis, chaque mois, nous propose d’analyser les prévisions confrontées à la réalité. Ce point régulier permet à notre contact de nous demander quels sont nos projets, quelle est notre actualité et finalement de nous proposer son aide sur ces sujets – son aide utile … et rémunérée !

Prudence et petits pas

La communication d’une petite entreprise ne constitue pas le poste le plus important mais c’est une démarche qui peut permettre de libérer du temps et des ressources, pour travailler plus … ou se reposer – c’est important aussi Les 3 étapes de la communication dune petite entreprise icon smile . Ainsi, nous vous conseillons d’être mécanique dans votre approche et de procéder au fur et à mesure, en vous fixant des objectifs réalistes que vous réévaluerez dans le temps.

Si vous pensez qu’Adrian peut vous aider sur ces sujets, il organise chaque jeudi matin, une matinale diagnostic pendant laquelle il conseille par téléphone ou en direct les entrepreneurs qui veulent comprendre comment améliorer la communication de leur petite entreprise : inscrivez-vous vite !

Photo Credit: visualpanic cc

Plus d'articles sur : , , ,

trouver-des-clients---bas-blog

 

abo-blog